3 clés pour reprendre le contrôle de son destin

controle-destin

Tant que vous ne mettrez pas en lumière ce qui est caché dans votre subconscient, il continuera de gouverner votre vie et vous appellerez cela ‘’Destin’’ (JUNG)

  1. Renaitre à soi-même en définissant par soi-même la réalité

L’enfant est le père de l’homme. (Sigmund FREUD). Tant que vous ne mettrez pas en lumière ce qui est caché dans votre subconscient, il continuera de gouverner votre vie et vous appellerez cela ‘’Destin’’ (JUNG), Vous devez vous assurer le contrôle des schémas qui gouvernent votre esprit : votre vision du monde, vos croyances relatives à ce que vous méritez et à ce qui est possible. (Peter KOESTENBAUM).

Voici trois pensées majeures qui montrent bien que les paradigmes qui se construisent tôt dans l’esprit de l’enfant que nous étions et qui structurent notre mental déterminent la personne que nous devenons, et partant de notre caractère, puis au bout du compte notre destinée.

Cela veut dire aussi que, devenus adultes, nous devons rapidement nous poser les bonnes questions pour analyser le type de résultats que nous obtenons dans notre vie ; savoir si ces résultats nous plaisent ou non. S’ils ne nous plaisent pas, pourquoi malgré le fait que nous en voulons d’autres c’est ceux non désirés que nous obtenons toujours. Si nous les obtenons, pourquoi ce sont ces actes, pensées, émotions différentes de ceux qui correspondent à ce que nous voulons que nous posons au quotidien et comment arrêter le cycle qui nous entraine vers là où nous ne voulons pas aller.

Chaque personne est appelée à renaitre d’elle-même à elle-même. Lorsque les parents te donnent naissance et que la société te donne une éducation et des valeurs, il te revient à ton âge adulte de faire le point de ta vie, de redéfinir ta perception du monde, ta vision des choses, de rassembler dans ta conscience les principes immuables qui y sont logés, de reconstruire tes modes de pensées, de découvrir et valider ta mission de vie, de déterminer les types de pensées, émotions, actions, paroles et tout ce qui concoure au but nouveau que tu t’es assigné et d’accomplir la tâche qui t’apparait ainsi comme étant la tienne, celle par laquelle tu marques ton passage sur cette Terre parmi les hommes et laisse un héritage durable. Lorsque tu nais, tu dois renaître de toi-même à toi-même afin de mieux te positionner dans le monde. Ainsi faire de ton second jour le plus important celui où tu découvres pourquoi tu es sur Terre.

  1. Assumer ses anciens choix et faire de meilleurs choix pour changer son destin

Lorsqu’on prend conscience et assume pleinement cette responsabilité, on cesse de se plaindre et de verser dans la victimisation, car il faut bien se poser la question : « Jusqu’à quand te plaindras-tu de ce que ce sont tes parents qui ont fait ci ou ça, ou qui n’ont pas fait ci ou ça et qui a entrainé que tu as cette vie que tu ne veux pas ? » Mais alors, si cette vie dont tu t’es rendue pleinement compte à un moment donné ne te plait pas, étant donné que tu te prends en charge désormais sur les plans matériels et autres, décides aussi de te prendre en charge sur le plan de ton destin, prends ton destin en main et change les choses qui doivent en fin de compte influencer le cours de ce destin. Tant qu’une personne ne peut honnêtement dire ‘’Je suis ce que je suis’’ et ‘’Je suis où je suis parce que j’ai choisi d’y être’’, cette personne ne peut pas dire avec conviction ‘’Je fais un autre choix’’ » (Stephen R. COVEY). C’est un peu sévère mais la vérité n’est pas autre. C’est ainsi. Maintenant, si elle te pose un problème, tu peux tout au moins comprendre que si tu n’as pas déterminé par ta pleine conscience l’installation du premier logiciel qui a constitué tes schémas de références dont les résultats est la vie que tu as aujourd’hui et que tu n’aimes pas, tu peux désormais accepter et prendre la responsabilité de choisir quel programme installer après avoir réinitialiser tout le système. Tu le peux puisque ni les parents ni la société ne peuvent t’influencer si tu ne le décides pas. Tu le peux parce que faisant désormais l’exercice de la conscience de tes choix et du libre arbitre. Si tant il est vrai que ce que nous sommes aujourd’hui est le produit de nos actes d’hier, c’est dire aussi que ce que nous décidons à partir de ce moment présent définit ce que nous serons demain. Demain est le fils d’aujourd’hui. Nous n’aurons plus personne à blâmer. Dérangeons dès maintenant pour changer les actes qui produiront les fruits de demain.

besoin_coaching

  1. Du leadership intérieur vers le leadership extérieur

Si l’enfant est le père de l’homme, l’homme ne reste pas un enfant toute sa vie ; il devient adulte, c’est-à-dire mature lorsqu’il endosse la responsabilité de ces forces et faiblesses que l’enfant a dû accepter, découvrir à moitié, cultiver, fuir, gérer avec les circonstances, l’entourage, la famille, les tares et qualités naturelles, les modèles et leur influence sur lui. La maturité consiste à reconstruire un tout nouveau départ à partir de ce qui existe, sans se limiter, sans minimiser ce qui est donné, sans en être esclave non plus. C’est faire l’exercice délibéré et foncièrement responsable des 4 intelligences / capacités (décrites par Stephen R. COVEY): spirituelle, mentale, émotionnelle et physique. C’est prendre son bâton de pèlerin, faire le pèlerinage intérieur pour découvrir d’abord qui soi-même on est, où on décide d’aller, ce que notre cheminement apportera à la vie et au plus grand nombre de personnes, ce qu’il nous faut pour y arriver, apprendre a maîtriser les choses qui sont en nous afin de parvenir à maîtriser celles qui sont hors de nous et de faire montre de leadership.

C’est voir avec l’œil du mental ce qui est possible, prendre conscience de ce que l’accomplir permet de participer au but même de la vie, de s’aimer soi-même, d’amener la mission et les bienfaits qu’elle apportera et de travailler avec discipline et détermination pour faire advenir pour le monde physique la vision perçue par le mental.

Devenir adulte, c’est assumer notre enfance, donner sens à ce qui a été, orienter le tout vers un dessein en toute liberté et en être responsable devant soi-même, devant les autres et devant la vie.

Augustin JOHNSON, Coach-Formateur H&C TOGO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

veuillez partienter

Abonnez-vous a notre newsletter

Vous voulez etre averti lorsque notre article est publie ? Entrez votre adresse e-mail et le nom ci-dessous pour etre le premier a savoir.