Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
#RH & Management du capital humain

Impact du management du capital humain : les situations à ne pas négliger 

Notez ce post SVP

Lorsqu’il s’agit de management du capital humain, il est question d’orchestrer et d’optimiser les ressources humaines en vue de réaliser les objectifs stratégiques. Pour s’assurer de cette optimisation, il est crucial de vérifier le bon fonctionnement des processus et la réalisation des objectifs fixés. Ainsi, tout dysfonctionnement organisationnel, contre-performance ou non-atteinte des résultats est le signe que l’organisation n’a pas été en mesure de le faire, et par conséquent, les managers au sein de l’organisation n’ont pas été à la hauteur. Certains managers du capital humain peuvent ne pas être sensibles à certaines situations, ce qui peut entraîner des défis à l’avenir. Découvrons dans cet article les situations à ne pas négliger. 

L’objectif de chiffre d’affaires n’est pas atteint 

Au premier abord, on pourrait penser qu’il ne s’agit pas d’un défi relevant du management du capital humain. Pourtant, c’est bien le cas. Si le directeur général n’a pas réussi à mettre en place une stratégie adéquate pour produire des résultats, ou si l’entreprise n’a pas disposé de produits de qualité ou des commerciaux compétents pour les vendre, il s’agit alors d’un défi humain. 

Si le chiffre d’affaires est si bas qu’il ne permet pas de dégager un excédent d’exploitation, cela entraînera inévitablement des réductions de personnel et de charges fixes. Ainsi, ce qui semblait être un défi purement financier se révèle être également un défi humain dès le départ, puisque l’entreprise n’a pas disposé des ressources humaines nécessaires pour atteindre les objectifs de chiffre d’affaires fixés. 

La marge commerciale est faible 

Une marge commerciale faible est le signe qu’une stratégie adéquate n’a pas été mise en place. Cela peut être dû à un manque de formation, de compétences techniques, commerciales ou financières nécessaires pour y parvenir. Ces défis sont donc avant tout humains. 

LIRE AUSSI: S’optimiser pour le présent et le futur : les essentiels à maîtriser 

Un manager a du mal à s’imposer 

Lorsqu’un manager peine à s’imposer, cela peut être le résultat d’un manque d’accompagnement de la part du management du capital humain et de ses supérieurs hiérarchiques pour établir son autorité. Il se peut également qu’il n’ait pas reçu la formation en leadership nécessaire pour s’imposer devant ses collaborateurs. 

Pour remédier à cela, nous proposons un parcours Middle Manager 4.0 destiné aux nouveaux managers pour les aider à relever ces défis. Vous pouvez consulter l’ensemble de nos offres ici :  https://hcflix.co/catalog  

Un énième DG vient d’être viré 

Le changement fréquent de directeurs généraux par le conseil d’administration sans résultats concrets signifie que le management du capital humain n’a pas rempli son rôle. Un bon manager du capital humain doit être capable d’effectuer les transformations culturelles et stratégiques nécessaires pour faire évoluer l’entreprise. 

Les commerciaux ne sont pas performants 

Garantir la performance humaine et organisationnelle suppose de déployer un dispositif de management du capital humain au sein de la direction commerciale, afin d’attirer, de recruter, d’intégrer, de former et d’encadrer efficacement les talents, leur offrant ainsi des opportunités de carrière pour qu’ils puissent délivrer des performances significatives.  

Cela est également valable pour tous les autres secteurs de l’entreprise. Il est donc essentiel d’adopter une approche globale pour attirer les employés les plus performants possibles. 

Lancement de produits en retard 

Le retard dans le lancement de produits est un défi de management de projet et de capacité opérationnelle. Il est donc nécessaire de renforcer les compétences des équipes pour y remédier, ce qui relève de la responsabilité du manager du capital humain. 

L’entreprise a du mal à attirer des talents 

La difficulté à attirer des talents peut être attribuée à une culture d’entreprise inadéquate, à un modèle de leadership inapproprié, ou encore à une performance insuffisante qui ne suscite pas l’intérêt des candidats.  

La plupart des collaborateurs sous-performent 

Cela peut s’expliquer par un manque de formation, de motivation, de gestion et de coaching adéquats pour permettre aux employés d’atteindre leur plein potentiel. 

Propos recueillis par SUZANNE BATISTA 

Tirés du Parcours Certifiant Management du Capital Humain 

Laisser un commenatire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *