Etre techniquement bon ne suffit pas pour réussir en entreprise

techniquement_bon_ne_suffit_pas_promotion
Holistically foster superior methodologies without market-driven best practices. Distinctively exploit optimal alignments for intuitive bandwidth.

Etre techniquement bon suffit-il pour réussir en entreprise ? Si la plupart des entreprises se plaignent de ce que leurs collaborateurs ne sont pas très performants (pour la plupart), force est quand même de constater qu’il y en a qui se battent vraiment pour atteindre leurs objectifs. Non seulement, ils font tout ce qu’ils peuvent pour donner leur meilleur d’eux-mêmes grâce à leurs talents et à leur application dans le travail au quotidien.

Malgré tout, des études montrent que la plupart des gens qui donnent le meilleur d’eux-mêmes ne sont pas forcément ceux qui sont promus encore moins ceux qui sont valorisés et trouvent l’épanouissement dans leur travail. Si bien qu’il devient normal de se demander si être techniquement bon suffit pour réussir en entreprise.

A vrai dire, la question vaut la peine d’être posé. Mais si vous êtes au bord de la frustration parce que vous avez l’impression que vos efforts ne sont pas reconnus, il y a de fortes chances que vous n’ayez pas une stratégie de posture assez équilibrée au sein de votre équipe.

Etre techniquement bon ne suffit pas. Donner le meilleur de soi ne suffit pas. Il faut d’ailleurs aller plus loin et démontrer qu’on peut compter sur vous en tant qu’une personne qui est appliquée dans son travail mais également une personne sur qui on peut compter comme allié. Comme pour reprendre ce qu’un entraineur de football disait à son latéral droit : « Pour vraiment nous aider, tu dois être aussi bien un bon ailier pour les attaquants et un bon allié pour les autres défenseurs, bref, un allié tout court, pour toute l’équipe ».

 

Si vous voulez devenir cet allié et ce contributeur sur qui votre équipe va compter et qui démontrera de sa capacité de leadership et se positionner comme un meneur sur qui on peut compter, travaillez les points suivants :

  1. ATTEIGNEZ VOS OBJECTIFS MAIS AIDEZ LES AUTRES EGALEMENT

La plupart des gens n’aiment pas les zélés. Et ce n’est pas parce qu’ils sont paresseux mais parce que si vous êtes une personne qui arrive à atteindre ses objectifs pendant que les autres ont du mal, vous êtes en train de montrer qu’ils sont nuls. C’est vrai que ce n’est pas de votre faute s’ils ne suivent pas le rythme. Mais un bon membre d’équipe doit être un bon leader (un bon futur leader) et atteindre ses objectifs lui-même ne suffira, il faudra aider les autres à atteindre leurs objectifs.

En effet, vous pouvez partager vos outils avec eux, les coacher, vous rendre disponible et proposer directement de les aider, les recommander, aller à leur secours s’ils vous sollicitent par exemple. Pour certains, vous serez de trop mais une bonne partie des gens seront eux de savoir qu’en plus de montrer l’exemple, vous êtes prêt à les aider.

  1. MAITRISEZ VOTRE TRAVAIL MAIS COACHEZ LES AUTRES ÉGALEMENT

A un moment donné, si vous êtes techniquement bon et êtes un leader de votre équipe, vous allez être sollicité de temps en temps. Montrez-vous disponible pour accompagner les autres à maîtriser le travail. Rappelez-vous, lorsque vous serez manager (si vous ne l’êtes pas encore), coacher les autres fera partie des choses que vous aurez besoin de faire. Préparez-vous y dès maintenant.

Par exemple, aujourd’hui je suis un formateur international mais j’ai commencé en aidant mes camarades de classe et les élèves de classes inférieures à mieux comprendre les leçons et les exercices. Les soirs ou les weekends et mercredi après-midi, ils venaient chez moi et j’étais heureux de partager avec eux ce que je connais. Ce qui a très vite développé mes qualités d’enseignant (alors qu’à l’époque je n’étais qu’en classe de 4è).

  1. SOYEZ UN TALENT RARE MAIS SOYEZ UN AMI ET UN LEADER RARE ÉGALEMENT

Les gens sont perdus et ont besoin de leader. Si bien qu’en plus d’être l’une des rares personnes à posséder les compétences dont votre entreprise a besoin (et qui forme et coache les autres), vous devez être également un leader.

A propos, de quel type de leader le monde et l’entreprise à besoin ? Une personne respectant des valeurs universelles, généreuse, disponible, inspirante, dotée d’une vision, appliquée, exemplaire et qui donne aux autres l’envie d’être meilleur, de réaliser mieux et d’avoir mieux. Vous pouvez le devenir.

  1. RESPECTEZ VOS ENGAGEMENTS MAIS RESPECTEZ LES AUTRES ÉGALEMENT

La valeur d’une personne dépend de comment elle traite ceux qui sont plus faible qu’elle. Si vous êtes techniquement bon et arrivez à atteindre vos objectifs, c’est magnifique. En effet, respectez ses engagements est une qualité exceptionnelle pour réussir en entreprise et dans le monde des affaires. Mais en plus de cela, il faut respecter les autres.

Rappelez-vous : pour être respecté, il faut se respecter, il faut respecter les autres, et produire du résultat respectable. Respectez vos engagements ne suffira pas. Il faut faire attention à comment vous traitez les autres.

  1. DEPASSEZ VOS OBJECTIFS MAIS SOYEZ ÉGALEMENT LARGEMENT DISPONIBLE POUR VOS PATRONS ÉGALEMENT

Les maitres aiment les bons élèves. Et celui qui n’a pas été un bon élève, ne peut pas être un bon maître non plus. Lorsque vous savez ce que cela suppose que d’être au service des autres, vous n’abusez pas du fait que les autres soient à votre service. Ce sont de mauvais élèves qui deviennent des mauvais maîtres.

Alors, montrez à vos patrons que vous êtes un bon élève. En langage ivoirien, on dira : « un bon petit ». Au fait, rien ne peut annuler vos qualités techniques et tuer rapidement votre carrière que d’être techniquement bon, avoir du potentiel et être détesté par vos patrons.

  1. SOYEZ FUTÉ MAIS SOYEZ TRÈS UTILE À L’EXCELLENCE ET À L’EFFICACITÉ COLLECTIVEMENT ÉGALEMENT

Au lieu d’être futé et faire le malin, il faut mieux être malin et voir la meilleure façon d’être utile à soi-même et être utile aux autres. Rien ne vous aidera autant que de vous aider et vous frayer un chemin vers l’excellence mais également contribuer à rendre votre équipe excellence.

N’oubliez pas, la plupart des gens veulent devenir des managers mais ils ne veulent pas travailler à aider leur équipe et à contribuer à l’excellence collective. A vrai dire, si vous n’êtes qu’une personne qui cherche son rayonnement sans faire rayonner son équipe, vous n’êtes pas et ne serez pas un bon animateur d’équipe, vous serez un mercenaire professionnel. L’épanouissement échappe très souvent aux mercenaires.

Par Hermann H. CAKPO
Auteur, Coach & Co-fondateur The H&C GROUP
LINKEDIN @hermanncakpo

Laisser un Commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *


A propos de H&C PUBLISHING

Que ce soit à travers nos 90 livres, guides pratiques et ebooks, nos quatre (4) magazines (Impulsion des PME, MonSuccès, Vendeur d’Elite ou encore Le Catalyseur de Performance, nos contenus digitaux avec les appliMobiles H&CMAG, HCBOOK & BOOK4FRENCH, NOUS VOUS APPORTONS LE MEILLEUR DE L’iNFO-PERFORMANCE


NOUS CONTACTER

TELEPHONE