Les 21 atouts qui font la force des grands leaders visionnaires !

abonnement_hctranslab

Mo Ibrahim Sudanese born British businessman

Jusqu’où irez-vous dans votre engagement à réaliser votre vision d’entrepreneur ? Déjà votre vision est-elle suffisamment grande ? Savez-vous ce que vous risquez à vouloir transformer le monde et changer la vie des gens ? Certainement que vous allez y arriverez comme ceux qui ont réussi grâce à des traits, attitudes et comportements qui leur ont permis de marquer la différence et faire la différence !

1.       Ils savent ce qu’ils risquent

Un grand entrepreneur venait de vendre la maison familiale dont il a hérité pour financer son entreprise. On lui pose la question de savoir ce qui arriverait si son projet ne marchait pas. Il répond : « Si je devrais réussir quelque chose d’extraordinaire, ce ne sera pas de continuer de vivre dans la maison que mes parents ont construite et où j’ai été battu. Je l’ai vendue et je m’en vais louer. Si je n’arrive pas à payer le loyer, on me mettra dehors et ce sera bien mieux que de rester ici. Par contre je pense que je me battrai pour assurer mon loyer ».

2.       Ils savent qu’ils ne sont pas n’importe qui

Les grands visionnaires ont le culot dérangeant de ne jamais se sous-estimer. Ils capitalisent sur leurs victoires passées pour trouver les raisons de ce qu’ils sont « un grand miracle de Dieu » comme le dirait Og Madino dans le Mémorandum de Dieu « J’ai pu décrocher un emploi dans ma vie, donc je crois que je peux créer mon propre emploi »

academie_du_developpement_personnel

3.       Ils  sont passionnés et ne se trompent pas de passion.

Il faut suffisamment avoir de la passion pour en transmettre au monde. N’est-ce pas que rien de grand ne se fait sans passion ? Vous voulez devenir riche et  puissant ? Transformer le monde ? Ne faites que ce qui vous passionne. L’argent n’est pas une passion ! Il ne peut que donner les moyens pour réaliser sa vraie passion. Si l’argent est votre passion : devenez trader ou joueur au casino vous en ferez beaucoup comme vous en perdrez ! Si votre passion va au-delà de l’argent, vous vous ferez du bonheur, même les jours où vous n’aurez pas d’argent. C’est ainsi que les grands visionnaires y arrivent.

besoin_coaching

4.       Leur  passion vient de l’intérieur

« La motivation est un feu intérieur ; si quelqu’un d’autre doit l’allumer en toi, il y a de forte chance qu’il ne brule pas longtemps ». Pour réussir en tant qu’entrepreneur leader visionnaire, il faut y croire soi-même et avec débordement, une foi encrée dans votre cœur, une foi imbattable. Les entrepreneurs visionnaires ne font rien à cause des autres. Ils y croient et le font pour eux-mêmes d’abord.

banniere-n-l_600_428

5.       Ils savent que pour faire la différence, il faut qu’ils soient différents

Ils ne font rien comme les autres. Ils sont tout simplement différents. « Nous sommes un peu plus prudents là où la plupart des gens sont imprudents et un peu plus imprudents là où la plupart des gens sont prudents. C’est comme cela que ça nous réussit », disait Warren BUFFET. On ne peut pas vouloir être autre et faire la même chose que ceux dont les résultats n’agréent pas. Si vous ne voulez pas être comme les entrepreneurs qui démarrent  en force, brillent et disparaissent rapidement, demandez-vous comment vous allez vous comporter pour aller plus loin. Pour être le leader, il faut être égal aux autres en tout et différent dans une dernière chose inégalée. C’est ainsi que se consacre la marque de la différence qui conduit à la réussite.

6.       Ils croient en ce que personne ne croit

Quand les boissons Coca-Cola étaient arrivées sur le marché personne n’y croyaient. Les gens les assimilaient plutôt à des boissons pour enfant puisque justement la première campagne a consisté à distribuer du coca-cola aux enfants. Voilà que cette boisson a fait son chemin et aujourd’hui bien d’adultes en sont devenus très dépendants.

pack-complet-600_428

7.       Ils se donnent une mission historique

Beaucoup de gens aimeraient avoir la possibilité de réaliser des prouesses mais quand on leur en donne la possibilité en leur confiant une responsabilité historique, ils la déclinent. Ceux qui réussissent, les entrepreneurs visionnaires sont assez culotés pour dire que s’ils n’acceptent pas la mission, personne ne le fera. C’est justement ainsi qu’ils rentrent dans l’histoire.

Vous avez de grands talents qui peuvent faire de vous un entrepreneur extraordinaire mais vous continuez d’hésiter préférant garder votre emploi actuel. Pendant combien de temps encore allez-vous refuser d’assumer votre responsabilité historique celle de lancer une entreprise extraordinaire qui va transformer l’Afrique ?

8.       Ils pensent que ce sont eux qui  vont changer la vie des gens

Prétentieux, n’est-ce pas ? Bill GATES voulait mettre l’ordinateur individuel sur la table de tout le monde entier.  Il y a un produit de Bill GATES dans l’ordinateur sur lequel ce texte est écrit. Bill GATES a collaboré à un moment donné avec APPLE donc il est bien dans les Macintosh aussi ! Si vous n’avez pas cette prétention qui procure la détermination et qui vous fait croire que c’est vous qui allez changer la manière dont les cadres d’entreprise déjeunent, se reposent, s’habillent et se divertissent, vous n’allez rien réaliser d’extraordinaires. Or c’est le propre des visionnaires de faire des choses extraordinaires.

9.       Ils ne sont jamais bloqués dans la tête

Rien ne les arrête,  rien ne les bloque. Ils sont tous simplement libérés. Ils pensent que tout est possible et qu’il  n’y a que des possibilités. Ils constituent une opportunité et toutes les opportunités s’ouvrent à eux. La plupart des gens ne peuvent s’offrir les opportunités qui leur permettront de réussir, de réaliser ce qu’ils pensent être une grande vision parce qu’ils pensent qu’il y a des choses qu’ils ne feront pas ou qui ne leur arriveront jamais. Aucun visionnaire ne dira ca. Les grands visionnaires se préparent psychologiquement à tout et restent fort dans la dignité.

10.   Ils sont prêts à tout sacrifier sauf leur dignité !

Peu d’entrepreneurs sont prêts et capables de sacrifier leur vie personnelle encore moins la vie conjugale, la petite famille pour s’engager pleinement dans la réussite de leur aventure entrepreneuriale. Ce n’est pas que ceux qui réussissent ne se soucient pas de la famille. Mais la vérité c’est qu’ils ne se laissent pas distraire par ce qui pourrait arriver à leur famille. C’est comme un Général qui doit partir à la guerre. De  deux choses l’une ; Soit il attaque pour protéger sa famille derrière la base, soit il reste aux côtés de sa famille et les troupes ennemis viennent le retrouver. Si votre ambition entrepreneuriale est aujourd’hui ralentie par vos responsabilités conjugales, demandez de l’aide à votre conjoint (e). Qu’il ou elle soit assez fort(e) pour vous aider.

Il y a ceux qui réussissent en mettant un peu de leurs économies, ils réussissent juste un peu parce que leur énergie est partagée entre ce qu’ils ont investi et ce qu’ils n’ont pas investi. Paradoxalement, c’est ceux qui mettent toutes leurs économies qui soit échouent, ou réussissent de façon spectaculaire. Le plus extraordinaire s’appelle Richard BRANSON, un homme qui risque tout et à qui tout réussit !

11.   Ils savent que tout le monde ne les aidera pas

Ceux qui réussissent s’attendent à être rejetés et pas toujours acceptés. C’est dans l’insistance qu’ils font la différence. Ils ne s’apitoient pas parce qu’on ne les aurait pas aidés. Ils multiplient les échecs de trouvailles d’aide pour finir pas en trouver. Steve Wonder a reçu le weekend du 5 mars 2010 une victoire de la musique française pour ses succès commerciaux et son engagement alors qu’il aura été renvoyé plusieurs fois par plusieurs producteurs avant de tomber sur le bon.

12.   Ils s’attendent à l’adversité

Ne pensez pas que tout le monde va vous aimer. Mieux, apprêtez-vous à en trouver qui vous en voudront et qui travailleront seulement et uniquement à votre destruction. C’est le propre des visionnaires de rencontrer de l’adversité et de l’hostilité. Même au moment où De KLERK et Mandela avaient réussi presque à tourner la page de l’Apartheid en Afrique du Sud, l’Extrême Droite manifestait encore pour demander que Mandela soit décapité. Pour Mandela, c’est justement ce qui donnait sens à son combat.

13.   Ils sont préparés pour la compétition

Avoir à faire de la compétition n’est pas une fin en soi. Ce n’est pas à souhaiter encore moins à désirer mais la compétition est source d’émulation. Le classement 2009 des fortunes mondiales remet Bill Gates au premier plan. Pas pour autant que sa fortune ait augmenté mais il a résisté plus que les autres. La vérité, c’est que la dure concurrence qui sévit dans le domaine de la microinformatique, une concurrence à laquelle il était déjà préparé, a été pour lui source d’émulation et de performance.

14.   Ils comptent d’abord sur eux-mêmes et ce qu’ils sont

Il n’y a rien de plus risqué que de faire dépendre son succès des autres. « Si la banque m’octroie le financement, je réaliserai mon projet ». Que feriez-vous si la banque ne vous octroie pas à temps ou pas du tout ce financement ? Le leader entrepreneur visionnaire répondra « Je le réaliserai à au moins 51% ». Il compte d’abord sur lui-même.

15.   Ils demandent de l’aide lorsqu’ils en ont besoin et assez tôt

Ni dépendant ni égoïste. Pour réussir à créer une grande entreprise vous aurez besoin de mobiliser plusieurs types de ressources. Il ne vous sera  pas exigé d’avoir toutes les ressources mais votre capacité extraordinaire à les mobiliser les unes après les autres sera déterminante. Si vous refusez pendant trop longtemps de demander de l’aide pour finir par le vouloir au tout dernier moment, ce sera trop tard. Sachez demander de l’aide avant que cela ne soit trop tard et à tous ceux qui peuvent vous aider même les gens les plus insignifiants. Les leaders entrepreneurs  visionnaires savent attirer et mobiliser les ressources dont ils ont besoin.

16.   Ils sont humbles

La modestie n’est pas le propre de ceux qui réalisent de grande chose. D’ailleurs ils n’ont pas besoin d’être modeste. Par contre, la conscience de la vulnérabilité vous permettra de vous remettre en cause à chaque fois pour produire des niveaux de résultats encore plus élevés et comprendre l’importance des autres dans votre processus de création de richesse et de performance.

17.   Ils respectent les autres

Pour profiter de l’autre, il faut lui donner de l’importance, respecter ses vues, ses origines, son être et son paraître. Les leaders savent profiter de la disponibilité, des talents et du patrimoine des autres mais d’abord en les respectant dans leur différence et dans leur droit au bien-être et à l’épanouissement personnel.

18.   Ils apprennent chaque jour

« Si vous cessez d’apprendre, vous cessez d’être leader » disait Kenneth Blanchard dans « Comment développer son leadership ». L’ouverture d’esprit permet aux visionnaires de se remettre en cause perpétuellement pour apprendre et profiter des nouvelles opportunités que le nouveau monde qui se construit autour leur apporte. Ceux qui connaissent déjà tout n’apprennent plus rien et voient leur ascension prendre un coup.

19.   Ils respectent leurs engagements

Pour créer un empire durable, vous devrez pouvoir le bâtir sur la confiance. Et elle n’est pas que déterminante.  Comme Fred Smith de Fedex, sachez rester collé à vos engagements. Vous avez accusé du retard ? Restez engagé, communiquez votre engagement en restant en contact avec votre interlocuteur ! Quand l’heure de votre capacité à réaliser votre promesse viendra, démontrez qu’on peut vous faire confiance et votre influence grandira.

20.   Ils sont fous

N’est-ce pas que rien ne peut être interdit à un fou ? Si vous pouvez avoir des ambitions et surtout de grandes ambitions, mettez-y du vôtre avec engagement et sans avoir peur de rien, et vous réaliserez vos grands rêves. Sachez qu’une grande vision doit être portée par un fou. L’entrepreneur visionnaire est un révolutionnaire non violent ; s’il est trop mou ou trop sage, il ne sera bon que pour les conciliations.

21.   Ils savent établir et battre leur propre record.

Si vous voulez rester le leader, établissez des records mondiaux et travaillez chaque jour à les battre vous-même.  En microinformatique, le délai d’innovation pour survivre est de 35 jours. Si au bout de 35 jours, vous n’avez rien créé de nouveau et d’extraordinaire, vous perdez du terrain en trois jours. Steve Jobs l’a compris. Il révolutionne à chaque fois ses Iphone et Ipod et les rentabilise en vendant des millions d’exemplaires en trois jours ;  trois jours pour surclasser le chiffre d’affaires de ses concurrents directs.

Par Hermann H. CAKPO

Hermann H. CAKPO

Herman H. CAKPO est auteur, coach et co-fondateur de The H&C Group, une entreprise de formation et de coaching basée au Bénin, au Burkina Faso, en Côte d’Ivoire, au Mali, au Togo, au Sénégal, au Gabon et prochainement au Niger, Cameroun et en Guinée. Il a déjà écrit et publié plus de 30 livres

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

veuillez partienter

Abonnez-vous a notre newsletter

Vous voulez etre averti lorsque notre article est publie ? Entrez votre adresse e-mail et le nom ci-dessous pour etre le premier a savoir.