8 étapes pour augmenter vos chances d’atteindre vos objectifs de 2017

Je ne sais pas comment vous avez performé en 2016 par rapport à vos objectifs mais je peux vous dire que j’ai passé une excellente année. J’ai remis quelques erreurs mais il y a beaucoup de mes erreurs de 2015 que je n’ai pas remises. J’ai été plus courageux et plus entreprenant. Je ne sais pas comment les choses se sont passées de votre côté. Mais pour ce que je sais, s’il y a des contingences que vous avez rencontrées en 2016 et qui ont relativisé vos performances, il y a une façon de ne pas en être victime en 2017. Il parait que l’erreur est humaine mais que la persévérance dans l’erreur est diabolique. Il est également dit qu’on ne peut pas faire à chaque fois la même chose et espérer des résultats différents.

Donc il y a une façon d’augmenter vos chances d’atteindre vos objectifs de 2017. Pour ce faire, il faut commencer à comprendre que vous n’avez pas peut-être manqué de ressources en 2016 (du moins vous n’avez pas manqué de temps ni d’énergie et certainement pas d’argent). L’une des raisons pour lesquelles la plupart des gens n’atteignent pas leurs objectifs, c’est qu’ils manquent de réactivité, d’anticipation, d’application, d’implémentation, d’enchainement, de rythme et d’intensité – et n’ont pas toujours la bonne réaction. Si vous voulez augmenter vos chances d’atteindre vos objectifs de 2017, il faut une meilleure capacité de gestion des contraintes et contingences.

De 2015 à 2016, je me suis programmé à ne plus tomber face aux mêmes contingences, ce qui a amélioré drastiquement mes performances. Je partage avec vous ici la méthode que j’ai utilisée et que vous pouvez utiliser pour augmenter vos chances d’atteindre vos objectifs de 2017.

  1. Faites une revue de vos performances par rapport à chacun de vos objectifs de 2016

Si vous ne pouvez pas le mesurer, vous ne pouvez pas le faire progresser. Si vous voulez améliorer vos performances de 2017, il faut commencer par une revue de vos performances de 2017. C’est un exercice que nous faisons en tant que manager mais que nous ne faisons pas dans nos vies personnelles. Par exemple, j’ai fait la revue des mes performances à fin Novembre 2016. Je partage 3 avec vous.

Il se trouve que je n’ai atteint qu’un seul de mes objectifs à plus de 100%. Je voulais écrire et publier (sept) 7 livres et je suis à 8 livres. Mon objectif était que notre groupe multiplie son chiffre d’affaires par 10. Nous n’avons réussi à le faire que 4 en moyenne : la Côte d’Ivoire a réussi à faire plus de 5 fois son CA de 2015, le Togo 4 fois, et le Bénin 1.5 fois ; le Sénégal a régressé légèrement, le Burkina Faso met du temps à recouvrer de la crise. L’objectif d’avoir 6 filiales opérationnelles a été dépassé largement (8) et nous avons pu effectivement nous implanter au Cameroun. Mon objectif de faire tourner nos magazines à plein temps a été presque totalement raté (3 sorties sur 12 et nous avons dû supprimer un titre). Je n’ai atteint aucun de mes objectifs personnels (environ 25%).

J’ai atteint des objectifs que je me suis fixé chemin faisant et qui ont été de belles surprises. La bonne nouvelle, je sais exactement pourquoi certains de nos objectifs n’ont pas été atteints.

Et où en êtes-vous pour chacun de vos objectifs de 2016 ? Savez-vous pourquoi certains de vos objectifs n’ont pas été atteints ?

  1. Voyez ce qui a marché et ce qui n’a pas marché

Lorsque j’ai fait ma revue, j’ai pu comprendre exactement ce qui n’a pas marché. La bonne nouvelle, c’est que je ne l’ai su qu’au moment de ma revue personnelle. Et vous allez être étonné : j’ai manqué de rigueur dans l’implémentation dans notre modèle business ; j’ai eu des pensées contraires à mes objectifs par moment et au moment critique (dichotomie donc impossibilité de les réaliser) et j’ai manqué d’enchainement (c’est-à-dire qu’il y a de très bonnes choses que j’ai eu à faire des semaines et des mois et qui ont produit du résultat mais je ne les ai pas reconduites systématiquement et tout le temps les jours, semaines et mois suivants.

Par exemple, je me suis rendu compte de ce qu’en Côte d’Ivoire, nous aurions pu multiplier notre chiffre d’affaires par 15 si nous avions fait systématiquement ce que vous avions fait en Mars, Juin et Octobre pour atteindre notre chiffre d’affaires mensuels records. Et vous qu’est-ce qui n’a pas marché dans votre enchainement des bonnes actions et la bonne façon de penser et d’agir ?

L’une des choses qui a marché pour nous, c’est la puissance de notre présence sur les réseaux sociaux à partir de Juin 2016. Internet a contribué à près de 65% aux objectifs de H&C Côte d’Ivoire par exemple. Une chose qui a marché au Togo, c’est l’enchainement cumulé des actions marketing et commerciales de 2014 et 2015 et la proposition d’offres concrètes et pertinentes. Pour moi personnellement, ma capacité à me concentrer sur l’objectif quel que soit la façon dont je me sens et dont les gens autour de mois se sentent m’a permis de sauver plusieurs indicateurs de performance. Je sais ce que je dois reconduire en 2017.

Et vous qu’est-ce qui a marché et que vous devez reconduire en 2017 ?

  1. Faites la liste des contraintes majeures

Rien ne nous empêche de produire les résultats que nous pouvons produire autant que notre façon de penser et d’agir. Si je dois me permettre de le rappeler ici, notre succès dépend de deux choses : Ce que nous nous disons (pensons) et ce que nous faisons. Rien de plus, rien de moins.

Qu’est-ce qui dans ce que vous vous êtes dit et que vous avez fait (ou n’avez pas fait) vous a conduit à ne pas produire les types de résultat que vous vouliez ? Par exemple, à partir d’Avril 2016, j’ai développé de la susceptibilité parce que je m’étais dit que je ne pouvais pas ne pas tenir compte de ce que les gens expriment comme « mécontentement ». J’ai oublié de me dire que c’est parce que les résultats n’étaient pas au rendez-vous qu’il y a du mécontentement et que je devrais faire ce que j’avais à faire pour produire du résultat ». Lorsque la même chose à faillir se produire en début octobre 2016, j’ai réussi à me dire qu’il fallait que je me concentre à faire ce que j’avais à faire et que les résultats seront au rendez-vous et tout le monde sera content. Et c’est exactement ce qui s’est passé.

Pour ce qui est des actions, la façon dont j’ai piloté la transition entre le directeur de filiale de H&C Ci et moi nous a fait perdre trop de temps et du manque à gagner en termes de résultat et je dois absolument ajuster ma façon de gérer les transitions si je veux absolument produire du résultat en constance croissante en 2017.

Et vous, qu’est-ce que vous vous êtes dit, qu’est-ce que vous avez fait ou avez mal fait et qui a été une contrainte à la réalisation de vos objectifs de 2016 et que vous devez éliminer pour atteindre absolument vos objectifs de 2017 ?

  1. Faites clairement la différence entre ce que vous avez mal fait et ce que vous ne devez plus faire

Comme les années passées, j’ai continué de faire confiance parce que j’ai appris en 2013 à mes dépens que je ne peux pas développer une entreprise si je ne fais pas confiance aux gens. Par contre, j’ai mal fait confiance, c’est-à-dire que je ne demande pas des comptes…Je n’ai pas pris les dispositions par exemple pour une implémentation rigoureuse de notre business model. J’ai compris que j’ai bien fait d’avoir fait confiance (c’est une chose que je dois continuer). Mais en faisant confiance, je n’ai aucun dispositif ni cadre en place pour assurer que les gens utilisent efficacement la confiance que je leur ai faite (Ce que j’ai manqué de faire, c’est la définition claire du cadre de collaboration). Donc je sais que si je veux produire des niveaux supérieurs de résultats en 2017, je dois absolument devenir plus rigoureux dans le respect du cadre de collaboration.

Je sais par expérience que mal faire la bonne chose, c’est comme avoir fait la mauvaise chose. Mais comme c’est une bonne chose, il faut trouver la bonne façon et le résultat sera au rendez-vous. J’ai juste à trouver la bonne façon et je suis sûr que le fait de faire confiance va produire davantage de résultat. Comme vous le savez, la plupart des décisions ne sont pas mauvaises. C’est la gestion de décisions qui posent souvent problèmes.

Et vous savez ce que vous avez bien fait de faire mais dont vous avez mal géré dans la mise en œuvre ? Que devez-vous faire pour trouver et implémenter la bonne méthode (ou façon) de manière à augmenter vos chances d’atteindre absolument vos objectifs de 2017 ?

  1. Arrêtez une liste des bonnes pratiques

J’ai appris pour ma gouverne qu’on ne peut pas échouer en faisant bien la bonne chose. Par exemple, j’ai remarqué nos quatre formations majeures de l’année étaient de vrais créateurs de performance. A chaque fois que nous organisons une formation majeure (Académie de la Percussion Personnelle, Académie Elevez votre leadership, Académie du Développement Personnelle), les semaines qui suivaient nos résultats atteignaient des records. Donc c’est une bonne pratique que j’ai sur ma liste pour 2017.

Le fait de publier 3 articles par jour dont une vidéo et d’envoyer une newsletter tous les trois (3) jours nous a permis d’impacter et de créer de la valeur pour les lecteurs de notre blog ; de même que la publicité sur Facebook. Donc ce sont des choses que je vais mettre sur ma liste des bonnes pratiques. Le fait d’enchainer les suivis après les formations et de signer des contrats de coaching permettait d’atteindre des résultats record. J’ai copié quelques 5 autres bonnes pratiques chez Dean Graziozi, DigitalMarket, Inc Magazine, David Laroche et Charlene Johnson que j’ai ajoutée à ma liste et que je vais implémenter en 2017 tout en restant aux aguets pour implémenter d’autres bonnes pratiques (internes et externes).

Et vous ? Quelles sont les bonnes pratiques internes que vous allez mettre sur votre liste et quelles autres pratiques allez-vous copier chez les meilleurs de votre secteur afin d’augementer vos chances d’atteindre vos objectifs de 2017 ?

  1. Faites l’inventaire de ce que vous devez compléter (compétences, ressources, aide)

Marcher tous les soirs avec ma campagne et allez courir avec elle 1 à 3 fois par semaine était une bonne innovation pour moi en 2016 ; sauf que j’ai eu beaucoup de trou surtout que je n’atteignais pas le cap des 21 jours (pour des prétextes – défaillances quoi qu’il en soit) – Je me dois de rentrer tous les jours à 18h comme j’ai pu le faire les fois où on a réussi à aller courir. Donc pour continuer, j’ai une compétence que je dois affiner (ne soyez pas étonné) : la discipline (mentale et comportementale). Encore une fois, je me dois d’affiner la discipline et si je le fais, je vais être systématique dans l’engagement de mes bonnes actions.

Pour implémenter les bonnes pratiques se trouvant sur ma liste, je dois absolument acquérir une application d’automatisation des actions marketing et ventes…

Pour l’aide à demander, j’ai bien fait d’avoir sollicité de l’aide pour la gestion du contenu web et le social media, le email marketing. J’ai besoin davantage d’aide pour relire nos textes. Il nous faudra recruter, former et intégrer des coaches à une vitesse supérieure à celle de 2016 et j’aurai besoin également d’une meilleure coopération de nos directeurs de filiale.

Et vous ? Quelles sont les compétences dont vous aurez besoin (les choses que vous aurez besoin de savoir faire) ? Quelles sont les ressources et outils dont vous aurez besoin ? Aurez besoin de plus de collaborateurs, de services extérieurs (agences marketing, coach, mentors…) ?

  1. Clarifiez comment vous allez échapper aux contraintes et contingences

Pour les objectifs que je n’ai pas su atteindre, je suis convaincu personnellement que c’est parce que je n’ai pas su faire la bonne chose. Au moment où je devrais agir dans certaines conditions, je n’ai pas su agir comme cela se devait. Au moment où je devrais être très appliqué, je me suis dit que ce n’était pas la peine. Au moment où je devrais faire preuve d’insensibilité, j’ai fait preuve de complaisance. Au moment où il fallait agir absolument, je me suis dit que je le ferai plus tard. Au moment où j’ai été provoqué, je n’ai pas su me contenir et j’ai gaspillé mon énergie. Au moment où je devrais affecter un budget à l’objectif que je tenais à réaliser, je me suis dit que j’ai une autre pression et que je n’avais pas le choix.

Voyez-vous ? Nous n’arrivons pas à atteindre certains de nos objectifs non pas parce que nous n’avions pas les moyens de les atteindre mais parce qu’au moment où vous devrions agir, nous nous sommes dit que cela ne valait pas la peine. Au moment où nous devrions agir absolument d’une manière précise, nous avons laissé une pression nous faire fléchir et changer d’orientation. Et Tony Robbins a raison lorsqu’il dit que c’est pendant nos moments de décisions que notre destin se dessine. C’est précisément au moment où vos contingences sont là que se dessine le résultat auquel vous allez aboutir.

Par exemple en 2010, le sort de nos magazines s’est dessiné lorsque j’avais 60 millions que je pouvais mettre dans l’édition du magazine sur 20 mois en tirant à 2000 exemplaires mais j’ai préféré passer à 5.000 exemplaires et ajouter deux autres projets (Pack Entrepreneur & Smart Entrepreneur – ces projets valaient la peine) et en 5 mois, je manquais de trésorerie pour enchainer. Il est clair que je sais maintenant comment gérer une contingence pareille prochainement.

Et vous ? Quelles sont les choses que vous vous êtes dites, et qui ont fait que vous n’avez pas su prendre les décisions ni opérer les choix nécessaires à l’exécution adéquate des actions qui vous auraient permis d’atteindre largement vos objectifs de 2016, comment allez-vous procéder autrement en 2017 ?

  1. Programmez-vous mentalement pour gérer efficacement les contingences

J’ai appris avec le temps qu’il vaut mieux se poser assez tôt les bonnes questions et se donner les bonnes réponses. C’est la seule façon d’être sûre d’avoir les bonnes réactions lorsqu’on sera face aux contingences. Voici comment je me suis programmé à gérer certaines contingences si elles venaient à apparaitre en 2017.

  • Si je rentre le soir et je suis tenté de me mettre dans le canapé pour regarder la télévision, je prendrai automatiquement un livre pour aller m’asseoir sur mon lit et lire. Si entretemps, le sommeil m’emporte, c’est mieux que si la télévision me vole le temps de sommeil et de lecture potentielle.
  • Si je suis tenté d’écouter de la musique sur Youtube en voulant taper « Fally Ipupa » (Je continue d’aimer la musique de Fally), je taperai plutôt John Maxwell ou Dr Joe Dispenza pour être sûr d’apprendre quelque chose.
  • Si je suis tenté de dire « oui » à une proposition de mission qui n’a rien à avoir avec notre cœur de métier, je ferai la liste de toutes les séances de coaching que je vais devoir reporter et penser à l’insatisfaction des clients pour ne pas accepter la mission.
  • Si un ami me demande ce que je fais ce soir au cours d’une mission ou d’une fin de semaine, je lui répondrai : « Je vais récupérer de la fatigue cumulée ».
  • Si un collègue surfe en altitude et en attitude basses et veut faire passer son ressentiment personnel avant les résultats, je me demanderai : « Quelle est la chose qui si je le fais produira absolument du résultat même si cela me déplait actuellement et va lui déplaire ? ».
  • Si je suis tenté de me morfondre parce qu’une affaire n’a pas été conclu, je me dirai : « Tout est grâce, on passe au suivant ».
  • Si je suis tenté d’enchainer mes actions marketing de routine et que je me dis que cela ne vaut pas la peine, je me dirai : « Ça vaut la peine. Il y a encore des gens qui te diront qu’ils n’ont pas eu l’information, donc envoie l’information. Ça réveillera une ou deux personnes ».

N’oubliez pas que ce n’est pas que nous ne savons pas ce qu’il faut pour atteindre nos objectifs que nous ne les atteignons pas. Vous savez également que ce que nous nous disons détermine ce que nous faisons et ce que nous faisons conduit à nos résultats. Il est de notre responsabilité de nous programmer pour savoir ce que nous devons nous dire et ce que nous devons faire à chaque fois pour obtenir les résultats que nous voulons. Il est de votre responsabilité donc de vous programmer vous savoir exactement comment gérer les contingences et vous parler tel que vous devez vous parler et agir tel que vous devez agir à chaque fois de manière à pouvoir garantir d’atteindre vos objectifs de 2017.

Alors pendant qu’on y est, comment allez-vous vous programmer pour gérer vos contingences en 2017 et augmenter vos chances d’atteindre vos objectifs ?

par Hermann H. CAKPO

Hermann H. CAKPO

Herman H. CAKPO est auteur, coach et co-fondateur de The H&C Group, une entreprise de formation et de coaching basée au Bénin, au Burkina Faso, en Côte d’Ivoire, au Mali, au Togo, au Sénégal, au Gabon et prochainement au Niger, Cameroun et en Guinée. Il a déjà écrit et publié plus de 30 livres.

Comments

  1. Rock Répondre

    Toutes mes félicitations et encouragements pour le travail que vous abattez chaque jour pour l’amélioration de notre vie personnelle et professionnelle. Vos articles ont énormément apporté une valeur ajoutée dans ma vie professionnelle et dans mon développement personnel au courant de cette année 2016. Vivement que Dieu apporte longue vie à H&C GROUP pour continuer à nous satisfaire.

    • Hermann CAKPO Répondre

      Fantastique ! On va continuer. HERMANN

  2. ouattara Répondre

    merci!

    • Hermann CAKPO Répondre

      Un grand plaisir pour nous. Hermann

  3. William Répondre

    Bonjour Monsieur CAKPO et félicitations!
    Vous m’inspiriez au point que mes attitudes professionnelles, familiales, amicales et sociales vont maintenant à contre-courant de celles du passé. J’ai, plusieurs fois eu du succès et, …….autant de fois, connu l’échec! J’ignorais royalement que ma préparation intérieure à la gestion du succès à venir était calamiteuse. J’ignorais même sa nécessité! Merci donc pour ce secrêt du siècle (pour moi). Je voudrai profiter de votre promotion à 5000 francs CFA les Ebooks pour me permettre de lire votre ouvrage qui en parle. Un problème: Je ne sais comment payer à partir du CONGO-Brazzaville.
    Dans l’attente de votre réponse.
    Votre tout dévoué.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *