3 clés pour reprendre le contrôle de sa vie

Libérez-vous du conditionnement mental et comportemental qui donne le résultat que vous n’aimez pas dans votre vie. Penser autrement, vivre sa vie, écrire son histoire : les trois clés pour reprendre le contrôle de sa vie peuvent en effet se résumer ainsi. Nous allons en développer les différents aspects dans les lignes suivantes.

1. Penser autrement…

Vous construisez votre vie à partir de vos pensées. Le jour où vous vous rendez compte que cette seule phrase explique tout ce qui arrive dans votre vie, vous prenez d’abord peur et après un réajustement émotionnel, vous prenez conscience de votre pouvoir. En effet, le type de personne que vous êtes est défini par les idées que vous avez fini par vous construire sur la vie, sur les autres, sur vous-même, sur la richesse, le bonheur, la pauvreté, le bien, le mal, l’autorité, la morale, la justice etc…Il n’y a aucun domaine de votre vie qui n’est influencé par ce que sont vos modes de pensées.

Un exemple simple : l’image que vous avez de vous-même (les types de pensées que vous entretenez sur vous-même) détermine la manière dont vous réagissez dans la vie, face aux situations, en groupe, face aux opportunités, face aux défis et ainsi votre destin se concrétise (se construit) à travers ce que vous pensez de vous-même. Ce qui se passe, c’est que vos réactions conséquence de ce que vous pensez de vous, ce que les autres perçoivent et font de vos réactions, tout cela de fil en aiguille vous amènent à obtenir quelque chose qui peut être aux antipodes de ce que vous espérez. Mais ayant un mode de pensée qui produit une attitude, un comportement et un résultat, vous ne pouvez pas obtenir autre chose de la vie. Vos modes de pensée, votre philosophie de base détermineront la manière vous allez réagir face à l’argent et ce que vous allez faire lorsque vous serez en conflit, en situation de tension psychologique et émotionnelle avec vos partenaires, vos collaborateurs, vos clients, vos amis. Pourquoi le mécanisme est tel ? La réponse est simple : lorsque la pression est là, qu’elle est intense, la vraie personnalité, nos paradigmes de base se font voir à travers nos réactions. Difficile de faire attention et faire semblant à ces moments critiques.

Un autre exemple : si vous pensez que les choses vont de soi dans la vie, vous accepterez ce qui arrive dans la vie, dans votre vie. Cela va très loin dans la mesure où vous accepterez et croirez naïvement ce que votre environnement, l’opinion publique, les médias, votre société, la tradition, la religion, les institutions etc. disent. Or justement, rien ne va de soi. Et le jour où vous adopterez cet autre mode de pensée, (rien ne va de soi dans la vie ni dans votre vie), vous anticiperez désormais, vous n’attendrez pas que les choses se fassent d’elles-mêmes ou par magie ou par l’action d’une Providence quelconque. Au contraire, vous déciderez pour vous, pour les vôtres, vous prendrez vos responsabilités et ne laisserez nulle part de votre vie où la main ne passe et repasse sans rien y faire de manière intentionnelle. En clair, vous comprendrez que vous devez définir très clairement vos objectifs mais mieux, vous devrez travailler à les réaliser stratégiquement au quotidien. Si donc, vous n’êtes pas satisfait pour l’instant d’un aspect de votre vie, vous savez sur quel paramètre agir désormais. Posez-vous simplement la question : quels sont les types de pensées que j’entretiens et qui me font réagir de telle ou telle façon ? La preuve, il y a des types de pensées positives qui ont entrainé des émotions dynamisantes et vous ont fait réagir de manière optimale dans certaines circonstances, ce qui vous a fait obtenir des résultats dont vous êtes fier. Revivez ces moments fabuleux et comparez-les aux moments où vous avez vécu le contraire. Tirez vous-même les conclusions qui s’imposent et agissez en fonction. Votre vie est une affaire très sérieuse, oui, vraiment très sérieuse.

A Faire : vous devez seul ou avec l’accompagnement d’un coach, d’un psychologue ou d’un mentor ou d’un accompagnateur spirituel ou même d’un ami d’un très bon conseil faire le point de vos modes de pensées sur toutes les dimensions de la vie ; faites le point et voyez ce qu’il faut améliorer, ce qu’il faut corriger pour faire passer votre vie à un autre cap. Nous sommes heureux de ce que vous le réussissiez.

2. Vivre sa vie…

Avez-vous le sentiment que vous auriez pu vivre une autre vie, vivre d’une autre manière, que vous auriez aimé vivre comme x ou y vit la sienne sans se soucier de savoir si la société, l’environnement sera d’accord avec eux ou pas, sans se demander si toutes les conditions sont déjà réunies ? Cela vous tente de pratiquer un type de sport mais que vous n’y allez pas jusqu’alors, vous adonnez à un loisir qui vous tente depuis si longtemps, de faire un autre métier qui vous passionne mais qui ne présente pas de grandes opportunités d’argent (ce qui fait que vous n’y allez pas) ? Avez-vous l’envie, le désir brûlant de faire des expériences différentes autres que celles dont vous vous êtes contenté jusqu’alors parce que vous vous êtes laissé convaincre de ne pas avoir pour l’instant les moyens, le temps, l’énergie ou même le droit (à cause des enfants, de la famille, du travail etc.) ? Les choses qui vous passionnent, qui donneront un vrai goût à votre vie, qui donneront le sens que vous voulez donner à votre vie, êtes-vous conscient que vous les laissez de côté depuis des années ?

Dans mon cas, il y a beaucoup de choses que j’ai re-axées et que je vis de plus en plus en conformité avec mes rêves. Mais je n’y suis pas encore totalement. Par exemple, manger beaucoup plus naturel, bénéficier des bienfaits de la vie dans un environnement naturel et pur, voyager en prenant des photos merveilleuses de la nature, faire les arts martiaux (le Tai Chi) et approfondir la peinture sur toile (que j’avais commencé un peu) restent à accomplir. En ce qui concerne ma mission de vie, il n’y a pas un jour où je ne fais du coaching (clients, collègues, amis, inconnus…) et où je ne m’emploie à développer l’art de manager, le leadership et être dans la posture d’entrepreneur. Ne laissez pas votre idéal de vie de côté en vous contentant d’une vie empruntée qui n’a pas de résonnance dans votre âme et qui ne vous booste pas et ne vous fait pas pousser des ailes, ne vous fait pas vous réveiller chaque matin avec le sentiment d’y aller avec enthousiasme quelles que soient les situations.

A faire : s’il est vrai que vous devez travailler pour vivre, vous nourrir, prendre soin des vôtres (famille, communauté etc.), dégagez une portion de temps tous les trois jours et consacrez cela à vous offrir de faire ce que vous auriez aimé faire de votre vie si vous aviez déjà tout l’argent du monde à disposition. Vous avez 24 h dans une journée, soit 168 h par semaine, consacrez (selon le moment que vous décidez en tenant compte de votre emploi du temps), au pire des cas, 5 h là-dessus à commencer par faire ce qui vous passionne. Appliquez la méthode de Jim RHON. Je vous l’expose très rapidement : il dit que vous pouvez commencer à faire ce qui vous passionne aux heures de repos et weekend (par exemple), le rendre rentable toujours à ces moments-là, mettre en place un business plan là-dessus, récolter les bénéfices qui en ressortent, développer ce business de plus en plus en y consacrant plus de temps que vous égrenez en renégociant vos heures de travail et progressivement faire passer votre business passion au premier plan. Sauvez ainsi progressivement votre vie si vous n’avez pas la poigne, l’audace des « fous » entrepreneurs qui quittent leur travail sur un coup de tête sachant qu’ils vont réussir de toutes les façons s’ils font ce qui les passionne. 

3. Ecrire son histoire…

Oui, écrivez votre histoire. Vous n’avez pas un soi-disant devoir envers l’humanité, envers votre entreprise, votre entourage, votre famille, votre époque, la politique, l’environnement qui vous obligerait à vivre en conformité avec les logiques ambiantes, dans les cases conçues pour vous faire réagir au lieu de vous faire anticiper sur la réalité et vous faire marquer votre temps. Arrêtez-vous une seule minute pour observer tout ce que vous utilisez (depuis les idées, les informations, les codes, les démarches, les méthodes, les outils, les appareils, les machines…) tout ce qui vous permet de vivre et d’avoir une vie quelque peu confortable n’est que le résultat du fait simple que certaines personnes à un moment donné de leur vie ont décidé de marquer leur temps, d’écrire leur histoire et non pas seulement de vivre l’histoire écrite, décidée d’autres ou qui est en train d’être décidée par d’autres qui en fait n’ont pas un cerveau plus volumineux ni une rencontre du troisième type (rencontre supposée avec les intelligences supérieures qui leur auraient révélé des choses à accomplir). Contentez-vous déjà de vivre pleinement votre vie suivant vos idéaux et vous verrez que la plupart des gens autour de vous vous verront extraordinaire. Oui, l’ordinaire consiste à vivre une vie en deçà des vrais désirs que nous avons, ce qui a pour conséquence une vie au rabais, une vie médiocre. Vivez pleinement ce que vous dit votre cœur, exprimez totalement et authentiquement ce que vous commande votre conscience quelle que soit la personne et les circonstances ;forcez-vous, donnez-vous les moyens (en consentant le sacrifice qu’il faut) pour vivre les expériences qui vous tentent (vivez les et devenez « fou » en vivant de plus en plus extra), faites cela et vous serez en train de marquer les gens autour de vous, de leur donner envie de vous ressembler, de vous demander comment vous faites, de les inspirer. Ainsi, sans même que vous n’écriviez un livre intitulé « Ma vie », vous serez en train d’écrire votre histoire dans leur cœur, dans la conscience collective. Ecrivez donc votre histoire en vivant pleinement votre vie, en dépassant les limites d’hier, en rendant possible ce que beaucoup se demandent s’ils peuvent arriver à faire.

A faire : comprenez que les héros sont ceux qui ont décidé un jour que leur vie réelle sera pareille à leur vie imaginaire. Ecrivez sur papier vos rêves les plus fous. Demandez à ces rêves pourquoi ils vous ont habité depuis si longtemps et pourquoi malgré tous les défis de la vie, malgré le temps qui passe, pourquoi ils sont toujours là présents en vous avec toujours plus de flamme et que vous êtes conscient que si vous ne les réalisez pas, vous serez mal dans votre peau, dans votre cœur, dans votre âme jusqu’à la fin de vos jours. Et ensuite, décidez de leur consacrer toute la valeur qu’ils ont puisque rien qu’à penser à eux, une flamme brûle en vous. Alors imaginez si vous allez à leur accomplissement ce que vous révèlera cette flamme, comment vous-même vous serez transformé. Donnez quelque chose vous aussi de spécial à la vie. Regardez encore ceux qui ont marqué le temps passé, et qui marquent le présent par l’accomplissement de leurs rêves ; lisez l’histoire de ces accomplissements, relevez les points communs que vous avez avec eux, relevez ce qu’ils ont ou ont eu (sur le plan du caractère, de l’état d’esprit etc.) et qui vous manque, travaillez à développer ces qualités et moulez-vous sur leur exemple et devenez d’abord pour vous-même puis pour les autres une vie qui vaut pleinement la peine d’être vécue.

Par Augustin JOHNSON

Coach-Formateur H&C

Comments

  1. Camara Répondre

    Herman merci infiniment.
    j »aimerais faire d »autres achats de livres mais votre representant dans mon pays reste injoignable il y a 3semaines. Que faire? Pays Guinée -Conakry

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *