NE PAS ETRE CONTENT NE NOUS AUTORISE PAS À NOUS FÂCHER

L’exercice le plus difficile qu’on puisse demander à un être humain, c’est d’être content tout le temps. Quoique dans l’approche que nous utilisons pour coacher nos clients, nous intégrons le fait que :

1) ON PEUT ÊTRE TOUJOURS CONTENT ET RENDRE GRÂCE POUR TOUTE ISSUE POURVU QU’ON SE CONCENTRE SUR CE QU’ON PEUT EN TIRER DE POSITIF: Exemple: Se demander : “Qu’y a-t-il de positif dans ce qui arrive?” ou encore “Comment je dois interpréter ce qui arrive pour ne pas perdre le moral?”. Il est clair que c’est un exercice difficile. Mais nous pouvons nous imposer ce qui suit :

2) NE PAS ETRE CONTENT NE NOUS AUTORISE PAS À NOUS FÂCHER. Si je ne réussis pas à voir du positif dans ce qui arrive pour exprimer du positif (sérénité méditative, indifférence ou action de grâce…), je n’ai pas le droit d’exprimer publiquement ma colère, de me mettre en SPECTACLE.

3) ETRE FACHE NE M’AUTORISE PAS A TOUT GÂCHER. Si la colère autorise tout et fait perdre le contrôle, je ne dois faire et dire que les choses dont je peux contrôler les conséquences. Si vous êtes une gâchette facile, sachez sur qui/quoi vous tirez et ce que vous tirez. Comme le suggère le prophète Mahomet (PBSL) : “si vous êtes débout et que vous êtes fâché, asseyez-vous. Si vous êtes assis et que vous êtes toujours fâché, couchez-vous. Si vous êtes couché et que vous êtes toujours fâché, allez faire des ablutions” Ne restez pas sur la fréquence de votre mécontentement car elle vous fera dire et faire des choses que vous ne pourrez pas corriger.

Vous avez aimé? Partager avec vos proches
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •