Podcast Leadership Gagnant : Ep 5 : La méthode des 2A (Affection + Affirmation) pour coacher efficacement ses équipes

/, Croissance Personnelle, Le Podcast du Leadership Gagnant, Leadership, LEADERSHIP, PODCAST/Podcast Leadership Gagnant : Ep 5 : La méthode des 2A (Affection + Affirmation) pour coacher efficacement ses équipes

Podcast Leadership Gagnant : Ep 5 : La méthode des 2A (Affection + Affirmation) pour coacher efficacement ses équipes

Il n’y a rien de plus difficile pour les managers que de réussir à manager et coacher efficacement leurs équipes et obtenir à obtenir la coopération et la collaboration des membres de leurs équipes.

Plusieurs méthodes sont utilisées ici pour tenter d’avoir la coopération et l’engagement : la menace de sanction, le fait de « taper du poing sur la table », la débauche de colère inutile, etc mais rarement ces méthodes permettent d’obtenir la coopération

Depuis que j’ai décidé de pratiquer du leadership gagnant et de privilégier le fait de réussir avec les autres et les faire réussir de manière à pouvoir réussir moi-même, j’ai compris que le fait de râler tout le temps n’a jamais aidé un manager encore moins le fait de licencier tout le temps.

Lorsque j’ai commencé à utiliser la méthode des 2A avec la patience et la fermeté qu’elle requiert, il a été de plus en plus facile pour moi de manager et coacher efficacement mes équipes

En quoi consiste la méthode des 2A donc ? Elle consiste à montrer de l’affection à un collaborateur ensuite de l’affirmation, à donner avant de demander, se connecter avant de chercher à corriger. John C. Maxwell le résume bien lorsqu’il dit que « les leaders touchent le cœur avant de commander les bras ».

Ce qui est extraordinaire avec la méthode des 2A, c’est qu’aucune des A ne marche à lui seul. Si vous êtes affectif et que vous n’êtes pas affirmatif, vous n’allez obtenir aucun résultat efficace avec vos collaborateurs. Si vous êtes affirmatif et que vous n’êtes pas affectif, vous allez gagner la réputation d’être un manager cruel et cynique.

CLIQUEZ SUR LE LIEN POUR LIRE OU TELECHARGER LE PODCAST

Comment réussir à coupler les 2A pour réussir à obtenir la coopération et la collaboration de ses collaborateurs ? Essayez les 6 règles suivantes :

  1. Réussir la connexion avant de tenter la correction

La pratique de l’affection consiste à dire aux gens ce qu’ils veulent entendre et leur faire ce qu’ils veulent voir et sentir de manière à entrer dans leur monde et gagner leur cœur.  L’affection est la méthode que la plupart des gens utilisent pendant la période marketing ou encore en début d’une relation (commerciale, sentimentale). Personne ne démarre une relation en posant clairement les règles à prendre ou à laisser. On prépare le terrain avant de commencer progressivement à avoir des exigences.

C’est comme un infirmier qui doit vous faire une piqure ou une perfusion. Il va vous préparer et vous parler de tout et de rien pendant 80% du temps au point de vous faire oublier qu’il y aura une piqure derrière. Et dans la foulée, il place l’aiguille et la pilule passe plus facilement.

Lorsque nous pratiquons l’affection avant de pratiquer l’affirmation, c’est-à-dire dire et faire aux gens ce qu’ils doivent entendre et faire (vision, objectifs, valeurs, règles strictes, exigences de résultat, sanction…), nous préparons mieux le terrain pour obtenir leur coopération et leur adhésion.

  1. Ne pas oublier que qui aime bien châtie bien

Le défi avec la règle « Qui aime bien châtie bien », c’est que la plupart des gens veulent châtier parce qu’ils disent qu’ils le font pour le bien de celui qu’ils punissent. Ce qui peut causer des défis quand il s’agit de manager et coacher efficacement ses équipes

Si vous aimez une personne, vraiment, elle doit le sentir et elle doit le voir.

Si vous voulez faire entendre à vos collaborateurs que vous voulez les punir sévèrement pour leur bien, vous devez leur avoir montré à travers vos attitudes, votre façon de traiter que vous les aimez et que vous avez toujours voulu leur bien.

Les managers les plus efficaces sont imprévisibles et passent une bonne partie de leur temps à sceller des liens solides avec les gens et au moment où ils se montrent très affirmatifs et directifs, les gens se disent : « Il m’aime bien. S’il me dit ça il doit avoir raison ». Lorsque vous réussissez cela, vous jetez les bonnes bases pour manager et coacher efficacement vos équipes.

  1. Gagner d’abord le droit de rectificateur

Quand il s’agit de manager et coacher efficacement ses équipes, gagner le droit de rectificateur préalablement avant de vouloir être affirmatif est déterminant pour deux raisons : 1) Si les gens vous aiment et savent que vous les aimez, ils accepteront vos diktats. 2) Si les gens voient que vous êtes impeccablement impressionnant, ils vous respecteront et accepteront que vous les recadriez. Si vous n’êtes pas irréprochable vous)mêmes, il va être difficile de réussir à manager et coacher efficacement vos équipes.

CLIQUEZ SUR LE LIEN POUR LIRE OU TELECHARGER LE PODCAST

Je l’ai appris à mes dépens. Lorsque la première condition n’est pas remplie (ils ne sont pas sûrs que vous  voulez leur bien) , ils se disent que vous faites ce que vous faites pour les piéger ou leur faire du mal. Et lorsque la deuxième condition n’est pas rempli, ils se disent que vous ne respectez pas les règles vous-mêmes et que vous n’avez pas à leur exiger qu’ils le fassent.

Vous aurez beau vouloir menacer ou recadrer un collaborateur. Si vous n’avez le droit de rectificateur (Amabilité + Exemplarité (Crédibilité + Respectabilité)), ils se diront tout simplement que vous n’êtes leur leader.

  1. Poser clairement les règles et se montrer affirmatif

Si les managers qui sont souvent très affectifs avec leurs collaborateurs ont tendances à oublier  de s’appliquer à produire irrémédiablement les résultats pour lesquels ils sont là, c’est parce qu’ils ne veulent pas choquer. La réalité, c’est que vous ne faites aucun bien à une personne qui ne fait pas ce qui produira du résultat et que vous le laissez dans l’erreur sous prétexte qu’il ne faut pas blesser ou choquer les gens.

On peut dire la vérité aux gens sans les blesser. Ceux qui y arrivent réussissent plus facilement à manager et coacher efficacement leurs équipes Supposons qu’un collaborateur a fait un rapport que vous devez forwarder à un partenaire (ou présenter). Il a consacré du temps à le faire et il a l’habitude faire de bons rapports. Sauf que cette fois-ci, sur 5 critères d’appréciation des rapports, il est passé à côté de 3. Vous pouvez procéder comme suit :

« J’ai vu ton rapport et voudrais te féliciter et te remercier pour le temps que tu as bien voulu consacrer à le travailler dessus. J’apprécie ton engagement. J’ai même remarqué que tu as travaillé dessus jusqu’à 00H23, heure à laquelle tu me l’as envoyé. Lorsque j’ai pris les points 1 et 2 d’appréciation de nos rapports, j’ai vu que tu les as superbement bien pris en compte. Pour les points 3, 4 et 5, je ne suis pas sûr que cela correspondent à ce que nous avons l’habitude de faire. Je ne sais pas ce qui s’est passé. Je pense que tu m’as déjà fait mieux. Pourrais-tu regarder le rapport de la dernière  fois et voir comment tu peux améliorer les points en question ? Je pense que lorsque tu auras fini d’intégrer les améliorations, nous aurons un rapport impeccable à envoyer. N’oublie pas que tu dois me l’envoyer d’ici 3heures de temps pour qu’on valide et l’envoie dans 5h de temps au plus tard. Je sais compter sur toi. Si tu as une question, n’hésite pas à m’appeler ».

  1. Pratiquer le leadership par la conséquence

Souvent lorsqu’il faut accompagner aussi patiemment les collaborateurs, nous avons tendance à perdre patience et à nous dire que malgré tout ce que nous faisons, il y en a qui ne suivent pas.

Le leader ne doit pas se lasser de rappeler les règles. Il doit les rappeler à temps et à contretemps même si les collaborateurs ne suivent. pas Parfois, malgré le besoin pour lui d’être affirmatif, il ne doit pas forcer la main. Il doit juste s’assurer que les gens comprennent clairement les règles et les conséquences de leur violation. Si une personne décide de ne pas suivre une règle et vit les conséquences, il se rappellera la règle.

Parfois, certaines personnes ne suivent pas ce que vous leur dites de faire parce qu’ils ne savent pas les conséquences. Lorsqu’ils les expérimentent, ils comprennent rapidement. Soyez patient. Rappelez les règles. Lâchez prise et laissez le temps aux gens de comprendre en vivant s’il le faut les conséquences de leur refus de coopérer.

CLIQUEZ SUR LE LIEN POUR LIRE OU TELECHARGER LE PODCAST

  1. Rester disponible pour donner l’amour et aider

Si un collaborateur ne coopère pas et vit les conséquences alors que vous lui avez clairement et abondamment rappelé les règles, il n’y a rien à faire, il va se mettre à revenir à la bonne source.

J’avoue que le leadership par la conséquence est effroyable comme méthode parce que vous êtes obligé de laisser le collaborateur face aux conséquences de ses choix. Ceci dit, montrez de l’amour et de la disponibilité pour lui venir rapidement au secours et le repêcher en bon leader avant qu’il ne sombre totalement ;

Faites le bon aller retour et le bon dosage entre l’affection et l’affirmation et progressivement vous allez atteindre le niveau de gentillesse pragmatique requise pour réussir avec vos collaborateurs.

Vous avez besoin de coach pour vous aider à aérer votre vie et votre travail quotidien en faisant moins d’effort ? DEMANDER UNE SÉANCE D’ESSAI GRATUIT

Si vous avez aimé ce podcast, n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux et avec vos amis.

Par Hermann H. CAKPO

Hermann H. CAKPO

Herman H. CAKPO est coach et auteur de 42  livres dont « Le Pouvoir de l’influence »,  « Le Manager Heureux », « Le Jeu Intérieur du Leadership » ou encore « Maintenant, Cassez la Baraque ».

Il est cofondateur deThe H&C Group (www.hcmagazines.com) comprenant 14 entreprises dont H&C MAGAZINES LLC aux Etats-Unis, H&C Magazines CI, H&C au Bénin, au Burkina Faso, au Cameroun, en Côte d’Ivoire, au Sénégal, au Togo, au Gabon, au Ghana, en Guinée Conakry, en République Démocratique du Congo, au Mali, au Niger. The H&C Group est le leader en Afrique de l’Ouest et du Centre pour les Programmes de coaching des dirigeants, les parcours coaching managers et les programmes de développement du leadership. L’Union Africaine, Sanofi, Société Générale Cameroun, MTN, Les Brasseries du Cameroun, Etisalat, Airtel, Total, Nsia Participation (Nsia BANQUE & Nsia Assurance), Saham Assurances, CBAO/Groupe Attijariwafa Bank, BICICI (BNP Paribas), CFAO Motors , CFAO Technologies, Programme Alimentaire Mondial, SOS Village d’Enfants (Afrique de l’Ouest et Centre), Togocel, Togo Telecoms, Diamond, BGFI Bank, Sunu Assurances, L’Africaine des Assurances CI, Alink West Africa, Dubai Ports Dakar, Ecobank, Bayer Crops Science, CCA Banque (Cameroun), Banque Atlantique Togo, Oryx Sénégal, Radisson Blu Bamako font partie de ses nombreux clients corporate…Il offre également des programmes de coaching pour les avocats, notaires, pharmaciens, médecins, architecte, responsables de PME…The H&C Group est l’éditeur des magazines Impulsion des PME et Impulsion de Mon Succès. Plus d’information sur www.hcbusiness.com  et www.hcmagazines.com….

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.