Approche Projet et l’Action Quotidienne

Notez ce post SVP

Il y a deux Choses qui Nécessitent une Approche Projet et l’Action Quotidienne. Le gros défi de la performance organisationnelle et qui est à la base de l’inefficience organisationnelle, c’est le Défaut de Mise en Œuvre – Le DEMO qui ne manque qu’un N (néfaste) pour s’épeler D.E.M.O.N

Il y a suffisamment de gens intelligents à la tête et au sein des organisations pour identifier les goulots d’étranglement et les opportunités à saisir. Mais ne font pas une approche projet et l’action quotidienne. De plus une fois que l’année débute, rien ne se concrétise (du moins un peu). Aussi même des sessions stratégiques organisées à coup de millions FCFA ne changera parce que plus de 80% des gens qui  participent le savent. Pourquoi cela arrive-t-il? Parce que nous n’utilisons pas l’approche projet et que lorsque l’année commence nous tombons dans les pièges suivants :

1- LES RECURRENCES PERIODIQUES :

Clôture/arrêté de compte, audit comptable, fiscal, qualité, évaluation semestrielle ou annuelle…et GNINGNIN GNIN….

2- LES ECHEANCES DE REPORTING ET DE DECLARATION :

Fiscal, reporting, administrateurs/actionnaires/groupe ou agences de notation…

3- LES SOLLICITATIONS & INSTRUCTIONS INTEMPESTIVES CONNECTEES OU DECONNECTEES DES VRAIS ENJEUX :

Participation à des forums, salons, conférences internationales, instructions des patrons/propriétaires/administrateurs à exécuter TOUS TRAVAUX CESSANT…

4- L’ADMINISTRATIF, LE REMPLISSAGE DE JOURNEE ET LES COMMERAGES (DEJEUNER DE 3H) :

Qui permettent d’animer le quotidien pendant que les goulots d’étranglement deviennent béants et les opportunités s’envolent.

Pour lutter contre cela, il faut :

1- Transformer les initiatives correctrices des goulots d’étranglement et actions de saisies des opportunités en programme/projet.

2- Elaborer des plans d’action exhaustives; massives, datées et affectées PAR initiatives.

3- Se challenger pour engager CHAQUE JOUR une ou plusieurs actions connectées à un ou plusieurs projets de correction des défaillances et réalisation des opportunités. Autrement, 12 mois après, le même diagnostic unanime sera fait et pendant les 12 mois qui vont suivre, rien ne sera fait. Et 12 mois plus tard, le même diagnostic unanime sera fait. Et bienvenue, la décroissance et du P&L pourri.

 

Lire aussi : Approches pragmatiques pour amener les collaborateurs à performer

Autre article sur l’approche projet

Berkiss Dadje


Laisser un Commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

Notez ce post SVP

A propos de H&C PUBLISHING

Que ce soit à travers nos 90 livres, guides pratiques et ebooks, nos quatre (4) magazines (Impulsion des PME, MonSuccès, Vendeur d’Elite ou encore Le Catalyseur de Performance, nos contenus digitaux avec les appliMobiles H&CMAG, HCBOOK & BOOK4FRENCH, NOUS VOUS APPORTONS LE MEILLEUR DE L’iNFO-PERFORMANCE


NOUS CONTACTER

TELEPHONE


[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]