8 questions pour savoir si mon entreprise va marcher

abonnement_hctranslab

mon-produit-va-marcherToutes les idées d’entreprises sont bonnes. La question est de savoir si toutes les idées d’entreprise vont connaitre du succès et conduire à la réussite entrepreneuriale sur le marché sur lequel elles seront implémentées et au moment où elles seront implémentées. Pendant que vous tenez votre idée ou concept en main ou en tête, vous voulez certainement savoir si il ou elle va marcher ou non.

C’est une question légitime que tout créateur d’entreprise doit absolument se poser. Et quand il est question de se poser cette question, vous n’allez surtout pas tomber dans l’optimisme béat pour repéter comme l’autre : « C’est une idée géniale. Je vous assure qu’elle va marcher ». Dans la réalité, ce n’est pas comme cela que ça marche. Vous devriez faire de la stratégie sinon de l’analyse stratégique et vous pouvez encore plus méticuleusement les questions suivantes. Et c’est seulement lorsque vous finissez par y répondre sereinement et sérieusement que vous aurez les indices que vous êtes une idée prometteuse.

  1. Existe-t-il une demande ?

Si votre produit n’est pas demandé, cela ne servira absolument à rien l’offrir. Vous allez offrir votre produit ou service parce qu’il y a des gens qui sont dans le besoin et souhaite l’acheter. En plus du fait que le besoin doit exister de façon substantielle afin que vous puissiez produire la quantité minimum pour être rentable et vendre suffisamment donc et couvrir vos charges, il ne doit pas être qu’un besoin il doit correspondre à un désir d’achat.

Il y a des gens qui ont des besoins mais ne désirent pas forcément acheter et justement parce qu’ils n’ont pas clairement décidé s’ils sont prêts à réorienter les budgets qu’ils utilisent pour acheter d’autres produits ou services vers l’achat du produit et service que vous promouvez.

  1. Le besoin auquel il répond est-il critique au point où les gens l’achèteront tout de suite ?

Les services de santé et de restauration ou encore immobilier on de grandes chances de trouver des preneurs parce qu’ils répondent à des besoins fondamentaux de l’homme et la plupart du temps, les gens sont prêts à réorienter leur budget pour acquérir ces produits et services. C’est pour cela que les médecins, les vendeurs de nourriture et les propriétaires immobiliers qui louent ou des maisons adaptés au besoin, se frottent en général les mains d’une saison à l’autre même s’ils vivent de temps en temps des moments difficiles (c’est inhérent au business).

Pour voir ses chances de vente et d’adopter sur le marché s’augmenter drastiquement à votre grande satisfaction, votre produit ou service ou concept doit répondre à un besoin si déterminant pour les gens où ils seront émotionnellement déstabilisés et décideront de renoncer aux autres achats pour l’acquérir.

  1. A quel point répond-il aux critères SONCAS ?

Plus votre produit, idée ou concept répond aux besoins de SYMPATHIE (on a envie d’y adhérer tout de suite parce que c’est fascinant mais également émouvant), ORGUEIL (le fait d’avoir le sentiment de faire partie d’une classe spéciale ou d’un groupe de privilégié en achetant le produit), NOUVEAUTE (le fait que votre concept fait le buzz et tout le monde veut l’avoir comme les tablettes à leur lancement), CONFORT (on est à l’aise à l’utilisant et vraiment avec une flexibilité et une aisance, détente sans nulle pareille ou on se protège contre des dangers ou menaces à l’achetant par exemple une coque pour téléphone portable ou une puce de sauvegarde de numéro de téléphone ou encre un powerbank), ARGENT( On économise sur la durée et après tout calcule fait en l’achetant, par exemple une paire de chaussure originale) ou SECURITE (on se protège contre des dangers ou menaces à l’achetant par exemple une coque pour téléphone portable ou une puce de sauvegarde de numéro de téléphone ou encre un powerbank), plus vous aurez la chance de le vendre plus facilement. Assurezvous d’affiner votre proposition de valeur de manière à ce qu’elle réponde à ces critères.

academie_du_developpement_personnel

  1. L’idée ou le concept est-elle porté par une personnalité forte ou vedette ?

Etesvous déjà tombé sur la collection de produits cosmétiques Séduction  signé Antonio Banderas ? Voyons. Quel homme voulez avoir ce côté séduisant ne sera pas attiré par une telle collection ? Les célébrités le savent très bien c’est pourquoi ils en profitent pour lancer des lignes de vêtements.

En réalité, les gens n’achètent pas un produit, il achète une célébrité. C’est pourquoi on utilise les célébrités pour faire les publicités de produits comme Didier Drogba, Yaya Touré, Youssou Ndour dans la publicité de Turkish Airlines par. Estce que cela veut dire que vous devez être une célébrité pour que votre idée d’entreprise marche plus rapidement ? Non pas du tout. Mais si vous êtes une personnalité forte ou pouvez la devenir très rapidement, oui, vous augmenterez vos chances de drainer du monde.

besoin_coaching

  1. Est-ce que le mode d’emploi du secteur est maitrisé ?

La plupart des gens qui ont des idées géniales échouent lamentablement parce que tout simplement ils ne maitrisent pas le mode d’emploi. Par exemple, lancer son propre restaurant à bien l’air d’être un business simple comme le fait d’organiser des concerts, d’ouvrir des bars climatisé ou encore de faire de l’achat vente.

Lorsque nous prenons l’exemple de l’achat vente par exemple, il est déterminant de savoir connaître et gérer efficacement son besoin en fond de roulement, de s’assurer de ne pas donner du crédit sur une période plus longue que le délai accordé par le fournisseur, de choisir de vendre directement aux grossistes ou aux détails, de maitriser les coûts de gestion du stock et de procéder constamment à une analyse de rentabilité. .. Si vous ne maitrisez pas ces aspects, acheter et vendre peut sembler facile mais vous allez passer à côté de la plaque parce que vous ne savez pas ce qui fait que ça marche.

banniere-n-l_600_428

  1. La production sera-t-elle facile et simple ? Le système de production est-il rentablement disponible ?

Il y a des concepts originaux qui sont difficile à dupliquer. Vous connaissez l’histoire des tablettes inventées par des ingénieurs africains qui sont produites en Chine ? Ce n’est pas un problème en soi. Même Samsung et Apple utilise la Chine comme usine de production de leurs merveilles technologiques. La question, c’est de savoir si tout compte fait, vous resterez rentable et capable d’honorer les détails vu que vous devez aller produire en Chine. Si oui, quelles sont les contraintes auxquelles vous devez faire face et est-ce que ces contraintes sont déjà levées presque ou toute.

  1. Le produit qui va en résulter sera-t-il facile à vendre et livré ?

Si le produit qui va résultat de votre idée ou votre concept s’achète déjà, une bonne stratégie commerciale et concurrentielle vous permettra de cibler les utilisateurs actuels et montrer les avantages différentiels de votre offre.  Par contre, si vous devez motiver, susciter voir générer de fond encombre le besoin chez les utilisateurs potentiels avec un changement radical de leurs habitudes, votre idée mettra du temps à décoller et à générer de l’argent.

Vous imaginez pourquoi Facebook a mis autant de temps avant de commencer à générer de l’argent et que Twitter quoi celèbre n’a pas encore réussi à trouver son modèle économique durable ? Oui le modèle économique importe. Vous devez savoir comment votre concept va générer rapidement et rentablement de l’argent sinon, c’est un loisir. Un business qui ne fait pas du profit est un loisir.

  1. Une phase beta a-t-elle été déjà lancée avec succès ?

Si la phase pilote de lancement de votre produit a été conduite avec succès avec des utilisateurs qui sont excités de voir le produit venir sur le marché, vous augmentez drastiquement vos chances de le voir être adopté. Et cette phase beta est très importante. N’hésitez pas à faire du buzz autour des succès de la phase beta pour créer le frénésie chez les acheteurs potentiels une fois que le produit va être lancé.

pack-complet-600_428

Votre idée ou concept peut bien marcher et devenir le produit Whatsapp même si vous ne remplissez pas tous les critères. Par contre si vous avez déjà fait un flop avec une idée originale, nous espérons que vous savez maintenant pourquoi ou que vous savez comment faire pour éviter un flop.

A vous le meilleur.

Par Hermann H. CAKPO Hermann H. CAKPO Herman H. CAKPO est auteur, coach et co-fondateur de The H&C Group, une entreprise de formation et de coaching basée au Bénin, au Burkina Faso, en Côte d’Ivoire, au Mali, au Togo, au Sénégal, au Gabon et prochainement au Niger, Cameroun et en Guinée. Il a déjà écrit et publié plus de 30 livres

Comments

  1. Frejus Thoto Répondre

    Merci pour cet article Mr CAKPO. Sur la première question « Existe-t-il une demande ? » j’ai une préoccupation. Faudrait-il abandonner les idées pour lesquelles les éventuels consommateurs mêmes ignorent que c’est une solution possible? Par exemple un service/produit que l’entrepreneur estime soulager une certaine peine d’un groupe de populations mais que personne ne demande pour le moment car inexistant.

    • Hermann CAKPO Répondre

      Cher Fréjus Thoto…Le principe dit que lorsqu’il n’y a pas des gens pour acheter ce que vous vendez de façon rentable, ne serait-ce qu’à partir d’un moment donné, vous n’avez pas une entreprise mais une initiative (disons à but non lucratif)…Et si vous devez mettre du temps pour réveiller une demande latente, il faut être sûr d’avoir les moyens d’éduquer la cible et surtout tenir bon financièrement jusqu’à ce qu’elle soit prête à mettre la main à la poche. Vous imaginez que Twitter n’est toujours pas rentable? Et pourtant il répond un besoin pertinent…Dernièrement, Twitter a dû licencer des employés…Franchement, il est important de s’assurer qu’il y a une demande et surtout des gens qui vont mettre la main à la poche, acheter et vous permettre d’être rentable…C’est un critère très déterminant. Personnellement, j’ai lancé des produits pour lesquels la demande n’était pas mure, même si les produits répondait à un besoin criard…Les gens n’étaient pas prêts à mettre la main à la poche, je m’en suis tiré avec 250 millions de pertes et dettes…Vous imaginez? L’autre chose si vous convainquez les consommateurs de ce que la solution est pertinente, ils mettront la main à la proche…Steve Jobs l’a fait avec Ipod, Iphone et Ipad…avec un succès mitigé pour les Ipad (ne serait-ce qu’en terme d’utilité récurrente…). Il ne s’agit pas d’abandonner mais s’assurer de trouver les ressources pour tenir jusqu’à la maturation du marché ou éduquer le marché. Bien à vous. Hermann

      • Frejus Thoto Répondre

        Merci beaucoup pour ce retour exhaustif et riche. J’en retiens plusieurs leçons!

        • Hermann CAKPO Répondre

          Formidable. Je reste à votre disposition. Hermann

          • Frejus Thoto

            A la recherche d’un moyen de vous écrire en privé je vous ai envoyé un message sur Facebook. Je me permets de vous le notifier ici puisque cette queue de commentaires est modérée donc vous n’aurez pas à publier. Merci.

  2. Boubacar Touné Laouali Répondre

    Je me fais vraiment beaucoup de plaisir à lire vos articles très constructif. Merci Coach

    • Hermann CAKPO Répondre

      Merci Boubacar. Un plaisir pour moi aussi. Hermann

  3. Catia Répondre

    Ce fut un plaisir de lire vos articles.c’est très instructif.merci.

    • Hermann CAKPO Répondre

      Magnifique. Nous sommes tout aussi ravi. Au plaisir. Hermann

  4. ndzana nomo Répondre

    je dois commencer à vous remercier sincèrement pour merveilleux travail que vous faites par ce que nous qui voulons nous lancer dans entrepreneuriat nous en avons fort besoin .je crois dans les temps très brefs je demanderai votre coaching

    • Hermann CAKPO Répondre

      Super alors cher Nomo. Nous restons à votre disposition. Hermann

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

veuillez partienter

Abonnez-vous a notre newsletter

Vous voulez etre averti lorsque notre article est publie ? Entrez votre adresse e-mail et le nom ci-dessous pour etre le premier a savoir.