12 excuses qui nous font rater des opportunités

abonnement_hctranslab

opportunitésratées

Les plus beaux projets, les rêves inachevés, les chansons jamais chantées et les chantiers jamais démarrés se trouvent au pire endroit où ils ne serviront plus à rien : au cimetière. Et pourquoi? Parce que les gens capables de les initier et de les réaliser les ont reportés à plus tard et ce jusqu’au cimetière. Si vous voulez donner un nouvel élan à votre vie, à votre carrière et à votre entreprise et passer à des résultats meilleurs, tâchez de ne plus vous faire prendre aux pièges par les 12 excuses suivantes de ceux qui reportent tout à demain, sachant qu’ils perdent 12 énormes opportunités ce faisant…Si vous vous retrouvez en train de rater ces opportunités, peut-être la source est dans vos excuses classiques en faveur de la procrastination.

1) L’opportunité de renforcer votre sens de l’orientation et de but dans la vie

L’excuse : « Pourquoi se presser? Nous avons tout le temps ».

J’ai appris que la meilleure façon d’être en retard c’est de penser que l’on a encore du temps…Vous imaginez lorsque vous devez vous lever le matin et vous vous dites : »Il n’est que 4h51…J’ai tout le temps. Je vais dormir juste un peu ». Vous savez ce qui arrive après. Alors, ne pensez plus que vous avez tout le temps. Ce n’est pas vous qui décidez de quand vous allez partir d’ici bas. Comment pouvez-vous savoir que vous avez tout le temps? Vous n’avez pas tout le temps. Tout le temps dont vous disposez sur terre doit être consacré à un but, à une mission donnée. Il ne peut pas en avoir de trop.

2) L’opportunité de renforcer votre sens de s’occuper des choses avant que cela ne soit trop tard

L’excuse : « Ça peut attendre. Je le ferai plus tard »

academie_du_developpement_personnel

Comment savez-vous que ça peut attendre? Chez nous à H&C, nous luttons chaque jour contre cette excuse. Et notre slogan lorsque nous sommes tentés de reporter à demain ce qui doit être fait maintenant c’est : »Pourquoi attendre, en même temps est mieux ». Vous avez certainement découvert cela dans l’article des 4 habitudes pour arrêter de reporter son avenir de mon collègue Narcisse SOMDA. Rappelez-vous que vos beaux rêves ne peuvent pas attendre et que ceux qui les font attendre se retrouvent généralement au cimetière sans jamais les avoir réalisés. Ne laissez pas cela vous arriver.

3) L’opportunité de développer l’esprit ZEN et la discipline active

besoin_coaching

L’excuse : « Ça ne me prendra pas beaucoup de temps, je le ferai juste après »

Alors si ça ne prendra pas beaucoup de temps, pourquoi ne pas le faire maintenant? Vous savez que faire sa valise ne prend pas souvent de temps lorsqu’on doit voyager léger. Sauf qu’il suffit que vous vous réveilliez un peu trop tard que prévu et faire votre petite valise devient une tache stressante. Si ça ne prendra que peu de temps, faites-le maintenant. Faites-le avant d’aller vous coucher. Faites le petit geste qui compte surtout que ça ne prendra que peu de temps.

banniere-n-l_600_428

4) L’opportunité de pratiquer la spontanéité et l’instantanéité

L’excuse : « Je l’ai noté, ne t’inquiète pas, je vais le faire »

Voyons…Prendre note est certainement une bonne méthode pour ne pas oublier. Que se passe-t-il lorsque vous oubliez de lire vos notes ou allongez votre liste de choses à faire, vous perdant finalement entre 1 million de priorités? Entre compter sur sa mémoire pour le faire, noter de le faire et le faire tout de suite, qu’est-ce qui réduit plus le risque d’oubli et vous faire passer efficacement à autre chose?

5) L’opportunité de renforcer votre capacité d’autodiscipline, d’autorégulation et de vivre la responsabilité 100%  

pack-complet-600_428

L’excuse : « Il m’a dit que ce n’est pas pressé »

Pourquoi laisser le privilège de la pression à une autre personne? Pourquoi attendre d’être sous pression avant de le faire? Pourquoi ne pas travailler à agir suivant un certain sens de l’urgence afin de s’éviter ainsi de tomber dans l’urgentisme ? Rappelez-vous que les gens qui produisent des niveaux extraordinaires de résultats se mettent la pression pour produire du résultat avant d’être pressés et contraints par les facteurs externes à produire du résultat. Pourquoi attendre que le chef ou le client réclame ce rapport avant de vous acharner à le rédiger ? Pourquoi attendre le harcèlement avant de vous acharner? Pourquoi vous n’allez pas conserver le privilège d’être celui qui met la pression?

6) L’opportunité de renforcer votre force de caractère et votre courage

L’excuse : « Le temps n’est pas très clément »

Qu’avez-vous fait au temps pour qu’il ait besoin d’être clément ? Lorsque les gens comptent sur la météo pour déterminer leur mouvement, je rappelle que la météo, c’est pour ceux qui peuvent se permettre d’attendre…S’il n’y a pas de vie en danger, il faut agir vite et bien. Par exemple, prendre des dispositions pour ne pas se faire taper par la pluie mais la pluie ne peut pas être un frein…Il est naturel qu’il pleuve alors ça doit devenir naturel que vous produisiez du résultat. Vous ne pouvez pas changer la nature des choses, vous ne pouvez que vous adapter.

7) L’opportunité de prévenir la prochaine crise

L’excuse : « Ce n’est que pour un contrôle de routine, je peux le faire une autre fois ».

Et c’est ainsi qu’on reporte le passage chez son médecin. Pour être passé par là je sais que lorsqu’on finit par aller voir son médecin, le diagnostic n’est pas souvent un diagnostic de routine. De la même façon que vous ne pouvez pas vous permettre de reporter la visite technique de votre voiture, ne ratez pas la visite chez votre médecin. C’est bien dommage que nous nous occupons plus de notre voiture que de notre corps.

8) L’opportunité de restructurer à temps à votre entreprise, de prendre des décisions d’investissement ou de faire des décaissements opportuns  

L’excuse : « J’ai certaines dispositions à prendre d’abord ».

Je venais de faire la séance gratuite introductive de coaching avec un client. Sur place, je lui fais notre offre classique avec la possibilité de payer en 12 mois. Il était d’accord sur l’offre technique. Au bout de six jours, il ne dit rien. Comme c’était une offre sans relance vu le travail pertinent que nous avons fait lors de la séance gratuite, j’attendais qu’il nous appelle. Le septième jour il appelle et proposa qu’on démarre en septembre parce qu’il avait des dispositions à prendre. Nous étions en juillet. Je lui dis ceci : »Monsieur, la séance que nous avons faites vous a-t-elle montré ce qui empêche le développement de votre entreprise? Si oui sachez qu’on ne reporte pas son hospitalisation lorsqu’on a un diagnostic critique ». Nous avons démarré et je ne suis pas sûr qu’il regrette.

La plupart des gens reportent leur hospitalisation sous prétexte de devoir prendre des dispositions (mentales, organisationnelles et financières) jusqu’à ce que leur cas devienne intraitable malgré toutes les dispositions qu’ils finissent par prendre.

9) L’opportunité d’entretenir des relations familiales et sociales de qualité

L’excuse : « Nous ne pouvons pas y aller sans rien »

Je fais certainement partie de ceux qui abusaient de cette excuse. Lorsque la trésorerie d’un entrepreneur est serrée, il a subitement plein d’excuses. Imaginez que l’épouse de votre cousin accouche, vous voulez bien lui rendre visite mais votre trésorerie ne le permet pas surtout que vous ne devriez pas y aller sans rien.

Je suis en Afrique et je sais que dans ces cas on ne peut pas aller les mains vides. Mais pour avoir procrastiné des visites familiales pour cette excuse, je choisis désormais entre : »Il est arrivé sans rien » et « Il ne nous a même pas rendu visité ». Je ne choisis pas le dernier parce que les gens ne peuvent pas s’imaginer que je ne suis pas arrivé parce que je ne voulais pas arriver sans rien. Je préfère être L’avare (innocent) que L’Indifférent. Vous ferez votre choix mais cette excuse ne suffit que pour ne pas y aller, pour ne pas rendre visite aux gens qui devraient vous être chers.

10) L’opportunité de renforcer votre endurance et de finir par réussir

L’excuse : « J’ai déjà fait cela ça n’a rien donné »

Il y a une chose que vous avez faite la dernière fois et que vous devez accepter faire une ou plusieurs fois encore jusqu’à obtenir du résultat. Si vous laissez l’excuse de l’inefficacité de la dernière fois prendre le dessus, vous reportez à jamais le moment de profiter de l’avènement du résultat… Parfois on n’a besoin d’insister pour finir par avoir du résultat. Il me semble que c’est tout le temps qu’il faut être dans cet esprit d’endurance. Alors pourquoi baisser la garde? Pourquoi s’arrêter à deux pas de l’or? Continuez la lutte.

11) L’opportunité de découvrir une nouvelle facette, d’accélérer sa croissance personnelle et son efficacité durable

L’excuse : « J’ai déjà lu un livre/suivi une formation sur le sujet »

Après avoir lu entre 2003 et 2009 presque tout ce que Stephen R. Covey a pu écrire sur le leadership et le développement personnel, je suis tombé sur le livre Les 21 lois irréfutables du leadership (le plus grand livre de leadership de tous les temps) à l’aéroport de Johannesburg. Je l’ai acheté parce que cela avait l’air intéressant… Jouant au connaisseur, je l’ai donné à un collègue pensant que je n’avais rien de nouveaux à apprendre sur le leadership. Quand j’ai connu de la difficulté dans mes affaires, j’ai compris qu’il me manquait beaucoup de choses. J’élaborai mon plan de développement personnel. Lorsque je finis par lire ce livre de John C. Maxwell, j’ai coulé des larmes parce que si je l’avais lu j’aurais évité deux (2) petites erreurs qui auront été déterminantes…

Il y a toujours quelque chose à apprendre dans un livre ou une formation. La participation à une formation ou la lecture d’un livre n’est pas une chose que vous pouvez vous permettre de reporter au passé. Vous n’en savez jamais trop pour ne plus avoir besoin d’apprendre.

12) L’opportunité de se remettre en cause, de travailler sur soi afin de mieux faire face aux défis

 L’excuse : « Nous on est dans du concret »

La plupart des entrepreneurs que je connais et  »pour qui ça marche » semblent reporter leur développement personnel et le travail sur eux-mêmes au moment où ils connaitront des difficultés…oubliant que c’est parce qu’ils n’ont pas pris le soin de travailler sur eux-mêmes que les difficultés finiront par les assommer. Les vrais entrepreneurs à succès savent continuer de se préparer. Ils savent se remettre en cause, se demandant constamment quelle est la prochaine étape après la prochaine étape. Les autres sont convaincus d’avoir trouvé la formule du succès sans faille jusqu’à ce que les événements viennent les éclabousser. N’attendez pas d’en arriver là.

Si vous continuez de perdre ces opportunités alors que vous voulez de tous vos voeux les saisir, il est temps d’arrêter d’avoir des excuses.

Par Hermann H. CAKPO

Hermann H. CAKPO

Herman H. CAKPO est auteur, coach et co-fondateur de The H&C Group, une entreprise de formation et de coaching basée au Bénin, au Burkina Faso, en Côte d’Ivoire, au Mali, au Togo, au Sénégal, au Gabon et prochainement au Niger, Cameroun et en Guinée. Il a déjà écrit et publié plus de 30 livres

Comments

  1. TCHAWE gabriel Répondre

    Suis d accord avec vous pour ttes ces 12 excuses mais aussi n oubliez surtout pas que l environnement de l entrepreneur en est pour beaucoup déjà qu en dehors des problèmes de trésorerie nous avons le fameux et crucial problème de collaborateurs qualifies et sérieux,tous veulent commencer par la fin: avoir de l argent avant ,abuser,voler et tout ceci vous fatigue car vous retrouve finalement au centre de tout; dans mon pays le Cameroun il est même devenu très dangereux de remettre 100,000f cfa a un employé d aller régler une facture d électricité a plus 40% vous ne les reverrez plus jamais

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

veuillez partienter

Abonnez-vous a notre newsletter

Vous voulez etre averti lorsque notre article est publie ? Entrez votre adresse e-mail et le nom ci-dessous pour etre le premier a savoir.