Des managers très performants et efficaces sont parfois fortement surpris de ne pas être promus ou d’être évalués bien en-dessous de leurs attentes. Ils atteignent pourtant 100 % de leurs objectifs, et sont reconnus pour leur expertise, leur efficacité et leurs résultats opérationnels. Mais cela ne suffit plus !

De fait, même dans des postes opérationnels, les managers doivent commencer à démontrer des qualités de leadership telles que la hauteur de vue, l’intelligence émotionnel, la flexibilité, la capacité d’influencer des acteurs clés ou piloter la performance. Faute de quoi leur hiérarchie doutera de leur potentiel de progression, de réussir, de faire réussir et de réussir avec les autres.

Focaliser son action sur l’atteinte de ses objectifs opérationnels comporte ainsi un piège : cela permet rarement de démonter la valeur ajoutée attendue dans des postes aux responsabilités élargies. C’est pourquoi il est important de bâtir sa fiche d’Optimisation en veillant à se consacrer à des activités à caractère plus stratégique.

1. Se doter d’une vision plus large des enjeux

Clairement, le reflex à abandonner ici est de vouloir rester l’expert de son domaine.

  • Être en veille sur les menaces et  opportunités, tant pour l’entreprise que dans son domaine.
  • Développer sa réflexion sur l’impact des phénomènes sociaux, technologiques ou économiques sur son activité.
  • S’entraîner à faire des rapprochements entre des domaines différents. En quoi les pratiques d’un autre secteur, comme l’industrie pharmaceutique, la science, peuvent-elles vous inspirer ?

2. Travaille en équipe, travailler avec ses pairs

Clairement, le reflex à abandonner ici est de défendre à tout prix son département.

  • Connaitre les enjeux de ses pairs
  • Tester ses idées auprès d’eux.
  • Créer une vision partagée avec ses pairs et y apporter sa contribution.
  • Adopter une posture de connecteur, qui met en relation différentes personnes et fonctions, pour aider ses pairs à conduire la performance.

Vous souhaitez intégrer le nouvel état d’esprit, les méthodes, approches et outils nécessaires pour passer de managers performants à leaders visionnaires capables de prendre une organisation et l’amener à franchir des caps significatifs et exceptionnels, nous vous accompagnons via notre Certification Exécutive Leadership.


3. Créer de la valeur hors de son domaine

Clairement, le reflex à abandonner ici est de se reposer sur sa position et sur son autorité hiérarchique.

  • Se porter volontaire pour des projets transverses ou en proposer soi-même.
  • Se proposer comme mentor.
  • Développer son influence auprès de pairs et de collaborateurs sur qui l’on n’a pas de relation d’autorité.
  • Se rendre visible hors de son entité.

Un directeur d’usine, reconnu pour ses excellents résultats, s’étonnait de ne pas se voir pris en considération pour des postes stratégiques. Les résultats de son évaluation à 360° lui ont ouvert les yeux : ses collaborateurs se plaignaient de sa tendance à micro-manager, son manager s’étonnait qu’ils travaillent si peu ensemble et ses pairs lui reprochaient d’être sur la défensive à leur égard… Ces appréciations décevantes lui ont finalement été très utiles. Il a pris conscience d’un défaut de posture important : bien qu’il soit à un poste opérationnel, chacun attendait de lui qu’il démontre aussi des qualités de leader. Certes, cela ne figurait pas dans sa description de poste. Mais pour être perçu comme apte à des responsabilités élargies, il aurait fallu qu’il montre qu’il était capable de prendre de la hauteur, de piloter la performance, d’apporter de la valeur ajoutée à ses pairs et à sa hiérarchie.

Être très performant dans son poste ne suffit pas pour se positionner comme leader. Et il ne s’agit pas seulement d’une question d’image ou de relations publiques internes. De fait, développer une vision d’ensemble des défis ou influencer des jeux d’acteurs complexes ne s’improvise pas : c’est bien avant d’être placé dans un rôle de leader qu’il faut y travailler. Comment y parvenir alors que l’atteinte de ses objectifs opérationnels consomme déjà toute son énergie disponible ?

– Revoyez la nature de votre valeur ajoutée, afin de vous donner les moyens de réallouer du temps au développement de votre leadership.

– Élargissez votre palette de compétences, pour vous préparer à gérer des situations plus diverses que celles qui sont au cœur de votre poste actuel.

– Bâtissez-vous un réseau, précieux pour élargir votre horizon et renforcer votre capacité d’action.


Par Berkiss DADJE. Digital Content Specialist à The H&C GROUP. Il est auteur de plus de 11 livres et grand stratège de la performance personnelle et professionnelle. Il coache et accompagne les meilleurs. Son credo : La vie est un jeu aux possibilités infinies, ne vous limitez pas. Tout est possible. Demandez du coaching ou du conseil à berkiss.dadje@hcgroupe.net / Whatsapp : +237695668847


 

Vous avez aimé? Partager avec vos proches
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •