6 phrases à éviter de se dire quand un collaborateur démissionne

Notez ce post SVP

Les gens ne quittent pas une organisation, ils quittent un manager. Bâtir une organisation performante où les gens démissionnent rarement est un travail quotidien. Il faut remplir de conditions simples et créer les conditions d’excellence nécessaire de rétention du personnel. Et pour y arriver, il faut arrêter de dire les choses ci-dessous pour se concentrer à remplir les conditions afin de bâtir une organisation dans laquelle les gens n’ont pas d’autre choix que de rester travailler avec vous.

 

  1. « Les gens ne sont pas reconnaissants ! » – Pas ça, ils ont leurs objectifs à atteindre

Parfois, il nous arrive d’oublier qu’une entreprise est comme un hôtel. En fait, il y a ceux qui entrent et il y a ceux qui sortent. Le principe est le même en entreprise. Quand certains viennent d’autres partent. Et ça fait partie du job. Et comme le disait mon mentor, « Tout le monde ne peut pas rester et ne doit pas rester. » À partir du moment vous acceptez ce principe, vous vous sentirez moins frustré et énervé lorsque vos collaborateurs décident de se séparer de vous. Comprenez une chose une fois pour toute ; Les gens viennent travailler chez vous pour une mission bien précise. Lorsque leur mission est achevée, ils partent.

 

  1. « C’est un échec personnel ! ». Aucun événement n’est un échec. Plutôt l’opportunité d’apprendre.

On dit souvent qu’un collaborateur ne quitte par une entreprise ou une organisation. Il quitte un manager. Si vous avez des collaborateurs qui vous ont lâché au moment où vous avez le plus besoin d’eux, cela envoie deux messages : soit vous ne les inspirez pas par les types de résultats que vous produisez, soit votre façon de les traitez ne marche pas. Dans l’un et l’autre cas, c’est l’opportunité pour vous de travailler sur votre leadership. Comme le dit si bien John MAXEWELL, « tout s’élève et s’écroule en fonction du leadership » ; c’est l’occasion pour vous de faire un travail sur vous.

 

  1. « C’est un désaveu ! ». C’est possible mais vous pouvez vous corriger.

La vulnérabilité est l’une des clés de succès d’un manager à son poste. Rien n’est plus terrible, en effet, pour un manager qui croit tout connaître. Deux choses permettent à une organisation de prospérer : un excellent système et une excellente relation. En fait, si les deux ne sont pas réunis, cela veut dire qu’il reste encore du travail à faire. Il faut absolument y travailler et corriger les écarts.

 

  1. « Cela veut dire que je n’arrive pas à bâtir une équipe ». Pas du tout, il faut en remplir juste les conditions.

Dans la vie et en général dans les affaires, tout est question de conditions à remplir pour réussir. Mais nous les managers, nous avons du mal à nous arrêter un instant pour savoir si nous remplissons les conditions.

Pour réussir à bâtir une entreprise performante, il faut s’entourer des leaders à travers des résultats respectés et respectables, travailler à bâtir un système autonome et développer des hommes et des femmes autonomes capable de faire le job sans vous. Et, ce sont des conditions à remplir pour y arriver.

 

  1. « D’autres personnes risquent de partir ». C’est possible ! Mais vous pouvez leur donner des raisons de rester

Dans une organisation, les gens décident de rester ou de partir en fonction du leadership du manager. Ainsi, il peut arriver que vous remplissiez toutes les conditions et que les gens décident de voler de leur propre zèle. En fait, ce n’est pas grave. Continuez de travailler sur vous pour donner une bonne raison à ceux qui sont restés de rester toujours pour réaliser la mission avec vous.

 

  1. « A quoi cela sert de former les gens si c’est pour les voir partir ? ». En plus de former, il faut remplir les autres conditions pour bâtir une équipe

Comme le disait l’autre « ça sert à quoi si nous ne les formons pas et qu’ils restent ». C’est bien vrai, vous allez vous investir et ils iront peut-être. Cela fait partie du job. Notre devoir en tant que dirigeant, c’est de former nos collaborateurs continuellement pour qu’ils continuent de grandir. Le job d’un manager, d’un leader, c’est de faire réussir ses gars et de réussir ensemble avec eux.

 

SAMSON E. CAKPO

 

 

Samson CAKPO


Laisser un Commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

Notez ce post SVP

A propos de H&C PUBLISHING

Que ce soit à travers nos 90 livres, guides pratiques et ebooks, nos quatre (4) magazines (Impulsion des PME, MonSuccès, Vendeur d’Elite ou encore Le Catalyseur de Performance, nos contenus digitaux avec les appliMobiles H&CMAG, HCBOOK & BOOK4FRENCH, NOUS VOUS APPORTONS LE MEILLEUR DE L’iNFO-PERFORMANCE


NOUS CONTACTER

TELEPHONE


[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]