Durant les premières années de son existence, une start-up joue une partie décisive de son développement. Pour certains entrepreneurs, entreprendre c’est un parcours semé d’embûches, mais qui est ouvert à tous. Il faut savoir prendre des risques, savoir s’adapter et avoir une très forte capacité d’analyse.

Ce sont des qualités nécessaires pour se lancer dans l’aventure entrepreneuriale, mais elles ne suffisent pas à garantir entièrement votre réussite si vous ne connaissez pas les distractions à éviter dans la construction de votre entreprise. Voici ici une liste d’indicateurs qui peuvent vous distraire dans la construction de votre entreprise.

1. Les médias parlent de vous avec des reportages sur les chaînes internationales

Beaucoup pensent que se voir sur les chaînes internationales est synonyme de réussite. Ce n’est pas toujours vrai. Voir son business passer sur les chaînes internationales est une très belle avancée qui vous permettra de vous développer peut-être au-dela des frontières mais si vous ne continuer pas à vous battre et à engager les actions qu’il faut, vous serez surpris de voir que ce que vous avez pris pour une reussite se transformera en un echec fulgurant. Redescendez donc sur terre et concentrez-vous plutôt sur l’essentiel.

2. Vous avez des centaines de likes sur les réseaux sociaux

Nous sommes à une ère où on se soucie plus du nombre de j’aimes recoltés sur les réseaux sociaux que le chiffre d’affaire ou le benefice qu’on realise. Il est vrai que la transformation digitale oblige désormais aussi bien les particuliers que les entreprises à utiliser les réseaux sociaux. Mais encore faut-il savoir en tirer profit. Le nombre de j’aimes que vous avez sur les réseaux sociaux montre certes le niveau de notoriété que votre entreprise a atteint mais ne paiera pas les factures de votre entreprise, ni vos salariés, encore moins vos créanciers. Ne vous laissez donc pas distraire. Les j’aimes sur les reseaux sociaux sont certes importants mais arrêtez de le voir comme une réalisation.

3. Les amis du quartier sont fiers de vous

Même si vous êtes applaudi par vos amis aux quartiers parce que votre idée d’entrepreneuriat est l’idée du siècle, ne haussez pas vos épaules tout de suite. Continuez de travailler d’arrache-pied jusqu’à ce que vous n’arriviez au niveau que vous voudriez être. Entourez-vous de gens qui vous poussent à aller de l’avant et non à rester sur le peu que vous avez déjà fait.

4. Vous voyez que plus de portes s’ouvrent à vous

Le rêve de tout entrepreneur est de voir des portes lui s’ouvrir avant même qu’il n’ait eu à frapper. Et quand cela arrive, on peut se laisser distraire tout de suite par ce semblant de réussite. Mais attention! Est-ce que toutes ces portes ouvertes, toutes ces opportunités qui vous sont offertes sont vraiment des portes qui aideront dans la réussite de votre entreprise? Au lieu de crier victoire tout de suite, cherchez plutôt à trier les opportunités qui vont vous aider à améliorer votre chiffre d’affaires, améliorer votre base de données, vos techniques d’approche etc.

5. Vous etes impressionné par le succès atteint (sans regarder votre chiffre d’affaire)

Il faut savoir ce qu’est concrètement votre succès, en terme de chiffre d’affaires, en terme de marge bénéficiaire, en terme de développement d’affaires, en terme de partenariat stratégique, il faut savoir quantifier votre succès. Votre succès ce n’est pas seulement les gens qui vous admirent, les gens qui veulent des autographes ou faire un reportage sur vous. Votre succès, il doit etre concret. Alors si vous étes impressionnés vous-même par le succès que vous avez atteint sans regarder au chiffre, vous allez être distrait.

6. Vous prenez le niveau que vous avez atteint pour le niveau visé

Là où vous êtes aujourd’hui par rapport à votre succès actuel, est-ce que c’est là où vous vouliez être au depart? Vous avez des objectifs à atteindre, vous avez une ligne directrice à respecter, vous avez une vision claire que vous êtes entrain de matérisaliser. Mais est-ce que votre niveau actuel est comparable à ce que vous voudriez. Il est donc important de rester focus sur vos objectifs.

7. Le niveau de chiffre d’affaires est pris pour la rentabilité

Vous êtes entrain de confondre votre chiffre d’affaires pour de la rentabilité or encaisser beaucoup d’argent ne siginifie pas être nécessairement rentable. Vous pouvez faire un chiffre d’affaires d’un million par semaine et se retrouver avec un bénéfice de 200mille francs cfa. Il y en a qui vont jusqu’à prendre le chiffre d’affaires pour leur bénéfice et avant même de s’en rendre compte ils se retrouvent avec d’énormes dettes. Sachez donc faire la différence.

8. Le fait d’obtenir du financement est confondu par le fait d’avoir des clients

Le financement c’est l’argent des autres qui peut se transformer en une véritable corde au cou qui va vous saisir et devenir definitivement une épine dans votre pied si vous l’utilisez mal. Le fait d’avoir reçu des financements ne veut pas dire que vous êtes entrain de réussir. C’est l’argent des autres que vous ne pouvez pas utiliser comme vous le voulez.

9. Un gros client est pris pour un gros portefeuille

Le fait d’avoir un seul gros signifie que s’il part vous n’avez plus d’entrée. Un gros client est différent d’avoir un gros portefeuille et un seul gros client ne peut pas vous distraire. Retenez que plus vous avez de clients, plus votre entreprise a une chance de survie.

10. Le fait de voyager beaucoup est pris pour le fait de gagner beaucoup d’argent

Voyager beaucoup a un coût, billet d’avion, visa, frais de séjour donc il faut savoir le rentabiliser. Si en une année vous avez fait 5 voyages et que chaque voyage vous a coûté par exemple 5 millions de francs cfa, il faut savoir ce que vous avez gagné grâce à ces voyages en terme de partenariat, en terme de financement, en terme de debauche, en terme d’opportunité d’affaires. Etc. cela vous permettra de connaitre votre position financière.

11. Les conférences et salons sont confondus pour les rendez-vous d’affaires

Participer à des conférences et salons ne veut pas forcément dire que vos affaires prospèrent. Au contraire, vous êtes à la recherche d’opportunités. Vous parlez avec une ou 2 personnes d’une affaire spécifique, vous arrivez à conclure cette affaire, vous avez des targets personnels à atteindre etc. Alors au lieu de vous contempler dans les salons et conférences concentrez-vous plus à maximiser vos ventes pour réaliser du chiffre d’affaires.

Vous voici armés pour naviguer sans échouer sur les écueils de l’entrepreneuriat. Retenez que lorsque vous vous développez, vous respectez une loi de l’univers et lorsque vous refusez de faire franchir à votre entreprise un certain cap, vos concurrents sont entrain d’y prenser. Alors si vous n’avez pas encore acquis toutes les qualités nécessaires pour réussir en tant qu’entrepreneurcliquez ici.

Vous avez aimé? Partager avec vos proches
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •