L’UN DES GROS DEFIS A RELEVER PAR UN MANAGER, C’EST QUE CEUX QUI LUI ONT FAIT CONFIANCE (PATRONS, ACTIONNAIRES, PARTENAIRES, CLIENTS…) PUISSENT SE DIRE : “IL ASSURE ET RASSURE. ON A BIEN FAIT DE LUI AVOIR FAIT CONFIANCE”. Pour y arriver, il doit s’assurer de ce que :

1) LA PARCELLE QUI LUI A ETE CONFIEE NE SOUFFRE D’AUCUNE INATTENTION. Il doit assure efficacement la planification, le dispatching et le suivi rigoureux afin qu’aucun aspect du travail à faire ne manque de professionnalisme.

2) SON PATRON N’AIT PAS BESOIN D’INTERVENIR AVANT QUE LA PERFORMANCE NE SOIT GARANTIE. Il assure la représentation de ceux qui lui ont délégué des responsabilités et les assure si bien qu’ils peuvent partir aussi longtemps que possible sans craindre des défaillances ni des dérapages.

3) IL DOIT S’INFORMER, ANTICIPER ET CORRIGER AFIN QUE JAMAIS SON BOSS OU SES BOSSES OU CLIENTS (NE SE PLAIGNENT) NE SOIENT AU COURANT AVANT LUI. Lorsqu’il ne réussit pas cela, c’est le signe que beaucoup de choses lui échappent, qu’il n’a pas le contrôle et qu’il va falloir le contrôler. Ceci n’est pas toujours évident. Mais c’est par rapport à cela que la crédibilité d’un manager est évaluée.

Vous avez aimé? Partager avec vos proches
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •