SI VOUS N’AIMEZ PAS LES MAUVAISES NOUVELLES, LES COLLABORATEURS VONT VOUS LES CACHER. Lorsqu’une manager ne supporte pas les défaillances et les bourdes, ses collaborateurs cherchent souvent à lui faire croire les choses suivantes à leur sujet : L’INVULNERABILITE, L’INFAILLIBILITE, L’ADHESION TOTALE, LA MAITRISE TOTALE DE LA SITUATION, L’AUGURE DE RESULTATS PARFAITS & EXCELLENTS ET LA GARANTIE CERTAINE DE LA VICTOIRE…

Mais nous savons que personne n’est jamais assez parfaite pour faire preuve de tout ça (tout le temps). C’est pour cela que la manager doit libérer ses collaborateurs en leur disant clairement : “Je ne vous jugerai pas. Je ne m’en prendrai pas à vous. Je suis là pour que nous réussissions ensemble. S’il y a des mauvaises nouvelles, apportez-les moi, nous allons gérer cela ensemble”. En plus, elle doit tolérer les 4 choses suivantes si elle veut bâtir une équipe solide, connectée et libératrice des esprits :

1. LA DIFFERENCE DE VUE ET D’APPROCHE. Les gens qui doivent vous rejoindre ou sont dans votre équipe viennent d’horizons, de culture, de parcours et d’expériences divers. Ils ne peuvent voir les autres choses comme vous.

2.LA LENTEUR. Le travail majeur que vous serez appelé à faire, c’est d’imprimer un rythme. En attendant que la mayonnaise ne prennent, vous allez devoir tolérer de la lenteur et du retard. Et puis jusqu’à ce que vous les ameniez à prendre le pli, il va falloir être très patient.

3. LES ERREURS. Les erreurs sont un bon signal pour une manager. Elles lui permettent de savoir quel aspect du dispositif et quel acteur est à améliorer. Pas besoin de s’énerver ni de s’en prendre aux gens.

4. LES ECHECS. Comme la mère ou le père de famille qui doivent accepter que l’enfant tombe des milliers de fois et titube avant de finir par réussir à marcher avec assurance et fermeté, le manager doit apprendre à tolérer les défaillances pendant qu’il bâtit et renforce son équipe surtout si vous ne voulez pas tuer le SENS DE L’iNITIATIVE. Régulièrement, demandez-vous à vos collaborateurs : “Qu’est-ce qui pourrait devenir une bombe à retardement et dont je dois être au courant dès maintenant afin que vous la traitions ensemble?”.

Vous avez aimé? Partager avec vos proches
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •