Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
#Derniers Posts & Tendances #Info Business

Pétrole au Sénégal : Woodside produit son premier baril de pétrole  

Notez ce post SVP

Pétrole au Sénégal. Après une longue attente et des reports, les choses se précisent au Sénégal concernant l’exploitation pétrolière et gazière. Sauf dysfonctionnement, Sangomar va très prochainement livrer ses premiers barils de pétrole. La compagnie australienne Woodside Energy a annoncé dans un communiqué, avoir réalisé la première production de pétrole du champ de Sangomar via son unité flottante de production, de stockage et de déchargement (FPSO) située au large des côtes du Sénégal.  

En effet, la compagnie pétrolière Woodside a officialisé la mise en service du projet pétrolier en mer Sangomar, développé au Sénégal, dans le cadre de la joint-venture Rufisque Offshore, Sangomar Offshore, Sangomar Deep Offshore (RSSD) conjointement avec Petrosen, la société publique sénégalaise du pétrole.  

Alors que l’unité flottante de production et de stockage du projet pétrolier Sangomar a été accueillie en février, l’entrée du projet en phase opérationnelle avait été annoncée pour mai 2024 au moins. Cette première extraction de pétrole du champ de Sangomar va selon le communiqué mener à bien la livraison du premier projet pétrolier offshore du pays. ” “C’est un jour historique pour le Sénégal et pour Woodside”, a déclaré Madame Meg O’Neill, PDG de Woodside.  

LIRE AUSSI: Eurobond subsaharien: Le Sénégal lève 750 millions de dollars en 2024

“Nous sommes fiers des relations que nous avons nouées avec PETROSEN, l’État du Sénégal, et nos principaux sous-traitants internationaux et locaux pour développer cette ressource d’importance nationale”, indique la firme pétrolière dans son communiqué. 

“La première mise en production du champ de Sangomar marque une nouvelle ère, non seulement pour l’industrie et l’économie de notre pays, mais surtout pour notre population”, s’est félicité Thierno Ly, le directeur général de PETROSEN E&P. PETROSEN, la société publique qui représente les intérêts de l’Etat sénégalais dans le secteur, détient 18% du gisement conthttps://www.petrosen.sn/re 82% pour la firme cotée à la bourse d’Australie.  

Premier projet pétrolier offshore du pays ouest-africain, l’initiative aura coûté entre 4,9 et 5,2 milliards de dollars dans sa première phase de développement qui comprend l’installation d’une plateforme flottante de production, de stockage et de déchargement (FPSO), capable de produire jusqu’à 100 000 b/j de pétrole brut.  

Cette phase de développement a impliqué le forage de 21 puits sur les 23, notamment 11 puits producteurs, 10 d’injection d’eau et 2 d’injection de gaz, initialement prévus. Les parties prenantes se sont entendues pour l’ajout d’un 24ème puit, dont le forage devrait être finalisé au terme de la campagne de forage en cours.  

L’entrée en production du projet pétrolier Sangomar intervient dans la foulée de l’annonce de progrès significatifs de l’initiative gazière Greater Tortue Ahmeyim (GTA), l’autre projet énergétique du Sénégal, impliquant la Mauritanie et dont l’arrivée en phase d’exploitation est attendue pour le 3ème trimestre 2024.  

SUZANNE BATISTA  

Source : Sika Finance/Agence Ecofin  

Pétrole au Sénégal : Woodside produit son premier baril de pétrole  

Dettes en Afrique : 27 pays ont

Laisser un commenatire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *