Comment manager les cadres juniors : le nouveau leadership

abonnement_hctranslab

leadercadresjuniors

Qui n’a pas démarré sa carrière en étant jeune ? Presque tout le monde. A la différence que, alors que la plupart des patrons des grandes entreprises et organisations et la plupart de ceux qui sont à la tête des directions et sous-directions ont démarré au bas de l’échelle  avant de gravir progressivement les échelons, ils sont appelés à manager des jeunes cadres de 20 à 22 ans nantis de deux à trois MBA. Le défi, c’est que ça ne se passe pas toujours bien. Ça se passe même très mal. La raison ? Il faut toute une nouvelle conscience et un nouveau leadership pour manager les jeunes cadres. Pour y arriver, vous devez accepter et gérer efficacement les réalités suivantes au sujet des jeunes cadres (Ingénieurs et MBA) :

  1.        Leurs parents pourraient bien payer leur salaire

Pour la plupart, les nouveaux porteurs de MBA ou de diplômes d’ingénieurs qui frappent à la porte de votre équipe ou en font partie (et dont vous avez certainement) sont des « fils à papa » – leurs parents peuvent payer le salaire que vous leur payez (Ils n’ont pas besoin de payer de loyer ni de supporter des frais d’électricité, ni d’eau, ni gaz ; ils sont chez Papa ou maman). Pas vraiment ? Ok. Et pour ceux qui ont dû se battre pour avoir leur diplôme (par bourse ou autofinancement), ils sont très entreprenants. Ils auraient pu créer leur propre entreprise. D’ailleurs, ils envisagent fortement de le faire. Avant, on fait dix ans avant de commencer à avoir envie d’ailleurs et d’entreprendre. Aujourd’hui, les parents sont surpris quand leur enfant de 22 ans qui vient à peine de faire 18 mois de carrière leur parle de se mettre à son propre compte.

ATTITUDE ADEQUATE?: Dans une mesure comme celle-là, vous ne pouvez plus menacer les gens de les virer. Ce ne sera pas suffisant. Non seulement, ils n’ont vraiment besoin de votre salaire que pour entretenir éventuellement la voiture que « Papa » ou « Maman » leur a achetée mais juste pour faire la fête le weekend, attirer de beaux courtisans ou courtisans et s’acheter de beaux vêtements. Montrez-leur qu’ils peuvent gagner leur autonomie en manifestant leur valeur. Ils sont vraiment besoin de bâtir leur vie (en général ils ne savent pas où ils en sont). Soyez le coach de vie et de carrière pour eux. Proposez-vous et aidez-les à se forger une personnalité. Pour ceux que je coache, je peux vous dire que c’est ce qu’ils attendent cruellement de leurs « BOSS ». 

  1.        Ils ne prennent pas en compte votre expérience

Il parait que « si jeunesse savait, vieillesse pourrait ». Vous comptez peut-être sur vos expériences et votre « maturité » pour faire le contrepoids et vous imposer ? Ils savent que vous êtes expérimentés par rapport à une réalité qui a changé. Même si vous vous recyclez régulièrement, vous n’aurez pas leur fraicheur et  cette candeur qui est le terreau de leur créativité et de leur dynamisme.

ATTITUDE ADEQUATE : Pour ceux qui sont bien formés, techniquement ils peuvent changer les choses, créez le cadre et laissez-les utiliser leur génie. N’oubliez pas qu’en tant que leader, votre rôle est plus de créer les conditions d’excellence, d’encadrer et de recadrer qu’autre chose. Tenez-vous à cela et donnez-leur l’opportunité de s’exprimer et de grandir.

  1.        Ils ont la bouche pour tout justifier

Comme le disait l’un de mes amis consultants « Ne vous trompez pas. Ces gosses-là sont nés et ont grandi avec l’avènement de la démocratie, de chaines télé câblées démocratisée, de Internet et des réseaux sociaux. Ils ont l’info et ils ont la bouche »

academie_du_developpement_personnel

ATTITUDE ADEQUATE : Pour ceux qui sont bien formés, techniquement ils peuvent changer les choses ; créez le cadre et laissez-les utiliser leur génie. N’oubliez pas qu’en tant que leader, votre rôle est plus de créer les conditions d’excellence, d’encadrer et de recadrer qu’autre chose. Tenez-vous à cela et donnez-leur l’opportunité de s’exprimer et de grandir.

  1.        Ils ne sont vraiment pas intéressés par vos façons de faire

Non seulement ils ont appris des choses qu’ils sont pressés de tester et de mettre en œuvre, mais ils sont des GoogleBoys. Ils recherchent un cadre où ils peuvent se concentrer et exceller, mais en même temps, être flexibles et épanouis à la fois. Ils ne sont vraiment pas intéressés par ces préoccupations qui étaient les vôtres. Et ce n’est pas parce qu’ils seraient inconscients. Nous sommes au 21è siècle. Ok ! Vous voulez faire les choses comme elles ont toujours été faites ? C’est vraiment énervant pour eux…Ne leur donnez pas trop tôt « l’envie d’ailleurs ».

besoin_coaching

ATTITUDE ADEQUATE : Si vous avez quelques bonnes manières à leur inculquer, entrez dans leur monde et ils entreront dans le vôtre…progressivement. La meilleure manière d’amener des gens à vous suivre, c’est de les suivre pour les comprendre dans un premier temps

  1.        Ils vont vous énerver de temps en temps

Malgré leur excitation et leur génie, ils ne sont pas toujours très murs, ni très appliqués ni très incisifs. Ils vont vous énerver de temps en temps par leur naïveté et leurs grossières erreurs. Vous pensez vraiment qu’ils vont faire les choses comme vous les faites actuellement alors que vous aviez du mal à leur âge? Il faut du temps. Non ?

banniere-n-l_600_428

ATTITUDE ADEQUATE : Concentrez-vous sur ce qu’ils réussissent bien de même que leur potentiel, le reste viendra avec le temps comme ça a été le cas pour vous. Les meilleurs leaders débutent avec les qualités et le potentiel de leurs poulains et réussissent ainsi à leur faire oublier (disparaître) leurs tares. Pourquoi ? Par principe, c’est ce sur quoi vous vous concentrez qui se développe.

Par Hermann H. CAKPO

Hermann H. CAKPO

Herman H. CAKPO est auteur, coach et co-fondateur de The H&C Group, une entreprise de formation et de coaching basée au Bénin, au Burkina Faso, en Côte d’Ivoire, au Mali, au Togo, au Sénégal, au Gabon et prochainement au Niger, Cameroun et en Guinée. Il a déjà écrit et publié plus de 30 livres

pack-complet-600_428

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

veuillez partienter

Abonnez-vous a notre newsletter

Vous voulez etre averti lorsque notre article est publie ? Entrez votre adresse e-mail et le nom ci-dessous pour etre le premier a savoir.