4 clés pour maitriser la loi de l’attraction

/, Croissance Personnelle, Ultra-Performance/4 clés pour maitriser la loi de l’attraction

4 clés pour maitriser la loi de l’attraction

Lorsqu’on parle de maitriser la loi de l’attraction, la plupart des gens pensent à des choses magiques et mystiques qui se produisent sans aucun travail concentré de leur part – avec de la facilité et sans sélection et organisation. L’autre chose est que la plupart des gens pensent ou veulent maitriser la loi de l’attraction dans le but de dominer leur environnement ou d’avoir une certaine suprématie mystique. Et pourtant, la loi de l’attraction s’opère et s’active dans les choses les plus simples de tous les jours.

Nous utilisons en permanence notre force d’attraction et attirons d’une manière ou d’une autre des évènements, des personnes et des résultats dans notre vie. La chose la plus déterminante et la raison pour laquelle il est important de maitriser la loi de l’attraction, c’est qu’il nous faut travailler à diriger son utilisation vers les choses que nous désirons et non les choses que nous ne désirons pas.

L’objectif de cet article est de partager une démarche éprouvée et étayée d’exemple précis pour que vous sachiez comment maitriser la loi de l’attraction et l’utiliser à votre profit en reprenant le contrôle de son utilisation et de sa direction de manière à produire du résultat et avoir de l’efficacité dans votre vie de façon générale – et dans les choses aussi simple qu’éviter les embouteillages ou obtenir l’arrêt d’une pluie ou encore la réalisation d’un rêve que vous avez toujours eu.

La première clé pour maitriser la loi de l’attraction : LE FOCUS

Si vous souhaitez maitriser la loi de l’attraction, vous devez donner à votre esprit un point de convergence. Trouver le point de convergence suppose que vous répondiez exactement à la question suivante : « Quel est l’objectif précis que je souhaite atteindre ? ».

Le weekend du 09 décembre 2017, j’étais à l’Ouest du Cameroun pour assister au mariage de la fille d’un ami à moi. On nous a expliqué qu’il faut environ 4h heures pour quitter Douala (la capitale économique du Cameroun) et arriver à la destination…A mon arrivée, j’avais une séance de speed coaching pour le beau-frère de mon ami à 11h30 le temps de nous rendre à l’hôtel de ville pour la célébration du mariage.

La veille, je me suis concentré donc et je me suis posé la question suivante: « Quel est l’objectif précis que je souhaite atteindre ? ». J’ai croisé les doigts, avalé ma salive et puis que j’ai répondu : « J’arrive à l’hôtel à 10h30 et je fais la séance de coaching ».

On a expliqué entre autres qu’il nous fallait quitter à 6h pour être sûr d’arriver à destination à 10h30. Nous avions une collègue à aller récupérer, ensuite elle devrait aller récupérer sa robe chez sa couturière…Lorsqu’il était 6h47 et qu’elle ne sortait pas de chez la couturière, j’allais devenir nerveux. J’étais sur le point de me dire : « Bon à cette allure, ce n’est pas sûr qu’on arrive à 10h30 ».

Mais rapidement, j’ai compris qu’en procédant ainsi, j’allais perdre mon focus. Alors je me suis posé la question du focus : « Quel est l’objectif précis que je souhaite atteindre ? ». J’ai répondu conséquemment. La bonne nouvelle, c’est que nous étions arrivés dans la ville de Bana à 10h31 exactement.

Trois choses sont déterminantes ici :

  • Connaitre son point de focus et de donner de la convergence à son esprit
  • Ne pas changer de point de focus parce que la tournure des évènements dit le contraire
  • Rechercher et se concentrer à nouveau sur le point de convergence lorsque des idées, pensées ou suggestions contraires veulent s’imposer.

La deuxième clé pour maitriser la loi de l’attraction : L’image claire de la réalisation idéale et parfaite

Alors que nous devrions prendre le chemin de retour le dimanche pour arriver à Douala, un ami qui devrait aller prendre son vol à Bafoussam me dit : « Moi je vais à Bafoussam pour prendre mon vol à 16h pour Douala. Je pense que je serai à Douala avant vous. Vous allez tomber dans les embouteillages à l’entrée de la ville ». Il a listé toutes les raisons pour lesquelles il nous faudra 6h pour arriver à destination.

Je me demandais bien pourquoi il se concentrait sur notre objectif à nous au lieu de se concentrer sur le sien. Pendant qu’il parlait, je savais qu’il me fallait un point de focus. Voici mon point de FOCUS : Je me vois en train d’entrer à l’Eglise à 18h05 minutes. Je ne sais pas pourquoi je n’ai pas su penser à arriver à l’heure mais il me semble bien que j’avais admis que je serai en retard mais que mon objectif d’aller au culte sera atteint.

Je me suis posé la question pour affiner l’image claire de la réalisation idéale et parfaite : « A quoi ressemblent les choses sachant que tout s’est bien passé ? ». J’ai répondu : « Je me vois descendre de la voiture, entrer à l’église…La messe a démarré mais je suis heureux de la prendre au vol ».

Une fois que nous avons pris le départ, tout s’était bien passé jusqu’à ce qu’ayant senti un peu de fatigue, j’ai commencé à perdre du focus en me disant : « Bon écoute, j’étais ce matin à un culte œcuménique à l’Eglise Evangélique du Cameroun de Bana (pour l’action de grâce après le mariage). Si je ne vais pas au culte Catholique le soir, ce n’est pas si grave que ça ». Ensuite je me suis vu en train de prendre les escaliers avec la désolation de n’avoir pu aller à l’église.

Quelques 5 minutes plus tard, nous tombons dans un long bouchon à l’entrée d’un péage (Péage Lala Village pour ceux qui connaissent la route de l’Ouest du Cameroun).

J’ai compris exactement pourquoi cet évènement s’était produit. Pour reprendre le contrôle, j’ai posé la question du focus suivie de la question de l’image claire de la réalisation parfaite et idéale. Je ne sais pas ce qui s’est passé mais au bout de 3h35 minutes, nous étions à l’entrée de Douala. Nous sommes allés déposer deux parents de la mariée chez eux et puis nous avons repris notre route vers Douala. Le pont du Wouri étant un point culminant avec beaucoup d’embouteillages le vendredi, j’ai commencé à me demander s’il n’y aurait pas finalement des embouteillages comme mon ami le disait. J’ai refait l’exercice du FOCUS et il n’y avait point d’embouteillage.

Quelqu’un s’exclama dans la voiture : « Il y a plus de peur que de mal ». Le chauffeur ne dit rien…Je me suis dit : « Attendons de voir si tout se passe bien ». Quelques minutes plus tard et alors que nous évoluons en toute fluidité sur le point, la circulation devint lente…Le chauffeur dit : « Ce n’est pas embouteillage ça ? ».

Je me reconnectai à mon point de focus et à l’image claire. Je fermai les yeux…Le temps que je les rouvre, nous étions sorti du point. Alors que le chauffeur allait prendre le rond point, ma collègue lui dit « Martial, prends plutôt la droite » . Je lui dis : « Tu me déposes l’Eglise et ensuite tu déposes Aicha et ensuite tu déposes les bagages à la maison. Je vais prendre un Taxi pour rentrer ». De ce moment précis au moment où j’arrive à l’Eglise, 5 minutes seulement sont passées. La lecture de l’Evangile venait de commencer. Je dis : « Ouf…J’ai raté les premières lectures ». Mais plus tard je me rends compte de ce que les lectures de l’Eglise Evangélique du Cameroun où j’ai participé à un culte le matin étaient exactement les mêmes que celles de l’Eglise Catholique. Vous imaginez ?

Trois points à travailler ici :

  • Choisir l’image claire de la réalisation idéale et parfaite.
  • Ignorer les images contradictoires de la réalité se déroulant sous ses yeux
  • Retrouver le point de focus et garder l’image claire en tête comme si rien ne se passait de grave.

La troisième clé pour maitriser la loi de l’attraction : Le sentiment d’accomplissement et de célébration

J’étais en train de travailler avec une cliente lors d’une séance de coaching sur les contraintes majeures à la réalisation de ses objectifs prioritaires. « On commence avec ton objectif de mariage parfait ? », lui demandai-je. Elle me répondit : « Oui ». Alors je lui demandai : « Comment tu te sens lorsque tu penses à ton mariage idéal ? ».

Elle me répondit : « Je stresse ». J’ai compris pourquoi elle avait du mal à trouver le mari parfait.

« Lorsque tu désires un mets donné, comment tu sens lorsque tu y penses ? ». Elle me dit : « Excitée, pressée de le déguster, emballée….envoutée…Envahie par le plaisir de le manger »…

« Et lorsque tu penses au fait de devoir te contenter d’un mets que tu n’affectionnes pas particulièrement ? ». « Ouh…Dégoûtant…ça me stresse. Je ne veux même pas y penser ».

Est-ce la même chose qui se passe avec ton objectif de mariage parfait ? « Tu as des images dégoutantes. Ça te stresse et tu ne veux mêmes pas y penser ? ». Elle répondit : « OUI ».

J’enchainai alors : « Donc tu ne veux pas du mariage parfait ». Elle me demanda : « Comment ça ? ».

C’est comme ça parce que lorsque nous désirons vraiment une chose, nous avons le sentiment de réalisation, nous célébrons par anticipation, nous sommes heureux et excités. Si vous voulez atteindre un objectif et que vous n’avez pas le sentiment de célébration et de réalisation, la gratitude et l’envahissement de la  joie de l’avoir atteint ou à l’idée de l’atteindre, vous êtes en train d’en attirer exactement le contraire ou quelque chose de mitigé.

Voici la question à se poser : « Comment je me sens sachant que tout s’est bien passé ? ». Il est question d’avoir le sentiment de réalisation, d’accomplissement, d’excitation avant de vous mettre même à accomplir ce que vous vous voulez accomplir.

Trois étapes pour y arriver :

  • Trouver le point de focus
  • Identifier l’image claire de la réalisation idéale et parfaite de la réalisation
  • Et se dire : « Waouh ! Tu imagines ça ! C’est formidable ! C’est sensationnel » et laisser le bon sentiment vous envahir.

La quatrième clé pour maitriser la loi de l’attraction : l’abandon total

L’une des raisons pour laquelle la plupart des gens ont du mal à maitriser la loi de l’attraction et l’utiliser à leur profit, c’est qu’ils font trop intervenir la logique. Rappelez-vous ce Einstein disait : « Avec la logique on peut aller d’un point A à un point B. Avec l’imagination, on peut aller partout ».

Je l’ai appris à mes dépens au Tennis. Lorsqu’on m’a appris à jouer au Tennis, on m’a enseigné les gestes de base. Ensuite, on s’est mis à jouer. Trois choses étaient importantes : Savoir là où je veux envoyer/renvoyer la balle (Focus et Image) et me sentir en train de l’envoyer (Sentiment de réalisation et d’accomplissement) et laisser mon corps faire le reste (Abandon total).

J’avoue que c’était une chose difficile pour moi au départ jusqu’à un jour où je devrais jouer avec un maitre de Tennis à Lagos au Nigéria. Lorsque je me suis mis à commettre des fautes, il me lança : « You are trying too hard. This is not your duty. Your body knows what to do. Just see and feel» (Tu veux trop bien faire…Ce n’est pas ton job. Ton corps sait quoi faire. Vois et Sens tout simplement).

Au départ, je voulais contester mais j’ai appris à faire confiance à mon corps et à mon esprit quand je dois aller me coucher et je n’utilise jamais de réveil. Qu’est-ce que je fais ? : J’imagine l’heure du réveil et ensuite je me sens en train de me réveiller – puis je me confie à la grâce Divine et je rends grâce de m’être réveillé à l’heure. Et quelques minutes avant l’heure et parfois à l’heure précise, mon corps se réveille. Alors j’ai fait confiance au maitre, et je me suis mis à jouer sans me préoccuper de bien faire ni de respecter les gestes. Je voyais juste où je voulais envoyer la balle et je me sentais le faire. Je n’avais jamais joué mieux au tennis que ce jour-là.

Lorsque je dis à ma cliente qui voulait un mariage parfait de décrire, voir et sentir le mariage parfait et ensuite de se laisser aller, elle me dit : « Oui je le veux bien mais je suis avec un gars actuellement, il fait des choses bizarres et je me demande si c’est la bonne personne »…Je lui répondis : « Tu essaies trop de contrôler les évènements. Concentre-toi sur ton objectif, l’image claire de la réalisation idéale et parfaite, le sentiment d’accomplissement et de célébration et comme tu es dans une relation, laisse-toi aller, n’essaie pas de vérifier ce qui est bon et ce qui n’est pas bon. Laisse-toi aller. Les choses vont se passer pour que cette relation soit la bonne ou ne soit pas la bonne. Tu n’as rien à faire que de te laisser et de donner le meilleur sans logique et sans calcul MAIS respectant le quatuor : Focus-Image-Sentiment parfaits – Abandon total ».

Elle a fait exactement ce que je lui ai dit de faire malgré les perturbations et quelques 18 mois plus tard, j’étais invité à son mariage.

Pour beaucoup de gens, ceci peut sembler invraisemblable parce qu’ils utilisent trop la logique, les schémas, réfléchissent avec leurs blessures et déceptions du passé – Et généralement ils sont trop avertis et trop expérimentés pour l’abandon total nécessaire l’accomplissement parfait des nouveautés pour eux.

Pour maitriser la loi de l’attraction, il faut se laisser aller pour créer de nouvelles expériences et établir des performances inédites. Vous n’avez que quatre choses à faire et ensuite vous exécuter : FOCUS – IMAGE – SENTIMENT PARFAITS – ABONDON TOTAL.

A THE H&C GROUP, nous vous formons et vous coachons pour améliorer vos performances. Cliquez ici pour en savoir plus !

Avez-vous prévu de mettre de l’ordre dans vos finances ces derniers temps, éliminer vos dépenses toxiques, sortir de la dette et retrouver la vraie sérenité financière ? Cliquez ici

Par Hermann H. CAKPO

Hermann H. CAKPO

Herman H. CAKPO est coach et auteur de 42  livres dont « Mettez de l’ordre dans vos finances »,  « Dansez comme un riche», « Maintenant, réalisez votre miracle » ou encore « Mettez, Cassez la Baraque ».

Il est cofondateur deThe H&C Group (www.hcmagazines.com) comprenant 14 entreprises dont H&C MAGAZINES LLC aux Etats-Unis, H&C Magazines CI, H&C au Bénin, au Burkina Faso, au Cameroun, en Côte d’Ivoire, au Sénégal, au Togo, au Gabon, au Ghana, en Guinée Conakry, en République Démocratique du Congo, au Mali, au Niger. The H&C Group est le leader en Afrique de l’Ouest et du Centre pour les Programmes de coaching des dirigeants, les parcours coaching managers et les programmes de développement du leadership. L’Union Africaine, Sanofi, Société Générale Cameroun, MTN, Les Brasseries du Cameroun, Etisalat, Airtel, Total, Nsia Participation (Nsia BANQUE & Nsia Assurance), Saham Assurances, CBAO/Groupe Attijariwafa Bank, BICICI (BNP Paribas), CFAO Motors , CFAO Technologies, Programme Alimentaire Mondial, SOS Village d’Enfants (Afrique de l’Ouest et Centre), Togocel, Togo Telecoms, Diamond, BGFI Bank, Sunu Assurances, L’Africaine des Assurances CI, Alink West Africa, Dubai Ports Dakar, Ecobank, Bayer Crops Science, CCA Banque (Cameroun), Banque Atlantique Togo, Oryx Sénégal, Radisson Blu Bamako font partie de ses nombreux clients corporate…Il offre également des programmes de coaching pour les avocats, notaires, pharmaciens, médecins, architecte, responsables de PME…The H&C Group est l’éditeur des magazines Impulsion des PME et Impulsion de Mon Succès. Plus d’information sur www.hcbusiness.com  et www.hcmagazines.com….

Par | 2017-12-11T22:37:52+00:00 décembre 11th, 2017|Catégories : Bien-être, Croissance Personnelle, Ultra-Performance|2 Commentaires

2 Commentaires

  1. DASSI 18 décembre 2017 à 19 h 22 min- Répondre

    Je suis très content de cette publication ça m’a apporté un plus.

    • Hermann CAKPO 18 décembre 2017 à 20 h 08 min- Répondre

      Onest content de le savoir…Hermann

Laisser un commentaire