Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
#Derniers Posts & Tendances #Info Business

Internet à haut débit par satellite au Bénin : Starlink annonce le lancement

Internet à haut débit par satellite au Bénin
2/5 - (2 votes)

Starlink, le réseau Internet par satellite de la société américaine SpaceX du milliardaire Elon Musk, a annoncé que ses services sont désormais disponibles au Bénin. C’est le septième pays de l’Afrique dans lequel Starlink se déploie après le Nigeria, le Rwanda, le Mozambique, le Kenya, le Malawi et la Zambie.  

Le service coûtera 30 000 francs CFA (48,66 $) par mois avec un coût matériel unique de 400 000 CFA (environ 650 $) et des frais d’expédition et de traitement de 15 000 F CFA. De plus, les utilisateurs béninois devront payer 3 125 francs CFA supplémentaires par mois à l’Autorité de régulation des communications et de la poste (ARCEP) afin d’accéder au spectre électromagnétique nécessaire à la fourniture du service. La société dit travailler avec le régulateur pour réduire ces tarifs à l’avenir.

 

Lire aussi : Ecobank Côte d’Ivoire : Performances exceptionnelles en 2023 !

 

Starlink poursuit son expansion en Afrique dans le cadre de l’ambition de SpaceX d’apporter le haut débit partout sur la planète, y compris les zones reculées et enclavées, donc difficile d’accès pour les réseaux terrestres des opérateurs mobiles. La société va s’appuyer sur sa constellation de satellites en orbite basse. Pour rappel, le nombre de personnes couvertes par le haut débit fixe en Afrique reste en dessous des 10 %. Il s’agit du niveau mondial le plus faible. Et outre la défaillance des réseaux traditionnels sur ce volet, l’Internet par satellites reste l’alternative la plus intéressante pour atteindre les zones reculées et mal desservies.   

L’avènement de Starlink au Bénin devrait notamment permettre d’y améliorer la qualité et la couverture de l’Internet à haut débit. Le pays compte 10,14 millions d’abonnés aux services d’Internet mobile et 24 641 abonnés à l’Internet fixe, selon les dernières statistiques de l’ARCEP (mars 2023).  

Selon le calendrier de lancement établi, 23 pays africains au total devraient recevoir ses services cette année.  

 

Lire aussi : MTN Nigeria condamné à payer 72,5 millions $ à l’Etat Fédéral  

 

L’Internet par satellite gagne du terrain en Afrique. Après Starlink, le géant des ventes en lignes Amazon a lancé son projet Kuiper pour le concurrencer. Récemment le chinois StarWin s’est également allié au britannique Avanti pour fournir des services Internet par satellites en Afrique.  

 

SUZANNE BATISTA  

Source : Agence Ecofin / weartech.africa

Laisser un commenatire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *