10 habitudes des parents qui ont du mal à encadrer leurs enfants

Encadrer les enfants n’est pas une chose facile surtout lorsque la distance se créent de plus en plus entre les parents et les enfants. La plupart des parents ne sont plus qualifiés pour encadrer les enfants. Ils essaient des choses pour réussir à encadrer les enfants mais en général les méthodes ne sont pas toujours adaptées même si elles ont marché par le passé. Et si les parents ont de plus en plus du mal à encadrer les enfants, c’est tout simplement parce qu’ils ont progressivement accumulé certaines habitudes qui ne font que compliquer leur tâche. Voici les 10 habitudes des parents qui ont du mal à encadrer les enfants:

  1. Ils sont trop absents

Au sujet de la capacité à influencer, Rick WARREN explique que « pour impressionner les gens, vous pouvez être loin d’eux mais pour les influencer, il faut être près d’eux ». Et c’est l’une des raisons essentielle qui explique pourquoi la plupart des parents ont du mal à encadrer les enfants. Ils sont très loin d’eux, sont trop absents et ne sont pas assez proches de leurs enfants pour découvrir leurs réalités pour savoir la meilleure manière de les influencer. Si vous voulez influencer une personne et plus être les enfants, vous devez être dans leur univers, savoir ce qui les concerne et les touche et l’utiliser à votre profit.

  1. Ils sont trop présents

Autant le fait d’être proche des enfants est un atout pour les connaitre, autant les enfants ont besoin d’un espace où il n’y a que l’enfantin. Et le fait de jouer avec eux ne suffit pas. Parfois, les enfants ont besoin d’un enfant où les adultes sont absents parce qu’ils n’aiment pas être constamment sous contrôle. Les parents trop présents empêchent les enfants de s’exprimer en tant qu’enfant et les obligent au sérieux des adultes ; ce qui tuent en eux l’enfant…Selon le spécialiste de l’éducation Célestin NEKPO, il ne faut pas tuer l’enfance dans les enfants.

  1. Ils n’écoutent pas leurs enfants

Le plus grand besoin de l’être humain, le droit qu’il a le plus besoin d’exprimer, c’est le droit de se gouverner soi-même. Et lorsqu’on ne peut pas se gouverner, l’on reste vouloir exprimer, tout au moins, le droit de s’exprimer. Partant du principe que les enfants n’ont pas la maturité de s’exprimer, certains parents leur arrachent le droit de s’exprimer avec des expressions telles que : « Tais-toi, tu n’es qu’un enfant » ou encore : « On t’a demandé quelque chose ? ». Lorsqu’on leur enlève le droit de s’exprimer, les enfants refusent de parler ou se braquent. Ce qui fait dire à certains parents que leurs enfants sont renfermés sur eux-mêmes.

  1. Ils répondent à la place des enfants au lieu de les challenger

La plupart des parents partent toujours du principe que les enfants n’ont pas la capacité de réflexion et ne peuvent pas trouver des solutions par eux-mêmes. Ils arrachent la parole à leurs enfants mêmes là où les enfants ont une idée claire de ce qu’ils doivent dire. Les enfants voient qu’ils ne donnent pas toujours les réponses qu’ils auraient données. Ils trouvent progressivement que leurs parents ne sont pas aussi futés qu’ils le prétendent et commencent à manquer de considération pour eux.

  1. Ils pensent faciliter la vie à leurs enfants au lieu de les laisser se débrouiller

Mêmes les parents qui ont dû mouiller le maillot pour se battre dans la vie et réussir, se disent que leurs enfants ne doivent pas souffrir autant qu’eux. Alors, ils se substituent à eux dans les aspects de leurs vies et font pratiquement tout à leur place. Ils se disent souvent que les enfants sont fragiles et doivent être protégés. Les enfants sont déchargés du besoin de réfléchir et de se débrouiller et comptent sur les parents pour tout faire à leur place. Lorsque les enfants découvrent que leurs paires font les choses par eux-mêmes, ils ont l’impression d’être marginalisés et se rebellent ; c’est alors que les parents perdent le contrôle sur eux.

  1. Ils essaient de les éduquer comme on les a éduqués

Si vous demandez à certains parents pourquoi ils traitent leurs enfants ou essaient de les éduquer comme ils ont été éduqués, ils vous disent que c’est la meilleure façon d’éduquer. Et même là où ils voient que cela ne marche pas, ils continuent. Ils prétendent : « De notre temps… », « De notre temps…. » et oublient que nous ne sommes pas de leur temps.

  1. Ils s’en prennent à leurs enfants qui sont à la traine au niveau scolaire

Ayant en tête comment ils ont excellé à l’école ou la honte qu’ils avaient de n’avoir pas eu d’excellentes notes à l’école, ils ne veulent surtout pas subir à nouveau la honte de voir que leurs enfants eux-aussi sont à la traine à l’école. Et si par hasard, un de leurs enfants excelle, ils veulent que cela soit ainsi pour tous leurs enfants. Les enfants qui ne réussissent pas deviennent leur risée et ils s’acharnent sur eux jusqu’à ce que ces derniers se braquent et se rebellent et commencent à les défier jusqu’à annihiler toutes les influences qu’ils pourraient avoir sur eux.

  1. Ils font devant leurs enfants ce qu’ils n’aimeraient pas qu’ils fassent

La loi de l’image est telle que les gens font plus facilement ce qu’ils voient si bien que lorsque vous faites devant vos enfants ce que vous n’aimeriez pas qu’ils fassent, c’est exactement ce qu’ils feront. Si vous ne voulez pas que vos enfants se frappent entre eux, vous ne devriez frapper aucun d’eux devant les autres. Si vous ne voulez pas que vos enfants se grondent entre eux, vous ne devriez gronder aucun d’eux devant les autres. Avez-vous déjà reproché à un enfant de faire une chose et il vous a répondu : « Et pourtant papa (maman) le fait ? ». Si un enfant en vient à vous défier ainsi, c’est que vous avez perdu le contrôle sur lui.

  1. Ils se fâchent contre leurs enfants comme s’ils étaient des adultes

Certains parents ont cette tendance à s’en prendre à leurs enfants comme s’ils étaient des adultes. Ils le font progressivement jusqu’à ce que les enfants traités méchamment comme des adultes commencent à répondre comme des adultes et les défient.

  1. Ils ne s’intéressent pas aux choses qui intéressent leurs enfants

Il est facile de toucher le cœur d’une personne en s’intéressant à ce qui l’intéresse. Si vos enfants aiment les jeux vidéos, vous devriez apprendre à jouer les jeux vidéos pour pouvoir jouer de temps en temps avec au lieu de les priver tout simplement de jeux vidéos. Si vous ne vous intéressez pas à ce qui intéresse vos enfants, ils ne s’intéresseront pas à ce qui vous intéresse. Ils vont être indifférents à tout ce que vous êtes, faites et incarner dont vos valeurs, c’est alors que vous allez perdre le contrôle sur eux et avoir du mal à les encadrer et les contrôler.

 

Par Hermann H. CAKPO

Hermann H. CAKPO

Herman H. CAKPO est auteur, coach et co-fondateur de The H&C Group, une entreprise de formation et de coaching basée au Bénin, au Burkina Faso, en Côte d’Ivoire, au Mali, au Togo, au Sénégal, au Gabon et prochainement au Niger, Cameroun et en Guinée. Il a déjà écrit et publié plus de 25 livres.

Comments

  1. amegnisse Répondre

    Merci à vous Mr Herman j’avoue sincèrement que vos enseignements m’aident énormément sur le plan familial et professionnel une fois encore Grand merci à vous

    • Hermann CAKPO Répondre

      C’est magnifique. Bravo. La Team H&C

  2. Arouna Répondre

    Bonjour
    Je suis intéressé par les 5 ebooks de développement personnel. Je suis au Burkina Faso. Merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *