Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
#Management d'équipe #Management de proximité

Les 5 indicateurs de l’efficacité de l’optimisation managériale 

Notez ce post SVP

Les 5 indicateurs de l’efficacité de l’optimisation managériale. En tant que manager ou dirigeant, on met en place des actions pour optimiser le système de l’entreprise. Un suivi et une analyse régulière des indicateurs sont alors essentiels pour identifier les domaines à améliorer. Cela permet de voir si tout se passe bien, de prendre des mesures proactives et de garder une longueur d’avance sur la concurrence. Pour ce faire il existe des indicateurs qui démontrent l’efficacité de l’optimisation mise en place. Voyons dans cet article ces indicateurs. 

Des améliorations significatives sont constatées grâce au manager 

Les gens doivent pouvoir constater que les choses s’améliorent. Ce qui était auparavant impossible ou constituait des blocages ne l’est plus. De nouveaux enjeux apparaissent. Parfois, il y a des entreprises où un même blocage persiste toute l’année. Or, si un blocage persiste, cela signifie qu’il n’y a pas de véritable gestion. Le travail d’un manager est de dissoudre les blocages pour en créer de nouveaux. Parfois, ils passent beaucoup de temps sur les blocages actuels, ce qui les empêche d’en créer d’autres. Les nouveaux blocages sont des signes d’amélioration, indiquant que l’on progresse vers de nouvelles choses et que l’on poursuit de nouveaux résultats 

Un vent nouveau semble souffler et les goulots d’étranglement sont éliminés 

Il doit y avoir un vent de nouveauté dans le service. Les gens doivent sentir un changement. En alliant cohésion d’équipe, maintien de la motivation, bonne répartition des tâches et dynamisme, le manager peut accomplir un excellent travail et guider son équipe vers les objectifs souhaités. En effet, une bonne approche projet permet à l’organisation d’avancer plus vite et d’être beaucoup plus performante. 

LIRE AUSSI: Les défis à relever pour exceller en tant que manager lorsqu’on n’est pas numéro 1

Les plaintes sont passées aux oubliettes 

Les plaintes des clients et des vendeurs doivent disparaître. C’est l’approche projet qui permet de travailler sur l’existant, de corriger les défaillances actuelles tout en tenant compte des priorités futures. Un manager ne doit pas se laisser surprendre par les changements. Il doit s’informer au maximum, s’adapter aux évolutions, optimiser ses stratégies et ses actions, et aider ses collaborateurs à appréhender ces changements. 

Des innovations simples, utiles, et structurantes sont intégrées et facilitent la performance 

Les innovations peuvent concerner les outils, les systèmes de travail, l’état d’esprit de l’équipe ou l’environnement de l’entreprise. On doit pouvoir constater ces innovations, même minimes. Un manager qui souhaite avoir de l’impact doit s’assurer que de petites améliorations soient constamment ajoutées au système. L’approche projet permet d’y parvenir. Sans cette approche, on reporte les difficultés d’une année à l’autre sans s’en rendre compte. 

Ce qui était compliqué est devenu simple grâce à un système de garantie de résultat 

Les choses qui étaient compliquées doivent s’améliorer. L’approche projet permet de traiter les personnes de manière à ce qu’elles finissent par exceller. 

Propos recueillis par SUZANNE BATISTA 

Tirés de la classe digitale : APPROCHE PROJET : 12 Ajustements pour passer des actions sporadiques aux projets structurants afin d’optimiser son impact managérial 

 

Laisser un commenatire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *