Cet article a été publié dans le magazine LE CATALYSEUR DE LA PERFORMANCE MAI-JUIN 2019. Accédez au magazine entier ici !

La frustration managériale. Ça vous dit quelque chose ? Sinon qu’est-ce qu’il y a de plus frustrant pour un manager que de savoir que : 1) Les choses sont claires, simples et évidentes mais que ce n’est pas le cas pour ses collaborateurs. 2) Qu’il sache clairement comment il faut faire les choses et produire du résultat et que les faire soit un casse-tête incompréhensible et insoutenable pour ses collaborateurs. 3) Qu’il ait une idée claire de la vision et des enjeux et que son sentiment général soit que les gens ne se préoccupent pas du tout de ce qui le préoccupe.

C’est évidemment frustrant et la conséquence en général, c’est qu’il se retrouve à être au four et au moulin et à être débordé. Il constate que tant qu’il ne donne pas le ton, les gens ne comprennent pas et ne sentent pas les urgences et du coup attendent. Il est frustré de savoir qu’il n’y a que lui qui s’échine à faire tourner le business ou l’organisation mais ce qui préoccupe les autres, c’est comment partir en Week-end, profiter des congés maladies pour récupérer un peu et attendre tranquillement que leurs salaires soient virés à la fin de du mois. Dans la réalité, cela peut sembler à du désengagement de la part des collaborateurs. Les choses semblant laissées en plan, le manager s’oblige à prendre les devants et se retrouve débordé et tombe dans le chaos managérial. C’est justement à partir de cet instant qu’il doit se remettre en cause et intégrer les principes suivants :

  1. Si tu es débordé, c’est que tu dois déléguer

Et ici il y a lieu de partager de la vision, d’expliquer les enjeux, de s’assurer de l’adhésion et la volonté des gens à vous venir en aide et à s’impliquer avec vous pour atteindre vos objectifs. Faites la liste de choses que vous faites et qui vous prennent du temps, séparez ce qui est stratégique de ce qui est opérationnel. Ensuite demandez-vous ce qui est REQUIS et attendu de vous, ce qui RAPPORTE et contribue plus au résultat et ce qui vous RECOMPENSE plus. Préparez-vous à déléguer le reste en identifiant des collaborateurs à qui vous allez le déléguer.

  1. Si tu délègues et que ça ne marche pas, il faut former.

Pour rendre la formation simultanée avec la délégation, un principe reste de mise : « Ne vous demandez pas ce que vous avez à faire, demandez-vous plutôt qui dois-je identifier et former pour le faire pour moi très prochainement ? ». Identifiez la personne, élaborez un plan d’accélération de la performance ou plus classiquement un plan de formation avec les compétences manquantes à lui donner, les jours de formation et le contenu. Donnez-vous 4 à 12 semaines pour la capaciter systématiquement comme s’il devrait reprendre les classes – avec de la théorie et de la pratique.

  1. Si tu formes et que ça ne marche pas, il faut coacher

Que la formation soit déroulée par vous-mêmes ou par un tiers, si le collaborateur n’améliore pas son attitude, son approche et ses résultats immédiatement après la formation, c’est le moment de l’accompagnement dans la mise en pratique. Prenez un dossier ou un projet sur lequel il est. Sachant qu’il maitrise le contexte, les enjeux et la méthodologie, prenez en charge le dossier en sa présence afin qu’il voie ; faites-le ensemble 70-30% ensuite 30%-70% ; laissez-le faire seul à 100% et contrôlez. Une fois qu’il a la main, vous pouvez compter sur lui désormais.

  1. Si vous coachez et que cela ne marche pas, il faut assainir la relation

Lorsque vous confiez un travail à un collaborateur et qu’il lambine ou ne le délivre pas avec la qualité, il y a deux défis à relever : 1. Soit, il ne sait pas le faire (il ne maitrise pas LE SYSTEME). 2. Ou soit il n’est pas motivé à le faire (la relation est en panne). La formation et le coaching permettent de l’amener à maitriser le système. Maintenant, étant donné que le leadership fonctionne par réciprocité, s’il ne voit pas que vous vous préoccupez pour lui, il ne va pas se préoccuper pour vous ; s’il ne voit pas que vous vous « tuer » pour lui, il ne va pas se tuer assez pour vous ; s’il voit que ce qui le concerne ne vous concerne pas, il ne sera pas concerné par votre vision stratégique, vos plans et vos stratégies intéressantes de transformation.

  1. Si vous donnez le meilleur pour améliorer la relation et que cela ne prend pas, il faut ETRE PATIENT

Est-ce que cela veut dire que la mission ne peut être impossible ? Au fait, dans la pratique, il est rare de faire les quatre premières choses et ne pas avoir du résultat. Et si vous les faites bien et que vous n’avez pas du résultat, il faudra de la consistance et de la constance ; ce qui nécessite du temps. N’oubliez pas que les gens ont besoin du temps pour apprendre les leçons, du temps pour comprendre et du temps pour croire et du temps pour vous croire et croire en vous (pour les faire réussir) et croire en vos idéaux.

N’oubliez pas que c’est au manager de créer chez ses collaborateurs ce qui suit : 1. Le devoir de faire (la prise de conscience et la responsabilité personnelle à délivrer du résultat) ; 2. Le pouvoir de faire (la maitrise du cadre, des enjeux, des méthodes et des outils pour délivrer du résultat) ; 3. La volonté de faire (l’auto-engagement et le sentiment de redevabilité pour se tenir prêt à vous aider et à vous faire réussir). Aussi longtemps que vous n’avez pas rempli ces trois conditions, vous allez passer votre temps à devoir le faire seul, à souffrir seul et à vous plaindre seul.

Cet article a été publié dans le magazine LE CATALYSEUR DE LA PERFORMANCE MAI-JUIN 2019. Accédez au magazine entier ici !

Hermann H. CAKPO est Coach, Auteur de 48 livres. Il est le co-fondateur de The H&C GROUP et coache des dirigeants des organisations telles que NSIA, Attijari WafaBank, BNP Paribas, Union Africaine, Total, Ecobank, Oryx-Energies, Axa Assurances, Cargill, Société Générale, Orange, MTN, SOS Village d’Enfants, Tigo (Millicom), Heineken, Coopération Allemande (GIZ/KFW/GKW Consult), Programme Alimentaire Mondial, Sight Savers, …. Demandez du coaching ou du conseil à h.cakpo@hcbusiness.com / Whatsapp : +22548910893.

Vous avez aimé? Partager avec vos proches
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •