IL Y A UNE DIFFERENCE ENTRE “ETRE REALISTE” ET “ACCEPTER SA REALITE”.

Le premier nous pousse à revoir nos ambitions à la baisse. Le deuxième nous oblige à savoir que nous devons prendre la pleine mesure des enjeux et des besoins drastiques de changer d’attitude, d’option et prendre de nouvelles dispositions pour mieux nous tirer d’affaires. Comment expliquer à ses enfants que cette année, ils n’auront pas de cadeau de Noël et qu’ils vont devoir changer d’école ? Beaucoup de parents préfèrent vivre la douleur seule et épargner leurs enfants. Et l’une des choses qui arrivent souvent c’est qu’ils prennent des engagements intenables, supportent le poids des humiliations dissimulées, deviennent nerveux et froidement silencieux, perdent la joie de vivre et enchaînent les nuits blanches… La vérité c’est que ceux faisant ils refusent d’accepter la triste et crue réalité qu’il y a des engagements qu’ils ne peuvent plus supporter pour le moment. Quelques précisions utiles :

1) L’ORGUEIL ET LA FIERTÉ NE FONT QUE DÉPLACER LES PROBLÈMES : Vouloir garder le secret sur la dure réalité est très compromettant parce que c’est encore plus catastrophique lorsque le secret finit par être révélé.

2) LA PRÉSENTATION DES ENJEUX PERMET AUX GENS DE SAVOIR À QUOI S’EN TENIR. Si la situation est difficile, il faut informer tout le monde. Si le cap a changé, il faut clarifier cela et dire à tous les nouvelles orientations et obligations pour ne pas sombrer. Pour éviter de porter le poids seul, il faut partager les enjeux.

3) PLUTÔT VOUS PASSEZ À LA CURE, PLUS PROCHE LA GUÉRISON. Une fois que nous savons ce qu’il faut corriger et revoir, et que nous nous mettons travailler, la guérison et la reprise vont démarrer automatiquement. N’oubliez pas que ce sont les dénégations et les abus d’auparavant qui nous obligent à devoir être drastique et austère. Lorsque le moment d’être vrai, direct, factuel, drastique et austère, il ne faut pas hésiter.

Vous avez aimé? Partager avec vos proches
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •