Démarrer, c’est fait. Prochaine étape : pérenniser l’activité.

Comment faire décoller ses affaires : Beaucoup d’entrepreneurs souffrent d’un manque de succès, perdent du temps et de l’argent à penser et mettre en oeuvre un plan d’actions opérationnelles efficace pour faire décoller leurs profits. De nombreuses questions peuvent vous torturer :

  • Pourquoi je n’ai pas assez de clients ?
  • Comment les prospecter ?
  • Que faire pour les convaincre ?
  • Comment les attirer et les fidéliser ?
  • Quoi faire pour augmenter le nombre et la valeur moyenne des transactions ?
  • Comment augmenter mes marges ?
  • Que faire pour générer plus de bénéfices ?
  • Comment développer mon entreprise plus rapidement ?…

L’efficacité entrepreneuriale requiert :

  • DE LA PASSION : Vous en voulez et l’aimez et rien ne peut vous en séparer.
  • DE L’ENGAGEMENT : Vous êtes déterminé et donnez le meilleur de vous pour réussir quoi qu’il en soit.
  • DU SAVOIR FAIRE : Pour actionner la flamme du résultat, il faut maîtriser le MODE d’EMPLOI.

Tous ces points vous permettront de faire décoller vos affaires.

LES 3 BLOCAGES CLASSIQUES QUI VOUS EMPÊCHE DE FAIRE DÉCOLLER VOS AFFAIRES:

  • LA NAIVETE : Beaucoup de gens simplifient et banalisent ce que cela suppose que de réussir en tant qu’entrepreneur. Et ils paient le prix fort en restant sur place.
  • L’INADÉQUATION : Lorsque ce que vous proposez n’est pas en adéquation avec ce que le marché veut, vous aurez du mal à décoller.
  • L’OBSCURITÉ : Si vous n’êtes connu et vu avec respect et préférence, vous n’allez pas pouvoir vendre suffisamment pour faire décoller vos affaires.

On vous laisse découvrir dans ce webinaire (video) les réponses à vos questions et comment faire décoller ses affaires.

CLIQUEZ SUR LE LIEN POUR TÉLÉCHARGER LE SUPPORT

REGARDER AUSSI :

39 Choses que les Entrepreneurs Peuvent Continuer de Faire en Attendant la Fin de la Crise COVID-19

Comment simuler les scénarios financiers du lancement de votre start-up

 

Vous avez aimé? Partager avec vos proches
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •