Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
#Derniers Posts & Tendances #Info Business

Classement des producteurs de diamants : 7 pays africains en tête du Top 10

Classement des producteurs de diamants
Notez ce post SVP

Sept pays africains figurent dans le Top 10 des plus grands producteurs de diamants au monde. Un marché dominé par la Russie qui contrôle près du tiers de la production mondiale. Toutefois, en termes de valeur, c’est le Botswana qui se hisse au sommet mondial grâce à la qualité de ses pierres. 

L’extraction de diamants au niveau mondial s’est établie à 119 millions de carats, selon les données de Processus Kimberley, régime international de certification des diamants bruts, qui réunit gouvernements et industriels. Selon les données récentes de cet organisme relatives à 2021, bien que le leader mondial de production de diamants soit la Russie qui a extrait 39,20 millions de carats, soit 32,94 % de la production mondiale, le continent africain est de loin la région où sont extraites les plus grandes quantités de ces pierres précieuses. L’Afrique compte 7 des 10 plus grands producteurs mondiaux de ce minerai : Botswana, Afrique du Sud, Angola, RD Congo, Namibie, Lesotho et Tanzanie. 

Le Botswana est le premier producteur africain de diamants et deuxième mondial avec 22,74 millions de carats extraits en 2021, soit 19,11 % du marché mondial. Outre l’importance de sa production, le pays est connu pour la qualité de ses diamants qui sont d’ailleurs les mieux valorisés au monde. C’est aussi l’un des rares pays africains dont la ressource est bien gérée et profite pleinement à la population. Grâce à son poids et à la qualité de ses diamants, le Botswana a imposé la taille et le commerce du minerai sur son territoire. 

 

Lire aussi : Classement des compagnies d’assurance en Côte d’Ivoire (1er trimestre 2023)

 

Ce pays de 2,6 millions d’habitants, classé parmi les moins corrompus au monde, a imposé au géant sud-africain De Beers, l’implantation sur son sol d’unités de taille et de commerce de ses diamants. Ce qui lui a permis d’échapper à la « malédiction des matières premières » touchant presque tous les pays africains. 

Loin derrière, suivent la République démocratique du Congo (RDC), 4e producteur mondial, derrière le Canada, avec une production de 13,01 millions de carats, soit 10,93 % de la production mondial. 

L’Afrique du Sud avec une production de 9,73 millions de carats, soit 8,18 %, figure toujours parmi les grands producteurs mondiaux. Les autres producteurs africains sont la RD Congo, la Namibie, le Lesotho et la Tanzanie. 

Le continent compte d’autres producteurs qui ne possèdent pas de mines industrielles et l’exploitation est semi-industrielle ou artisanale. C’est le cas notamment de la Centrafrique, de la Guinée, du Liberia, de la Sierra Leone, de la Côte d’Ivoire. 

Globalement, les diamants du continent sont plus gros et de meilleure qualité que ceux produits dans les autres continents, notamment en Russie. 

Cependant parmi les plus grosses compagnies minières du monde figure le sud-africain De Beers, plus gros producteurs au monde de diamants en nombre de carats, devant le russe Alrosa détenue à 33 % par l’Etat russe, et le brésilien Rio Tinto. Ces trois géants du secteur contrôlent environ 65 % de la production mondiale de diamant.  

À noter toutefois que si la plus grande production de diamants est africaine et que le sud-africain De Beers est la plus grande firme du secteur, il n’en demeure pas moins que tous les grands centres de négoces du diamant au monde sont implantés à l’étranger : Anvers (Belgique), Doubaï (Emirats arabes unis), Mumbai (Inde) et Tel-Aviv (Israël). 

 

SUZANNE BATISTA 

Source : Le360 Afrique 

 

 

Laisser un commenatire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *