5 questions essentielles à se poser souvent

abonnement_hctranslab

Qestions-à-se-poser-souvent

Vous pouvez faire toute la différence en vous posant assez tôt et souvent les bonnes questions. L’inefficacité ne découle pas pour autant du fait que nous n’avons pas souvent de réponse mais du fait que nous ne nous posons pas souvent les bonnes questions. Si certains se posent bien des questions mais ils y répondent mal pour  la plupart du temps, d’autres ne savent même pas s’arrêter pour poser une question aussi simple que : « Au fond, où est-ce que je vais ? Qu’est-ce que je veux en réalité ? ». Ils continuent d’agir. Ils agissent, ils agissent, ils agissent jusqu’au jour où ils se rendent compte de ce qu’ils ont agi inutilement ou qu’ils sont allés trop loin. Ne tombez pas dans ce piège. Posez-vous les questions classiques suivantes de temps en temps (une fois toutes les deux semaines). Elles peuvent être vitales. Elles sont existentielles d’ailleurs.

1. Où est-ce que j’en suis?

Le fait que les gens ne savent pas où ‘est-ce qu’ils vont, ce qu’ils veulent exactement expliquent pourquoi ils ne savent pas s’arrêter pour se demander aussi simplement que cela puisse être : « Où est-ce que j’en suis ? ». Une participante à l’une de nos formations m’a répondu un jour : « Je ne sais même pas où je vais et vous me demandez où est-ce que j’en suis ? ». Elle a parfaitement raison  et j’espère que vous n’êtes pas dans la même situation. Si vous êtes dans la même, il n’est jamais trop tard pour faire la bonne chose, pour se poser la bonne question. Une vérité est que nous ne pouvons continuer de mener une vie sans boussole. Vous ne pouvez pas continuer d’agir sans savoir pourquoi vous agissez et surtout si vous progressez en agissant ainsi.

Fixez-vous des objectifs précis aujourd’hui que vous travaillerez ensuite à atteindre. Demandez-vous : « Qu’est-ce que je veux être, faire et avoir pour me dire que je n’aurai pas vécu inutilement ? ». Vous pouvez adapter cette question aux domaines de votre vie tels que : Finances & Fortune, Santé & Bien-être, Famille & Loisirs, Carrière & Entreprise, Relations & Amitiés, Croissance Personnelle et Spirituelle, Engagement Communautaire, Etat d’esprit & Mentalité, Force de Caractère. Une fois que vous aurez fixé des objectifs clairs, précis et datés dans ces domaines, arrêtez-vous de temps en temps pour évaluer les résultats que vous êtes entrain d’atteindre dans chaque domaine. Voyez si vous êtes entrain de tenir les promesses que vous vous êtes faites. Ceci est très vital : vérifiez si vous êtes entrain d’avancer, si vous êtes entrain de tenir envers vous-mêmes, vos promesses d’action, de résultats, d’un avenir meilleur, de cet épanouissement progressif désiré.

2. Est-ce que je suis entrain de faire la bonne chose?

Une fois que vous avez posé la question : « Où est-ce que j’en suis ? » par rapport à là où vous devez être, vous saurez au regard des résultats que vous obtenez si vous êtes entrain de faire la bonne chose ou non. Le principe est le suivant : vous ne pouvez pas échouer en faisant la bonne chose. Il y a des résultats précis que vous devez obtenir. Au lieu de voir s’ils sont entrain de les obtenir et sinon s’ils sont entrain de faire la bonne chose pour les obtenir, la plupart des gens se mettent souvent à philosopher ou à aligner des excuses comme s’ils ont besoin d’évoquer les excuses avant de savoir si ce qu’ils font produit du résultat ou non. Si vous n’êtes pas entrain d’obtenir les résultats que vous devez obtenir, ce n’est pas parce que vous auriez des blocages. C’est tout simplement parce que vous n’êtes pas entrain de faire la bonne chose. Rappelez-vous, tout le monde peut vous mentir mais vos résultats ne peuvent pas vous mentir. S’ils ne sont pas bons, c’est que vous n’êtes pas entrain de faire la bonne chose (de la meilleure manière possible).

academie_du_developpement_personnel

3. Qu’est-ce que je dois faire?

Jim Rohn avait l’habitude de dire que « c’est stupide d’être paumé et stupide ». Celui qui devrait faire preuve de la plus grande application, celui qui devrait se donner le sens de l’urgence, celui qui devrait apprendre tout ce qu’il doit apprendre pour faire obtenir ce qu’il doit absolument ce qu’il veut obtenir, ce devrait être celui qui n’obtient pas encore les résultats auxquels il aspire. Mais qu’est-ce qu’il fait en premier ? Il apporte toutes les explications pour justifier pourquoi il n’y est pas arrivé.

besoin_coaching

 Lorsque vous vous rendez compte de ce que vous n’y êtes pas arrivé, encore une fois, ne cherchez pas trop d’explications. Vous risquez de vous accuser, d’accuser les autres, le climat, le gouvernement, votre origine, la situation économique. Au lieu de dire « Pourquoi ? », demandez-vous « Comment ? ». Au lieu de faire tout cela et inutilement, demandez-vous : « Que dois-je faire ? ». Si vous ne savez pas ce que vous devez faire, voyez tout simplement les gens qui sont entrain d’obtenir autour de vous (ou légèrement loin de vous) les résultats auxquels vous aspirez. Voyez ce qu’ils sont entrain de faire. Voyez la manière dont ils pensent et agissent. La vérité, c’est que vous ne pouvez pas penser et agir de cette manière et ne pas obtenir les résultats auxquels ils aboutissent. Aussi simple.

4. A cette allure, où serai-je dans un an, dans 5 ans, dans 10 ans ?

banniere-n-l_600_428

Lorsque vous n’êtes pas entrain d’enchainer les bonnes actions qui permettent d’obtenir les résultats que vous souhaitez atteindre, il n’y a qu’une seule chose qui puisse se produire : vous resterez sur place, entrain d’obtenir les mêmes résultats depuis toujours, entrain de vivre le même cycle de problème, vous sentant encore plus incapable de faire face aux défis auxquels vous n’avez pas réussi à faire face l’année dernière. Si vous vous trouvez là, si vous pensez avoir tout fait, il vous restera une dernière obligation à remplir : vous poser la question suivante : « A cette allure, où est-que je serai dans 1 an, 3ans, 5 ans, dans 10ans ? Vous vous rendrez compte que vous serez au même endroit et comme les défis de la vie se seront corsés entre temps, vous aurez plus du mal à vous en sortir. Alors, vous comprendrez que vous ne pouvez pas continuer d’avoir les mêmes excuses que depuis toujours. Arrêtez maintenant, changez maintenant. Demandez-vous : quelles sont les actions que je dois absolument engager pour obtenir les résultats qui me conduiront l’année prochaine à une destination meilleure que la situation dans laquelle je me trouve là maintenant ? Agissez vite ! Agissez comme si c’est demain l’année prochaine, votre prochaine date butoir.

5. Qu’est-ce que je suis entrain de négliger?

Parfois nos difficultés et nos défis ne procèdent pas toujours du fait que nous ne soyons pas entrain de bien faire ce que nous devons être entrain de faire mais du fait que nous négligeons la partie importante des choses à faire ou que nous nous disons : «  Ce n’est pas si important que cela ! ». Je me suis rendu compte d’une réalité troublante : c’est souvent ce que nous refusons de faire qui nous empêche d’obtenir les résultats que nous sommes bien capable d’obtenir. Lorsque vous commencez par vous dire : « Moi, je n’aime pas… », « Je ne pense pas que j’ai besoin de… », « Ce n’est pas ce qu’il y a de plus important… », « Les gens ont connu le succès sans faire tout ça… », « On n’a pas besoin de…pour être heureux dans la vie », « Ce n’est pas ce dont j’ai besoin » ;  lorsque vous commencez à dire tout cela, c’est alors que vous êtes entrain de vous enfoncer.

Ouvrez les yeux, regardez vos résultats, leurs insuffisances, leurs défauts  et demandez-vous : qu’est-ce que je suis entrain de négliger ? Parfois il suffit d’un seul, d’un petit détail, d’une petite attention négligée  jusque-là, de l’acceptation de reconsidérer les choses, sa philosophie, sa conception, sa façon de voir la vie (au détour d’une conversation, d’une lecture – par exemple ce que vous lisez là– une nouvelle rencontre, une nouvelle expérience), de commencer à penser et à agir autrement pour que tout change. Alors ouvrez-vous les yeux ! Et n’oubliez pas, vous êtes libre d’avoir votre opinion, votre conception de la vie, vous êtes libre d’adopter votre stratégie. Si elle marche, Bravo. Si elle ne marche pas, vous n’êtes plus libre. Vous êtes obligé de la changer jusqu’à ce qu’elle marche.

pack-complet-600_428

Par Hermann H. CAKPO

Hermann H. CAKPO

Herman H. CAKPO est auteur, coach et co-fondateur de The H&C Group, une entreprise de formation et de coaching basée au Bénin, au Burkina Faso, en Côte d’Ivoire, au Mali, au Togo, au Sénégal, au Gabon et prochainement au Niger, Cameroun et en Guinée. Il a déjà écrit et publié plus de 30 livres.

Comments

  1. noella Répondre

    Merci vous m’aidez enornement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

veuillez partienter

Abonnez-vous a notre newsletter

Vous voulez etre averti lorsque notre article est publie ? Entrez votre adresse e-mail et le nom ci-dessous pour etre le premier a savoir.