7 étapes pour sortir rapidement de l’angoisse

Vous arrive-t-il de vous réveiller le matin, de vous retrouver en milieu ou en fin de journée avec des peurs du lendemain ou par rapport à une situation que nous redoutons ou sans explication ? Vous êtes certainement en plein dans l’angoisse. Contrairement à ce que la plupart des gens font, vous devez tout faire pour sortir rapidement de l’angoisse. L’angoisse a la capacité de vous enlever votre joie de vivre et votre sérénité. Si vous ne faites rien pour apprendre à sortir rapidement de l’angoisse, elle va vous voler votre vie et vous aurez tout pour être heureux mais des inquiétudes inutiles viendront vous la voler à chaque fois. Voici 7 étapes que vous pouvez utiliser pour sortir rapidement de l’angoisse.

  1. Examinez votre angoisse

Comme tout le monde, il m’arrive de temps en temps d’être subitement préoccupé par rapport à une situation ou d’avoir des peurs inutiles par rapport au lendemain. Pour sortir rapidement de l’angoisse, je commence toujours par l’examiner en me posant la question suivante : « Dis donc, Hermann, qu’est-ce qui se passe fait ? Qu’est-ce qui te fait peur ? ». Je réponds sincèrement : « On dirait j’ai peur de… ? ». Je me dis ensuite : « Oh, tu sais, c’est normal. Maintenant, est-ce que tu n’es pas en train de craindre le pire au lieu d’espérer le meilleur ? Pourquoi tu te fixes sur une mauvaise issue au lieu de te fixer sur une bonne issue ? ». Dans mon cas, lorsque je me pose cette question, la tension baisse subitement.

N’oubliez pas que parfois vous pouvez ne pas expliquer votre angoisse, mais il y a de fortes chances qu’à chaque fois que vous angoissez, vous êtes concentré sur une issue négative et que vous pouvez décider de sortir rapidement de l’angoisse en comprenant et ensuite en l’examinant et décider de ce que vous voulez.

  1. Demandez-vous ce que vous voulez vraiment

Une fois que je me pose la question : « Maintenant, est-ce que tu n’es pas en train de craindre le pire au lieu d’espérer le meilleur ? Pourquoi tu te fixes sur une mauvaise issue au lieu de te fixer sur une bonne issue ? », je réponds : « Je veux me sentir bien dans ma peau. Mon intention, c’est de me sentir bien dans ma peau ». Je peux le répéter plus de 100 fois jusqu’à ce que ma tension baisse complètement. Ensuite, pour arrêter de visualiser le pire, je répète plusieurs fois : « La paix, la joie, richesse, amour et abondance dans ma vie ». Ensuite, je passe à l’étape suivante.

  1. Challengez votre état émotionnel

Une fois que j’utilise l’autosuggestion pour me dire que tout va bien et que tout va aller bien dans ma vie, je me mets en challenger mon angoisse. Je crois que c’est l’une des étapes efficace pour sortir rapidement de l’angoisse. Je me demande : « Est-ce que j’ai vraiment besoin d’angoisser autant ? C’est quoi le pire qui puisse arriver donc ? ». Ensuite je me mets à me demander : « Comme tu sais, la vie continuera même si le pire arrive et puis le pire n’est pas encore là, pourquoi tu devrais trembler ainsi ? Et puis, qu’est-ce que tu voulais faire avant que cette angoisse ne commence ? Pourquoi tu ne retournerais pas à ça ? Et d’ailleurs, pourquoi au pire des cas, tu ne te lèverais pas pour faire les choses qui te permettront d’éviter le pire ? Alors, quelles sont les issues que tu as ? ».

  1. Changez de point de fixation.

Le gros défi avec l’angoisse, c’est qu’elle est capable de vous conduire rapidement à la réalisation de vos craintes du fait de la loi de l’attraction. Lorsque vous avez peur qu’un évènement se produise, vous vous mettez sur sa fréquence. C’est lorsque vous voulez captez une chaine radio, vous vous mettez sur la fréquence et vous commencez par la recevoir. Si bien que lorsque vous ne faites rien pour sortir rapidement de l’angoisse, vous l’alimentez et vous mettez sur sa fréquence et progressivement les évènements que vous redoutez commencent à se produire un à un. C’est comme un cadre qui venait de perdre coup sur coup sa fille et son épouse… qui avait tellement d’angoisse qu’il sait mis à se demander : « Et si je perdais mon emploi aussi ? ». Quelques semaines plus tard, il reçoit une lettre de départ anticipé à la retraite pour raison de troubles psychologiques. Ne laissez pas cela vous arriver.

Freinez la réalisation de vos craintes, en changeant rapidement de point de fixation. Si vous vous fixez sur des issues négatives, ce sont ces issues négatives qui vont se réaliser. Rappelez-vous que vous attirez ce que vous sentez. Mieux, lorsque vous redoutez un évènement, vous accélérez son avènement…

  1. Fixez-vous sur une issue positive

L’angoisse nous fait nous éloigner des meilleures possibilités et opportunités qui s’offrent à nous et nous fixer notre esprit et notre imagination sur le pire. Si bien que pour sortir rapidement de l’angoisse, en plus de challenger votre état émotionnel, et changez de point de fixation, nous devons nous demander quelle est l’issue que nous voulons réellement. Voici comment moi je procède : « A quoi ressembleraient les choses sachant que tout se passe parfaitement bien ? » plus « Comment je me sens sachant que tout finit par se passer parfaitement bien ? ». Je me concentre et je visualise et ressens fortement l’issue positivement. Peut-être que je suis très chanceux et bénis mais, les évènements se produisent toujours pour que ma nouvelle fixation se réalise parfaitement.

  1. Construisez mentalement la réalisation parfaite et l’issue positive que vous voulez

Le plus grand pouvoir dont dispose un être humain, c’est qu’il peut utiliser l’imagination créatrice pour penser et construire parfaitement la vie qu’il désire et ce, mentalement sans avoir besoin de moyens matériels. N’oubliez pas que ce même pouvoir de l’imagination, nous l’utilisons pour imaginer le pire et avoir des angoisses. Si bien que lorsque nous pouvons utiliser ce même pouvoir pour sortir rapidement de l’angoisse. Au lieu de respecter à tisser la toile de notre désastre, nous pouvons tisser la toile de notre triomphe et de la réalisation de nos exploits.

  1. Vivez le moment présent et appréciez vos bénédictions

N’oubliez pas que le succès, c’est avoir ce que vous voulez et que le bonheur, c’est savoir apprécier d’avoir ce que vous avez. L’appréciation est un outil puissant pour développer la bonne humeur constante et sortir rapidement de l’angoisse lorsqu’elle arrive. Utilisez des moments positifs pour apprécier des choses simples : « C’est magnifique ! », « C’est une grâce ! », « C’est une bénédiction ! », « Il est adorable ! », « Fantastique ». Trouvez des raisons valables d’aimer et d’apprécier. Trouvez des choses à aimer au présent et ne vous obligez pas à vous projeter inutilement dans le futur si ce n’est pour utiliser votre imagination pour construire les choses que vous voulez et non les choses que vous ne voulez pas.

Exprimez l’amour et partager l’amour. Diffusez le bonheur autour de vous – et surtout, n’oubliez pas que tout dépend de votre point de fixation.

Si vous avez atteint un niveau de succès appréciable et enviable dans votre vie mais avez toujours des angoisses, nous pouvons vous aider à développer la capacité de résilience pour ne plus laisser l’angoisse vous détruire à travers le coaching. Cliquez ici pour demander une séance de coaching.

Par Hermann H. CAKPO

Hermann H. CAKPO

Herman H. CAKPO est auteur, coach et co-fondateur de The H&C Group, une entreprise de formation et de coaching basée au Bénin, au Burkina Faso, en Côte d’Ivoire, au Mali, au Togo, au Sénégal, au Gabon et prochainement au Niger, Cameroun et en Guinée. Il a déjà écrit et publié plus de 25 livres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *