15 sources d’influence pour les leaders du 21è siècle

abonnement_hctranslab

sources d'influences pour les leaders

Les plus grands leaders que nous vénérons sont devenus vénérables parce qu’ils se sont concentrés sur des valeurs et des habitudes qui sont devenues leurs sources d’influence. Qu’il s’agisse de Mandela, de Gandhi, du Dalai Lama, de Martin Luther King ou encore de Winston Churchill, les plus grands leaders de tous les temps ont su manifester leur grandeur au quotidien grâce aux 15 sources d’influence suivantes :

  1. Le courage de mener une vie intentionnellement choisie

Tout le monde veut bien être le leader mais ce n’est pas tout le monde qui est prêt à accepter intentionnellement consentir les sacrifices nécessaires pour entrer au panthéon du leadership

J’ai choisi de transformer la vie des gens et de développer des leaders autour de moi et cela nécessite plus que de bonnes intentions et des actions à peu près ! Appelez cela ne pas avoir de vie ! John C. Maxwell appelle cela « refuser de subir sa vie ». Et c’est ce que les artistes, les leaders, les grands dirigeants font. Ils sont obligés de se dépasser pour des causes qui les surpassent. Ils ont mille et une alternatives de s’échapper mais il y a des choses qui nécessitent un  peu plus que de la bonne volonté et la négligence ne suffit pas à les réaliser. Il faut savoir se dépasser avec un engagement intentionnel qui va au-delà de ce que vous êtes obligés de subir.

Une fois que vous faites des choses qui servent l’humanité, vous êtes à une dimension supérieure et même la souffrance ne suffit pas à vous arrêter parce que vous avez intentionnellement choisi de servir l’humanité !

Il arrivera des journées où vous serez étouffés par votre choix de marquer la différence, d’être l’une des rares personnes qui osent faire et établir les choses différemment. Vous ne saurez pas tout de suite à quelle grandeur cela vous prépare mais une fois que vous y serez vous comprendrez. Et comme vous ne savez pas maintenant, dépassez vos faiblesses et vos doutes.

  1. La résolution d’un problème qui concerne la multitude

Le leadership est un choix et aussi rapidement que vous choisissez de résoudre un problème majeur pour le monde, tous ceux qui sont concernés par ce problème se mobiliseront pour faire de vous leur leader et vous porter durablement dans leurs cœurs.

academie_du_developpement_personnel

Pourquoi Mark Zuckerberg est-il aussi respecté par Obama ? Parce qu’il a résolu pour plusieurs centaines de millions de personnes le problème de connexion avec les autres et d’ouverture sur le monde qu’ils avaient à résoudre. Pourquoi respectons-nous désormais Dangote ? Parce que opportunité après opportunité, il arrive à résoudre des problèmes que les autres n’arrivent pas résoudre. Vous pouvez prendre un seul problème que le monde a à résoudre et vous atteler passionnément à le résoudre et vous serez le leader des gens. Vous pouvez juste choisir un défi de votre village, contrée, région ou pays et les gens vous porteront en triomphe. C’est cela même le leadership : portez des faits et des causes qui concernent les gens et pour lesquels ils recherchent un porteur à suivre.

Il y a tant de gens qui attendent des héros à célébrer…Ils veulent vous offrir les honneurs et vous pouvez être le porte flambeau qu’ils recherchent. Il n’a jamais été aussi simple de devenir un leader qu’au 21è siècle. Le jeu est plus que jamais ouvert. Vous n’avez qu’à prendre un problème que les gens ont et vous atteler à le résoudre et vous vous ouvrez le boulevard du leadership.

besoin_coaching

 

  1. Le don de l’amour pour les autres car c’est le plus grand besoin de l’homme

L’essence divine est AMOUR. Il n’y a pas plusieurs missions. La seule mission consiste à aimer.

banniere-n-l_600_428

Lorsque vous prenez conscience de la vérité suprême qui vous anime, lorsque vous prenez conscience que tout dans l’univers est connecté et que l’amour est le plus grand pouvoir qui puisse exister sur terre, vous commencez à voir le monde sous un nouvel angle. Là où les gens voient la haine, vous verrez l’amour. Là où les gens voient le désaccord, vous verrez le pardon. Là où les gens voient les pleurs, vous verrez la joie. Là où les gens voient la pauvreté, vous verrez l’opulence. Là où ils voient des problèmes, vous verrez des opportunités. Là où ils voient le mal, vous verrez le bien.

Tous vos pouvoirs, toute votre grandeur se mesurent à l’étendue de l’amour que vous avez pour les autres et pour vous-même. Sachant cela, si vous voulez étendre votre influence, augmentez votre amour pour les autres, sentez-vous connecté à tous les êtres, à toutes les créatures. A la suite du chanteur Francis Cabrel, voyez l’amour partout : « L’amour est partout où tu regardes, dans les moindres recoins de l’espace, dans les moindres rêves où tu t’attardes ; l’amour comme s’il en pleuvait… ».

Conditionnez vos journées dans le sens de l’amour.  Calmez-vous. Soyez en harmonie avec chaque élément de la nature. Travaillez à donner de l’amour chaque jour de telle sorte que si vous quittez ce monde, et qu’on joue le film de votre vie, vous soyez très fier d’avoir aimé, d’avoir partagé, d’avoir donné.

  1. La passion pour le bien et le salut de l’humanité

« La meilleure manière d’avoir tout ce que vous voulez dans votre vie, c’est d’aider les gens à avoir ce qu’ils veulent dans leur vie. » Zig Ziglar

pack-complet-600_428

Mandela était dans sa zone de confort lorsque, jeune avocat qu’il était, il n’était ni opprimé, ni persécuté. Il vivait bien, avait sa vie de famille tranquille, était libre. Mais il a été amené à aller au-delà de sa personne. Il a mené une lutte pour tout un peuple, pour toute une génération. Il a inscrit son nom dans l’Histoire.  Voilà un passionné pour le bien de l’humanité.

Lorsque vous vous sentez obligé de faire des choses pour sauver la vie des autres, pour aider les autres, lorsque vous vous sentez obligé de vous battre pour le bien des autres alors que vous n’êtes pas contraint de le faire, et que vous avez la possibilité de partir ou d’avoir une autre vie, lorsque vous oubliez votre propre personne pour ne penser qu’au bonheur des autres, on appelle cela de l’amour inconditionnel. Donnez de l’amour est notre plus belle façon de communiquer.

  1. La simplicité

La seule chose qu’un leader risque en étant trop simple, c’est de devenir trop compliqué pour ceux qui sont très compliqués.

Vous êtes vulnérable et les gens le savent. Ils savent que vous êtes comme eux, et que votre plus grand désir n’est pas d’être au-dessus pour les diriger, mais d’être avec eux et de les aider à grandir et à atteindre leur objectif. Vous êtes naturel et simple avec eux, et ils aiment votre compagnie.

La simplicité recèle une véritable puissance d’attraction. Imaginez un DG d’une banque qui vient se mélanger à la foule de stagiaires pour prendre un déjeuner avec eux, imaginez votre patron qui vient vous faire une surprise à la maison un weekend, imaginez que vous appeliez le premier ministre et que ce soit lui-même qui décroche son téléphone. Tout le monde trouve super important ces petits gestes. Les gens pensent que les leaders sont une autre catégorie de personnes. À vous de démontrer que vous êtes comme eux. Recherchez la simplicité de Gandhi dans sa tenue (on ne vous demande pas de porter les mêmes habits), la simplicité de Mère Theresa dans son contact, la simplicité de Martin Luther King dans sa parole, la simplicité de Mandela dans sa démarche, la simplicité de Jésus de Nazareth et Mohamed (La paix et la bénédiction de Dieu soit sur lui) dans leurs gestes.  Cette simplicité n’a empêché aucun d’entre eux de rester très influents au contraire.

  1. Le pardon et la bonté illimitée

Lorsque vous décidez de laisser passer et restez bon, vous montrez clairement que ce qu’on vous a fait n’est pas aussi important que la façon dont vous voulez aller le vivre. Vous décidez de ne pas laisser l’attitude des autres vous définir.

« Je ne vais pas lui pardonner ». « Pourquoi c’est lui qui réussit toujours ». « Je ne l’aime pas, c’est tout ! Je ne suis pas obligé de l’aimer, non ? ». «  Je travaillerai avec tout le monde sauf lui ». « Je vais le marquer, il n’oubliera jamais ». « Je ne le supporte pas ». Quand on se pose vraiment la question de savoir pourquoi nous avançons souvent de telles idées, difficiles pour nous de répondre que cela vaut la peine. On peut se réfugier dans un adage qui dirait « Œil pour œil pour œil, dent pour dent » mais les leaders savent deux choses importantes :

  • Je ne peux pas devenir mauvais parce que l’autre a été mauvais avec moi
  • Je ne peux punir le reste du monde pour le tort que quelques-uns m’auraient causé

La capacité à pardonner est le secret de la grandeur de tous les temps que les leaders savent utiliser à profit. Sachez qu’à chaque fois que vous décidez de ne pas agir en fonction de la mauvaise attitude de l’autre, vous montrez clairement qu’il n’est pas en mesure de vous travestir. Si une personne doit vous obliger à être pire que ce que vous voulez être, faire et avoir, demandez-vous s’il mérite que vous lui accordiez autant de valeur.

  1. La bataille pour une grande cause, un grand idéal

Le leadership commence avec une grande VISION, une grande cause qui dépasse le leader lui-même.

Martin Luther King rêvait d’une Amérique où personne ne serait jugé à cause de sa race ou de sa peau. Il rêvait d’une égalité entre toutes les races de l’Amérique. Mandela rêvait de supprimer l’Apartheid et de restaurer le droit pour chaque peuple en Afrique du Sud. Gandhi rêvait de créer une Inde sans classe et sans caste. Tous ces grands hommes ont eu leur nom à jamais dans l’Histoire du monde grâce à l’idéal qu’il poursuivait qui dépassait leur propre personne et qui embrassait la conscience universelle.

Vous voulez influencer les gens, mais dans quel but ? Pourquoi les gens doivent-il vous accorder leur confiance, leur corps et leur âme ? À quelle fin voulez-vous rassembler les gens autour de vous ?

L’un des plus grands besoins des êtres humains est de faire la différence dans la vie des autres, de se battre pour une cause qui dépasse leur propre personne et qui embrasse une conscience collective. Les gens aiment faire partie des grandes causes dans lesquelles ils trouvent un sens à leur vie. Pour qu’ils acceptent de vous suivre, pour que les gens vous acceptent comme leader, il faut que vous portiez dans votre cœur et dans votre âme une vision claire de comment vous voulez rendre merveilleusement beau leur avenir et l’avenir de l’humanité

  1. L’exemplarité par le respect strict des valeurs prônées

La seule opportunité que nous avons de dire aux gens quelles sont les valeurs qui nous sont chères, ce n’est pas lorsque nous en parlons. C’est lorsque nous devons les respecter contre vents et marrées.

John C. Maxwell dit que nous enseignons ce que nous sommes mais nous reproduisons qui nous sommes. En tant que leader, nous ne pouvons rien proclamer de royal que ce que nous manifestons à travers nos actes et il se trouve que c’est sur les actes les plus anodins que ceux qui doivent nous suivre nous évaluent et apprennent les normes et les valeurs qu’ils seront appelés à vivre. Qu’est-ce qu’un parent qui s’attend à ce que ses enfants ne se battent pas entre eux leur dit de faire lorsqu’il les bats lui-même de façon exceptionnelle ? Il leur dit tout simplement qu’ils peuvent se battre entre eux de façon exceptionnelle. Et comment jugeront-ils quand c’est exceptionnel ? Ils le jugeront quand ils jugeront que c’est exceptionnel.

Les moments de vérité où vous êtes tenté de violer les valeurs que vous prônez constituent les moments où vous avez l’opportunité de montrer à quel point vous y tenez en les respectant strictement.

Vous connaissez l’adage : ne dites pas aux gens ce qu’ils doivent faire. Faites ce que vous voulez qu’ils fassent et ils sauront qui regarder.

A chaque fois qu’une valeur est en jeu, concentrez-vous à la respecter vaillamment si c’est le type de valeur que vous voudriez que les gens qui vous suivent respectent.

  1. L’amour inconditionnel

Les leaders traitent les gens tels qu’ils veulent qu’ils soient et non tels qu’ils sont

Ils se trouvent définitivement que les gens font ce qu’on récompense. Si vous félicitez votre épouse pour ce met qu’elle s’est échinée à vous préparer ou cette coiffure qu’elle a passé six (6) heures de temps à se faire faire, elle va le rééditer souvent. Si vous vous laissez emballer par ce petit cadeau que votre conjoint vous a ramené de voyage, il se débrouillera pour vous ramener quelque chose à chaque fois. L’appréciation active et ajoute de la valeur à ce qui est apprécié. Elle laisse entendre que l’on en veut davantage si bien que vous pouvez rallumer le bonheur d’aimer, la flamme en une personne haineuse et horrible lorsque vous savez lui manifester inconditionnellement de l’amour, de l’affection, de l’attention et de la sympathie, de la disponibilité et de la compassion plus que quiconque.

N’attendez pas que les autres soient corrects pour être corrects avec eux. De toutes les façons, vous ne faites rien d’extraordinaire à n’être correct qu’avec les gens qui sont corrects avec vous. Mêmes les mécréants sont corrects lorsqu’on est corrects avec eux.

  1. La bienveillance (paternelle/maternelle)

Les bons leaders sont considérés comme une merveilleuse mère et le meilleur père au monde. C’est pour cela les grands leaders s’empressent d’être un père et une mère pour leurs collaborateurs.

La première valeur de votre leadership, ce n’est pas la vision que vous avez, mais ce sont les hommes qui sont avec vous. Ils sont les enfants de votre leadership. Ce ne sont pas des unités de mesures, mais ce sont des hommes avec des vies, des ressentis, des vécues, et de l’amour propre. Ils ont besoin des encouragements d’un père pour continuer à dire que « oui c’est possible » et de la douceur d’une mère pour se sentir aimer et en sécurité. Si vous voulez que les gens achètent votre rêve, prenez soin d’eux.

 

  1. L’écoute et la disponibilité

Vous ne pouvez pas diriger des gens pour qui vous n’êtes pas présent lorsqu’ils ont besoin de direction et d’aide.

Le leader sait être disponible pour ses collaborateurs. Cela veut dire prendre part à chaque chose qui leurs tiennent à cœur. Être disponible, c’est savoir écouter ses hommes, comprendre leurs défis, décrocher leurs appels, faire le travail avec eux, montrer l’exemple. Les gens ont besoin de se sentir compris, et d’être traité avec plus d’attention comme un enfant. Un leader n’est pas un égoïste.

Il sait se déranger pour partager des moments avec ses collaborateurs. Être disponible c’est aussi répondre aux demandes de vos hommes. Qu’ils sachent que vous êtes en train de faire quelque chose pour apporter la solution aux défis qu’ils vous ont soumis. Si vous écoutez les défis de vos hommes et que vous ne faites plus rien, ils vous verront comme un plaisantin et ils n’auront plus besoin de votre disponibilité. Votre leadership aura pris un grand coup sur la tête.

  1. La considération et l’intérêt pour les autres

Votre savoir n’a d’intérêt pour les autres que lorsqu’ils savent que vous vous intéressez à eux. John Maxwell

Tous ce que vos hommes attendent de vous, c’est qu’ils sachent qu’il y a quelqu’un sur qui ils peuvent vraiment compter en cas de besoin. Vous savez maintenant que ce n’est pas de vous qu’il s’agit et que pour pouvoir influencer les gens, il faut être proche d’eux et pour être proche d’eux et il faut les servir. Le leader est très généreux. Généreux dans le sourire, généreux dans l’enthousiasme, généreux dans la parole, généreux dans les actions. Si vous voulez influencer les gens, vous devez atteindre un niveau ou les gens vous sont redevables pour ce que vous avez fait pour eux.

Les gens ont besoin de vous en tant que leader, ils ont besoin de quelqu’un qui puissent leurs prouver leur valeurs chaque instant, quelqu’un qui puissent les encourager et les féliciter, quelqu’un qui puissent les écouter et les comprendre, quelqu’un qui puissent les former et les apprendre à grandir, quelqu’un qui puissent leur montrer leur avenir sous un beau jour et qui s’investit avec eux pour réaliser ce rêve. Les leaders savent jouer ce rôle

  1. La capacité à s’oublier soi-même au profit de la cause et des autres

Les autres ont vraiment besoin d’aide, mais il risque de vous attaquer si vous les aidez, aidez-les quand même.

L’égocentrisme est un véritable obstacle dans le pouvoir de l’influence.  Souvent ce sentiment est naturel chez l’homme, le fait de voir ses propres intérêts avant celles des autres. Mais à partir du moment où vous voulez influencer vos hommes pour produire un résultat, il ne s’agit plus de vous, vous ne vous appartenez plus, mais il s’agira de vos hommes et de la vision. Encore une fois, lorsque vous utilisez les hommes pour votre propre intérêt, vous n’êtes pas un leader, mais vous êtes un manipulateur. Le leader c’est celui qui est prêt à sacrifier sa propre personne pour le bien commun de tous.

Réfléchissez sur le nombre d’année d’emprisonnement de Mandela, les tortures que Gandhi a eu à subir, les tortures de Mère Theresa, et bien d’autres. Dans la plupart des cas, un leader a le choix entre choisir son propre intérêt ou l’intérêt de son équipe. C’est lorsqu’il sait renoncer à lui-même, et se dirige vers son équipe, cela fait de lui une personne admirable et qui montre clairement qu’il n’est pas un profiteur. Ne soyez pas vu comme un profiteur par les membres de votre équipe, sinon vous n’êtes en train d’influencer personne

  1. La reconnaissance et la valorisation des efforts des autres

Les leaders encouragent chez les autres tout ce qu’ils aimeraient les voir continuer de faire

Tout le monde aime être encouragé. Les encouragements sont la nourriture du travailleur. Nous ressentons tous un profond besoin d’être soutenu, félicité, motivé. La plupart des personnes que vous rencontrez dans votre équipe n’ont pas foi en eux même, en leur capacité. Le manque de confiance en soi tue beaucoup de génies. Il appartient aux leaders à travers les encouragements de permettre à la personne de voir sa personne sous son meilleur jour et de montrer à la personne qu’elle est une réussite. La plupart des gens n’ont pas de personnes qui croient en leur rêve, et vous en tant que leader, votre tâche consistera à montrer à vos collaborateurs que leur rêve est possible d’être réalisé. Lorsque vous encouragez une personne 3 choses indispensables dans la réussite.

  • Vous lui montrez qu’il a de la valeur : à travers cela, son estime de soi va augmentez de plus en plus grâce à la fierté d’avoir réalisé quelque chose
  • Vous lui prouvez que vous croyez en ses capacités car lorsque les encouragements sont sincères, la personne sent automatiquement que vous partagée son bonheur et que vous avez confiance en lui
  • Il fera tout pour ne pas décevoir la confiance que vous avez placée en lui en l’encourageant.

 

  1. La manifestation de la grandeur par du résultat concret

Il y a une différence entre « vouloir être grand » et « s’engager à être grand » et ensuite «s’engager à manifester la grandeur par du résultat très grand» .

A un moment donné, toute réalisation est à votre portée pour peu que vous acceptiez prendre le risque de l’embrasser courageusement. La loi de la correspondance est telle que vous ne pouvez pas atteindre un niveau de résultat supérieur à ce dont vous rêvez. Il y a une différence entre le fait de souhaiter atteindre un certain niveau et le fait de s’engager à atteindre ce niveau. Celui qui souhaite ne fait rien qu’espérer pouvoir atteindre le prochain niveau avec les indices d’avant. Quant à celui qui s’engage à devenir grand, il commence à se réaménager pour penser et agir comme un grand.

La grandeur est plus à votre portée que vous ne l’imaginez. La preuve, vous y avez déjà goûté en ayant la confiance d’un groupe déjà plusieurs fois dans votre vie. Il vous reste maintenant à répondre à la question : « Que faut-il pour devenir très très grand et mémorable ? »

Par Seidina Aly SOW

photo_seidina_aly

Seidina Aly SOW est coach et co-auteur des livres L’Ultime Bible du Leadership : 225 erreurs à éviter par les leaders et LE POUVOIR DE L’INFLUENCE. Il est le directeur H&C Mali au sein de The H&C Group

 

Comments

  1. TOGO Répondre

    Très intéressant prof!

    • Hermann CAKPO Répondre

      Merci beaucoup. Hermann

  2. Adama Répondre

    Parfait démonstration du leadership. J’aimerais avoir cette documentation en fichiers PDF afin d’en faire une copie pour mon patron..Une personnalité que j’aimerais bien aider à atteindre ses objectifs.Merci bien

    • Hermann CAKPO Répondre

      Super ! Vous pouvez copier et coller l’article dans un document word et ensuite le convertir en PDF et lui donner. Je reste à votre disposition. Si vous avez une question, n’hésitez pas à me contacter. Hermann

  3. COULIBALY oumar Répondre

    Vraiment c’est très très intéressant…..

    • Hermann CAKPO Répondre

      Merci beaucoup. Hermann

  4. Mansour Répondre

    Très intéressant et merci pour ce partage du cœur. C’est un vrai repère pour tous ceux qui aspirent à servir l’humanité.
    Merci.

    • Hermann CAKPO Répondre

      Nous sommes heureux de le savoir cher Mansour. Hermann

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

veuillez partienter

Abonnez-vous a notre newsletter

Vous voulez etre averti lorsque notre article est publie ? Entrez votre adresse e-mail et le nom ci-dessous pour etre le premier a savoir.