8 jalons d’un dispositif et de campagnes Email-marketing réussi

Quels sont les étapes d'un dispositif et de campagnes Email-marketing réussi?
Notez ce post SVP

8 jalons d’un dispositif et de campagnes Email-marketing réussi
Contacter votre cible par l’email est l’une méthodes les plus efficaces et visiblement professionnelles de finir par réaliser des ventes. On vous l’a certainement déjà dit : lorsque les gens reçoivent un email. Ils considèrent cela comme quelque chose de sérieux et de professionnel même lorsqu’ils reçoivent des propositions SPAMS et indésirables.

Mais ce n’est pas du jour au lendemain que vous allez construire et déployer le dispositif qui va vous permettre d’utiliser l’email marketing pour optimiser vos campagnes et atteindre vos objectifs de vente. Quelques étapes déterminantes sont nécessaires.

 

  1. Définir les cibles des campagnes emails.

Vous n’allez pas vous lever du jour au lendemain et vous mettre à envoyer des emails aux gens. Vous devez clairement savoir les objectifs que vous allez atteindre. Bien évidemment ce que vous voulez vendre. Et comme vous le savez, vendre est le but du jeu mais le jeu passe par d’autres étapes. Il faudra savoir à qui vous allez vous adresser et la raison pour laquelle vous allez à chaque fois leur envoyer des emails (partager des informations, préparer l’esprit à une prochaine offre, amener à engager une action, amener à souscrire à une offre, émerveiller, entretenir la relation).

En fonction de ce que vous voulez avoir comme effet sur votre cible, vous saurez comment utiliser divers envois d’emails et des contenus adaptés (titre et corps de texte et appels à l’action pour avoir l’impact que vous désirez).

  1. Choisir une plateforme d’email marketing.

Il existe plusieurs plateformes avec des critères précis pour savoir lequel va être intéressant pour vous. De Aweber à Constant Contacts en passant par Mailchimp, Kartra ou encore KEAP ou Zoho Compaign. Vous avez suffisamment de solutions sur le marketing pour envoyer des messages groupés à votre audience cible.

Sachez que quelques critères sont déterminants à cet effet : Quelle est la taille maximum de la base ? Combien va vous coûter un envoi ? Est-ce qu’ll y a la possibilité d’automatiser des envois ? Est-ce qu’il y a la possibilité de segmenter en fonction de qui ouvre, clique, lit ou souscrit à une offre ? Avez-vous la possibilité d’avoir une solution ALL-IN-ONE pour gérer les 3 étapes de la vente (Avant la vente, pendant la vente et après la vente ?), la plateforme retenue répond-elle aux conditions de votre entreprise ? Allez-vous les utiliser partiellement ou totalement et qu’est-ce qui vous reviendrait moins cher et facile à animer ?

  1. Construire une liste de diffusion email.

Il n’y a pas de campagnes d’emailing sans liste de diffusion, c’est-à-dire un ensemble de personnes dont vous avez les adresses email, qui ont le même profil ou supposément, à qui vous pouvez envoyer des messages en un seul clic et voir comment ils se comportent (ouverture, lecture, clics et achats). Pour constituer une liste de diffusion, il faut bien évidemment s’assurer d’avoir un appât (quelque chose de gratuit) que vous déployez sur vos pages de réseaux sociaux ou sur votre site web pour amener les gens à vouloir l’avoir et vous donner leur adresse email en contrepartie.

Vous pouvez utiliser la promesse d’envoi d’actualités ou de newsletter comme appât. Mais, vous devriez avoir quelque chose de plus puissant. Compte tenu des mesures de respect de la vie privée, il n’est pas stratégiquement intéressant d’ajouter les adresses emails des gens à votre liste de diffusion même s’ils sont déjà dans l’une de vos bases. Vous devez trouver un moyen de leur écrire (par Whatsapp) avec le lien pour aller chercher l’appât ou l’offre gratuite et mettre eux-mêmes l’adresse email afin d’avoir une liste de diffusion saine et éviter les plaintes pour spamming.

  1. Segmenter sa liste.

Une fois que vous avez constitué votre première liste de diffusion ou votre liste de base. Il faut dans la foulée faire des premiers envois (information, offres ou message d’éducation…). Et voir qui ouvre, qui clique et qui suit et qui achète, etc…. Suivant les agissements des contacts de la liste savoir dans quelle catégorie et sous-liste les classer. Ensuite quelle série de message leur envoyer.
La segmentation est déterminante parce que vous n’allez pas envoyer le même type de message à ceux qui sont intéressés (ouvrent, lisent et cliquent et achètent) qu’à ceux qui ouvrent sans cliquer ou ceux qui ne lisent pas. Puisque le but du email marketing, c’est de pousser les gens le long du couloir de la vente (parcours client), si une personne ouvre sans cliquer, il faudra une série de message précis pour la pousser à cliquer. Si une personne clique sans acheter, il faudra une série de message pour la pousser à cliquer, etc.

  1. Créer des campagnes percutantes.

Si on vous demande quel est le but du jeu, répondez toujours : vendre. C’est le but du jeu et c’est la seule chose qui compte vraiment à la fin de la journée que votre cible vous apprécie ou pas. C’est pour cela que vous devez fixer vos chiffres de vente désirés. Une fois que vous les avez précisé et savez les offres à faire propulser, vous allez concevoir des campagnes pour propulser chacune des vos offres.

Vous devez savoir exactement les campagnes à déployer avec quels objectifs et quel contenu pour atteindre vos objectifs. Si vous voulez générer des leads (personnes intéressées) par exemple, il faudra un appât. Si vous voulez faire un test commercial (voir si les gens vont acheter), il faudra une offre presque gratuite (réduction de 90%). Lorsque vous voulez lancer un produit, vous pouvez concevoir une campagne d’email qui parte du teasing jusqu’à la demande d’achat en passant par l’éducation et la création de l’excitation autour de votre prochaine offre.

  1. Optimiser l’automation email marketing.

L’une des bonnes nouvelles avec l’email marketing au 21è siècle, c’est que vous pouvez automatiser vos campagnes. Les gens seront aussi en train de recevoir une série d’emails en fonction de leurs comportements. En plus de leur niveau de maturité dans le couloir de la vente (parcours client). Lorsque vous souscrivez à cette option, vous aurez la possibilité de créer une série d’email à envoyer automatiquement. Ceci à chaque personne de trouvant sur votre liste suivant son niveau de maturité et de qualification.

Par exemple, vous pouvez faire les configurations de sorte que si une personne reçoit 10 fois vos emails. Ou encore les reçoit pendant 30 jours sans ouvrir, une suggestion de désinscription lui sera envoyée. Si une personne clique le lien pour acheter mais ne va pas au bout, une série d’email est envoyée. Dans la pratique, un tag (label) lui sera affecté à chaque fois qu’il a un comportement et la série d’email affecté à ce tag lui sera envoyée automatiquement (avec une suspension automatique de la série précédente).

  1. Optimiser le tracking et analyser les indicateurs.

Le marketing aveugle, c’est pour ceux qui ne veulent pas vendre. Et ne veulent pas savoir si leurs actions marketing et commerciales sont en train de permettre de vendre. Et comment sait-on si l’on est sur le bon chemin ? En collectant et en analysant les données sur les campagnes. Normalement, la plupart des plateformes d’emailing vous permet d’avoir un tableau de bord ou une vue analytique des résultats de vos compagnes. Vous saurez pour chaque envoi ou série d’envois, qui ouvre, qui clique, qui achète, qui se désabonne…

Non seulement, ceci vous permettra de savoir à quel niveau vous n’êtes pas performant et corriger.

  1. Optimiser les stratégies sur la base des tendances.

L’intérêt du suivi des tendances et résultats de vos campagnes, c’est que sur la base des performances. Vous allez pouvoir procéder à des ajustements, savoir là où vous avez besoin de vous former davantage et optimiser son approche pour plus de résultats.

En fonction des tendances et résultats affichés dans votre tableau de bord (sur la plateforme d’emailing que vous aurez choisie), vous allez pouvoir savoir si vous arrivez à amener les gens à ouvrir (sinon optimisez les titres ou objets d’email) si vous arrivez à amener les gens à cliquer (sinon optimisez le contenu de vos emails) et si vous arrivez à amener les gens à souscrire après avoir lu vos offres (sinon optimisez la qualité de vos pages de présentation de produit ou landing pages/page de destination). L’idée ici, c’est de savoir là où le bas blesse et engager les actions d’optimisation.

 

PAR HERMANN H. CAKPO

Laisser un Commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

Notez ce post SVP

A propos de H&C PUBLISHING

Que ce soit à travers nos 90 livres, guides pratiques et ebooks, nos quatre (4) magazines (Impulsion des PME, MonSuccès, Vendeur d’Elite ou encore Le Catalyseur de Performance, nos contenus digitaux avec les appliMobiles H&CMAG, HCBOOK & BOOK4FRENCH, NOUS VOUS APPORTONS LE MEILLEUR DE L’iNFO-PERFORMANCE


NOUS CONTACTER

TELEPHONE


[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]