Vous n’aurez jamais mal fait d’engager une action ni de passer à la mise en oeuvre d’une stratégie. Le plus important, c’est d’adopter une approche scientifique d’hypothèse-expérimentation- validation-optimisation pour finir par avoir du résultat.

L’une des choses que j’ai apprises avec le succès, c’est que vous pouvez toujours vous en sortir quelle que soit la manière dont vous commettez des erreurs et le nombre d’erreurs que vous commettez. L’essentiel, c’est de vous en rendre compte assez tôt et de procéder aux corrections et ajustements qui s’imposent.

Il n’y a que des décisions mal managées

Lorsque vous prenez une décision, vous la prenez toujours sur la base d’hypothèses, d’informations et de prémisses dont vous avez la conviction – du moins- plus ou moins. Une fois que vous lancez la mise en œuvre de la décision ou le déploiement de vos plans, il est question de surveiller les résultats et vérifier si vous avez fait de bons choix ou non ou si certains ajustements vont être absolument nécessaires. L’erreur en général, ce n’est pas la décision ; c’est la certitude ou la négligence managériale qui fait que souvent, nous n’agissons et nous ajustons pas assez vite lorsque les résultats ne sont pas bons.

En stratégie, ne partez pas avec des certitudes. Partez avec des hypothèses à faire valider par un test

C’est cela même la méthode scientifique qui vous amène à ne confirmer la certitude de vos choix et de vos orientations que par validation continue. Tout bon manager sait très bien qu’il doit faire le suivi continu et optimisé lorsqu’il délègue des tâches -sans quoi il devient un médecin après la mort. La même chose est vrai lorsque vous devez déployer une stratégie ; il faut suivre la mise en œuvre et valider au fur et à mesure dans une dynamique de test de validation et d’obligation de retraite et/ou d’ajustements légers ou profonds là où c’est nécessaire.

N’oublie pas qu’aucune stratégie ne survit au contact avec le terrain

Une stratégie est toujours vraie et judicieuse jusqu’à ce que vous soyez en contact avec le terrain. Très vite, vous pouvez vous rendre compte de ce que certains ajustements sont nécessaires. L’une des qualités d’un militaire stratège, c’est qu’il laisse de côté son arrogance pour laisser le terrain et les résultats de la bataille lui donner raison ; sachant que les meilleurs stratèges sont ceux qui sont capables d’ajuster et d’ajouter des choix variés et optimisants en pleine bataille.

Attendez-vous à des surprises et préparez-vous à les surmonter

Lorsque vous devez déployer une stratégie, vous n’avez jamais tort si vous êtes optimiste. Mais ce n’est pas ce qu’il y a de plus important. Il est question ici de rester préparé à varier ses options et à s’ajuster parce que – même si vous pouvez être optimiste quant à l’issue finale – peu de choses se passent comme prévues. Seule l’humilité intellectuelle et la rapidité de la remise en cause et de l’ajustement lorsque les choses ne se passent pas bien peuvent vous sauver et sauver votre stratégie.

Hermann H. CAKPO est Coach, Auteur de 48 livres. Il est le co-fondateur de The H&C GROUP et coache des dirigeants des organisations telles que NSIA, Attijari WafaBank, BNP Paribas, Union Africaine, Total, Ecobank, Oryx-Energies, Axa Assurances, Cargill, Société Générale, Orange, MTN, SOS Village d’Enfants, Tigo (Millicom), Heineken, Coopération Allemande (GIZ/KFW/GKW Consult), Programme Alimentaire Mondial, Sight Savers, …. Demandez du coaching ou du conseil à h.cakpo@hcbusiness.com / Whatsapp : +22548910893.

Vous avez aimé? Partager avec vos proches
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •