9 habitudes des diplômés qui ont du mal à trouver l’emploi de rêve

Trouver un emploi convenable n’est pas la chose la plus facile pour la plupart des gens. Même s’il n’y a jamais eu autant d’opportunités d’emploi qu’au 21è siècle. Très peu de gens sont en train d’accomplir actuellement l’emploi de leur rêve. Certains ont fini par s’accommoder, d’autres ont fini par considérer que c’est peut-être ce qu’il leur fallait et d’aucuns ont à chaque fois qu’ils voient quelqu’un qui a leur emploi de rêve. Le fait qu’une personne n’ait pas réussi à trouver l’emploi de rêve n’est que la résultante de certaines habitudes que ceux qui se préparent à intégrer la vie socioprofessionnelle doivent absolument éviter. Voici les habitudes des diplômés qui ont du mal à trouver un emploi convenable.

  1. Faire son choix de carrière sur la base de son bulletin de note

Le bulletin ne dit rien sur les capacités réelles d’une personne encore moins sur ce qu’elle a toujours voulu faire dans sa vie. Le fait que vous ayez 5 sur 20 en anglais ne veut pas dire que vous n’allez pas finir par parler l’anglais et étudier dans un pays anglophone. 17/20 en physique ne veut pas forcément dire que vous devriez faire un cursus en Ingénierie Electromécanique. Si vous n’aimez pas ce métier, vous allez briller mais vous n’allez pas finir par trouver un emploi convenable. Et avoir eu 05/20 en mathématique ne veut pas dire que vous ne pouvez pas devenir un banquier ou encore un expert comptable.

Si vous aimez un métier et êtes décidé à trouver un emploi convenable, vous allez vous battre pour avoir les notes requises pour le pratiquer. J’ai un ami banquier et expert comptable qui avait 03/20 en mathématiques lorsque nous étions en classe de 1ère A. Lorsqu’il est arrivé en France et qu’il n’avait qu’une bourse en comptabilité, il s’est battu pour devenir très fort en Mathématiques et aujourd’hui, il est expert comptable.

  1. Etudier sur la base de la carrière envisagée par les parents

L’emploi convenable pour vos parents n’est forcément pas un emploi convenable pour vous. Si vous voulez augmenter vos chances de trouver un emploi convenable, il est important de définir clairement la carrière que vous envisagez et choisir une orientation de formation qui augmente vos chances de trouver facilement un emploi convenable. Les parents qui imposent une carrière à leurs enfants sont sans aucun doute de bonne foi. Maintenant, puisqu’ils ne sont pas des spécialistes en orientation et ne peuvent prétendre connaître le futur du monde de l’emploi, il est dangereux de se baser sur leur conseil pour choisir sa carrière envisagée à moins qu’ils soient des coaches en plan de carrière.

  1. Etudier parce qu’un boulot vous attend

Alors que j’étais étudiant à Dakar, nous parlions un jour de nos carrières envisagées et pensions à comment nous allons élaborer un plan pour finir par trouver un emploi convenable. J’ai été sidéré lorsqu’une camarade à nous nous dit : « Vous savez, moi je n’ai pas à me casser la tête. Il y a déjà un emploi qui m’attend au pays ». Effectivement, elle a fini par prendre l’emploi en question. Le seul défi, c’est qu’elle n’est pas heureuse et surtout on peut clairement voir qu’elle mérite mieux que « la glorieuse carrière » que ses parents lui ont promise.

Les opportunités se multiplient et sont meilleures si bien que vous ne pouvez calquer vos chances sur des opportunités vieilles de 5 ans. Mieux, si vous voulez trouver un emploi convenable, vous devriez pouvoir vous battre par vous-même pour vous frayer votre beau chemin.

  1. Faire ses études sur la base des métiers les plus demandés actuellement

30% des métiers qui vont apparaitre dans les 5 prochaines années ne sont pas encore connues. Donc si vous étudiez sur la base des métiers qui marchent actuellement, il y a de fortes chances 30% parmi eux ne marcheront plus autant et vos chances de trouver un emploi convenable seront ainsi réduites de 30%. On a fait croire aux gens que les comptables et les informaticiens ne peuvent pas chômés. Ils se trouvent que les diplômés qui ont plus de mal à trouver un emploi convenable aujourd’hui, ce sont ceux qui ont un diplôme en comptabilité ou en Informatique.

besoin_coaching

Si vous voulez augmenter vos chances de trouver un emploi convenable, soyez flexible et dynamique dans votre orientation professionnelle. Ne vous concentrez pas sur les métiers généralistes. Là où les autres font l’informatique de gestion, affinez votre spécialité en devenant un Ingénieur en Business Intelligence ou en Datahouse Management. Ne vous arrêtez pas là, continuez de faire des certificats qui vous permettent de rester dans la tendance et conserver vos chances de trouver un emploi convenable.

  1. Etre trop « Schoolsmart » et avoir « peur de la rue »

La mentalité de la rue est une mentalité nécessaire pour réussir dans le monde des affaires et surtout dans l’entreprise du 21è siècle. Le management moderne fait plus appel à des qualités et capacités de débrouillard qui bien que les sages et les « premiers de la classe » qui n’ont pas su développer leurs capacités à se débrouiller et à innover facilement ont de la difficulté à évoluer et à exceller sur le lieu de travail.

Dans un monde où l’ordinateur et Google ont plus de culture générale qu’un être humain et peuvent traiter plus d’informations, le fait de tout connaitre et d’avoir d’excellentes notes ne suffisent plus. Il faut avoir des capacités de déployer facilement sa capacité d’adaptation aux situations nouvelles ; des capacités que la rue et l’habitude d’aller au charbon permettent de développer plus rapidement que le fait d’être un studieux ne vous permettront d’y arriver. Le monde moderne de l’emploi et du business est fait plus pour les intelligents de la rue que pour les intelligents de l’école. C’est pour cela que ceux qui prennent le dessus : Bill Gates, Steve Jobs, Mark Zuckerberg, Dangote ne sont pas particulièrement très allés à l’école ou se basent plus sur leur intelligence pratique que leur intelligence des bancs de classe.

  1. Avoir une seule spécialité

Vous amenuisez vos chances de trouver un emploi convenable lorsque vous êtes un généraliste ou n’avez qu’une seule spécialité. A fait, ce n’est pas que les généralistes ne vont pas trouver un emploi. Le problème, c’est que le fait d’étudier les Sciences Economiques vous laissent peu de chances de trouver un emploi convenable à moins que vous démontriez votre grande capacité d’adaptation et faites preuve d’une pluridisciplinarité percutante.

Là où les autres font juste la comptabilité, suivez un cursus d’analyste financier et affiner votre profil en devenant un Business Development Analysist. Augmentez vos chances de trouver un emploi convenable en ayant un certificat IFRS, parlez l’anglais. Complétez vos parcours par une licence en droit des affaires, vous serez favorablement accueilli chez Deloitte ou KPMG ou dans les nouvelles Start-up en forte croissance.

  1. Penser que seuls ceux qui ont des relations arrivent à trouver un emploi de rêve

Si les relations suffisaient pour trouver un emploi de rêve, autant de gens ne seraient pas malheureux à leurs postes. Et ce n’est pas parce qu’ils n’ont pas de relations. Ils ont des relations mais le fait qu’ils savaient qu’ils ont des relations a fait qu’ils n’ont pas su multiplier leurs atouts pour avoir un emploi convenable. Ils se sont contentés d’avoir juste un diplôme et effectivement, ils ont trouvé un emploi mais sont incapables de conduire judicieusement les projets et sont obligés de se baser sur le génie de leur équipe – pire, ils sont de très mauvais managers qui sont frustrés de ne pas pouvoir prendre la parole en public.

Ne laissez pas cela vous arriver. Au contraire, mettez toutes les chances de votre côté en vous appliquant à multiplier vos spécialités, à suivre des certificats, en apprenant à parler en public, en suivant un programme de coaching en développement personnel et professionnel, en maitrisant parfaitement les rouages des entreprises modernes, en apprenant à vendre et à vous vendre, en ayant une mentalité start-up et adaptée au 21è siècle et vous allez finir par trouver un emploi convenable.

  1. Socialiser très peu et ne pas apprendre à faire avec les autres

Les gens qui ne socialisent pas et ne savent pas aller avec les autres développent rapidement de l’incapacité à travailler avec les autres. Lorsqu’ils sont brillants et talentueux, ils peuvent trouver un emploi. Le seul défi, c’est qu’ils ont du mal à réussir leur intégration dans un monde de travail très fluctuant et à connaitre la promotion parce qu’il faut de grandes capacités relationnelles pour bénéficier d’une promotion. Ils sont frustrés de voir que ce sont les médiocres qui sont promus. Il se trouve que ces médiocres disposent d’une grande capacité relationnelle, toutes choses nécessaires pour avoir une promotion et trouver un emploi convenable.

  1. Ne pas parler une deuxième langue

Même dans les pays anglophones, le fait de parler le français ou l’espagnol constitue un grand atout pour trouver un emploi bien payé. Franchement, vous n’allez pas continuer de laisser l’anglais être un blocage pour vous lorsque vous devez trouver un emploi convenable. Demandez une mise à disponibilité de 3 mois si possible pour aller améliorer votre anglais. Et si vous parlez parfaitement l’anglais, vous allez pouvoir trouver très facilement un emploi qui vous convient et surtout celui dont vous avez toujours rêvé.

Par Hermann H. CAKPO

Hermann H. CAKPO

Herman H. CAKPO est auteur, coach et co-fondateur de The H&C Group, une entreprise de formation et de coaching basée au Bénin, au Burkina Faso, en Côte d’Ivoire, au Mali, au Togo, au Sénégal, au Gabon et prochainement au Niger, Cameroun et en Guinée. Il a déjà écrit et publié plus de 25 livres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *