8 caractéristiques des leaders à attitude positive

smiley-attitudepositive

J’ai étudié et lu des livres sur ces grands leaders qui auront marqué l’humanité et je fais le même constat : Ils savent à chaque fois adopter l’attitude supérieure. En effet, ce n’est pas lorsque tout va bien et que nous avons une bonne attitude que nous manifestons du leadership. Non, c’est lorsque la tension est monté, la situation des plus complexes et que nous arrivons à prendre de la hauteur que nous devenons l’homme de la situation, l’homme maîtrisant la situation. Et ça, les vrais leaders savent le faire. Les 8 caractéristiques ci-après sont celles qu’on retrouve chez eux quand il s’agit d’adopter une attitude positive.

Les leaders à attitude positive ont foi en eux-mêmes 

Parce qu’ils n’arrivent pas à produire les résultats qu’ils espéraient atteindre, certaines personnes commencent à se ruiner eux-mêmes avec des phrases telles que : « J’étais sûr que je n’allais pas y arriver », « Je me demande même si je vais pouvoir m’en sortir un jour », « Il faut peut-être que je me trouve un emploi en attendant », « Je n’ai pas les mêmes chances que les autres », « Pourquoi c’est à moi que tout ceci arrive à chaque fois ? », « Je vais peut-être devoir changer de métier, ceci n’est pas fait pour moi ». Les gens à attitude positive disent plutôt : « Je vais finir par y arriver », « Je reviens très bientôt dans l’arène », « Ceux qui ont réussi avant moi n’ont pas deux têtes. S’ils ont pu le faire, je finirai par le faire moi aussi », « J’ai déjà réalisé des exploits et je vais en réaliser encore », « Ce n’est pas la fin du monde, la vie continue et je la marquerai de l’empreinte de mon excellence et de ma gloire », « Je ne suis peut-être pas parfait, mais il y a des parties de moi qui sont excellentes ».

Les leaders à attitude positive  sont constamment pleins d’espoir tout le long du processus

Certains sont très positifs avant de commencer mais lorsque les premières difficultés surviennent, ils changent d’humeur et d’attitude. Mais les gens à attitude positive ne laissent pas un seul évènement leur voler leur joie de vivre, ils n’oublient pas ce qu’ils ont fait d’extraordinaire hier et ce qu’ils restent largement capable de faire demain et tout à l’heure parce qu’ils auraient eux des résultats mitigés. Avant de commencer, ils disent : « Aujourd’hui est un grand jour », « Je suis prêt pour relever le défi », « Comme la dernière fois, je donnerai le meilleur de moi-même », « J’adore les défis et en viens à bout à chaque fois ». Au milieu des difficultés, ils disent : « Il doit y avoir une solution », « Je vais y arriver, je vais juste me concentrer dessus », « Il doit y avoir quelqu’un qui a réussi ce truc et qui pourrait me donner un coup de main », « La solution est certainement plus proche que ce que je crois » ; « Voyons voir, il doit y avoir une solution ». A la fin, qu’ils aient gagné ou non, ils disent : « Rendez-vous au sommet » ; « Le meilleur reste à venir », « La vie continue, on s’arme pour les prochaines batailles », « Ce n’était qu’une étape et nous en sommes plus capables » ; « Demain est un grand jour »…

Les leaders à attitude positive se concentrent sur les solutions possibles et non les blocages éventuels

besoin_coaching

Il y a ces gens qui lorsque vous leur présentez n’importe quelle opportunité – même l’opportunité de sourire, ils sont capables de vous répondre : « Quoi ?  Non ! ». Ils voient des problèmes dans les opportunités. Lorsque vous venez avec une brillante idée, ils commencent d’abord à énoncer les failles et les blocages possibles…Il y a tellement de choses qu’ils sont capables de dire pour que vous abandonniez. Je les appelle les tueurs de rêves. Vous aurez beau leur faire la présentation la plus pertinente vous servant la science la plus originale possible, ils s’attarderont d’abord et toujours sur la forme : « Le document n’est pas bien relié », « C’est une bonne idée mais on n’aurait plus la présenter autrement », « Il y a quelques fautes » ; « Moi lorsque je lis un document même si c’est intéressant et que je rencontre trois (3) fautes, je ne peux plus le lire. Je le range pour celui qui l’a écrit ».

Vraiment ! Quand il y a des problèmes à résoudre pour lesquels on propose des solutions et certains préfèrent en dégager d’autres problèmes qui n’existaient pas jusque-là, c’est qu’ils ne peuvent pas goûter à la joie de faire une incursion naïve et créative dans les tunnels du progrès. Les gens à attitude positive ne cherchent pas à voir les failles des solutions, au contraire, ils les expérimentent, les évaluent et les optimisent. Ils ne contemplent pas le problème pour s’en plaindre, ils se posent trois questions : « Que faire ? » ; « Quel manuel, ouvrage, ou recette lire ? » ; « Qui peut m’aider ? ».

Les leaders à attitude positive utilisent l’erreur comme méthode d’innovation et de découverte de soi

Non seulement ils tolèrent les erreurs, mais ils n’ont pas peur d’en commettre. Ils savent parfaitement que c’est la peur de commettre des erreurs qui empêchent de s’ouvrir la voie de l’innovation et de la créativité. Ils savent que mal faire et échouer est parfois une étape pour finir par réussir. Ils se demandent : « Que ferais-je si j’étais sûr que je ne vais pas échouer ? » et même lorsqu’ils redoutent l’échec, ils agissent quand même en répondant positivement à la question suivante : « Même si j’essayais et que j’échouais, gagnerais-je quelque chose à essayer quand même ? ».

Les leaders à attitude positive reconnaissent leur vulnérabilité et la vivent activement

Activement parce qu’ils continuent de travailler pour s’améliorer. Les autres veulent montrer à tout le monde qu’ils sont parfaits. Et au lieu de faire des efforts pour s’améliorer, ils font doublement des efforts et se débattent pour cacher leurs failles. Certainement que les leaders à attitude positive ne se sous-estiment pas. Ils se disent, rappelez-vous : « Je ne suis pas parfait mais il y a des parties de moi qui sont excellentes ». Ils savent qu’il y a une différence entre agir modestement et se valoriser humblement. Pendant ce temps, ils n’ont pas honte de ne pas être parfaits. Ils ne s’humilient pas parce qu’ils n’en auraient pas ou n’en seraient pas assez. Ils se disent qu’ils peuvent encore mieux faire mais ils ne laissent jamais personne leur faire croire qu’ils sont négligeables.

Les leaders à attitude positive voient des opportunités partout et imaginent l’opportunité suivante

En plus de voir qu’ils peuvent apprendre, faire et réaliser quelque chose de nouveau chaque jour, à chaque instant et partout, ils savent nourrir leur curiosité intellectuelle et économique pour imaginer une meilleure façon de faire les choses. Ils savent qu’ils peuvent s’améliorer. Lorsqu’on leur présente la pire des complications, ils savent répondre en eux-mêmes : « Et voici une opportunité de découvrir une méthode meilleure que celle que nous utilisions avant ». Quand un collaborateur commet une erreur, ils disent « Au moins je sais qu’il ne sait pas le faire à tous les coups. J’ai ici l’opportunité de le lui apprendre et de le faire grandir ». Avant d’atteindre ce que les autres appellent la consécration, ils savent quelle est la prochaine étape, la prochaine innovation, le prochain projet…

« Ils mettent 10 sur la tête de chaque personne qu’ils ont en charge »

Les gens à attitude positive sont de vrais développer de talents. Ils savent que ce n’est que lorsque vous reconnaissez le potentiel des gens que vous avez que vous arrivez à  les développer et les diriger efficacement. Ils font confiance à leurs collaborateurs et leur confient des projets délicats qui leur donnent l’opportunité d’apprendre, de grandir et de se découvrir. Quand il s’agit de noter les gens, ils regardent leur potentiel de développement et leur donnent 10/10. Ils savent que c’est de leur responsabilité de les développer pour les amener à réaliser des chefs d’œuvre. Ils se positionnent en accompagnateurs et en développeurs et non en donneurs de leçon.

Les leaders à attitude positive se demandent à chaque fois comment ils peuvent contribuer à faire grandir les autres

L’un des moments de vérité du leadership, c’est lorsque vous avez en face deux opportunités : L’opportunité de privilégier vos intérêts et l’opportunité de faire passer les intérêts des autres. Les leaders à attitude positive savent que s’ils peuvent contribuer à faire grandir les autres, ils en sortiront grandis eux-mêmes. Il n’y a aucune occasion où vous contribuez à aider les autres et en sortez affaibli vous-même. Même s’ils ne vous donnent rien immédiatement, ils vous doivent. Ils vous devront jusqu’à ce qu’ils vous le rendent au centuple. Les leaders à attitude positive se demandent à chaque fois comment ils peuvent faire grandir et élever les autres et quand ils finissent de développer les autres, ces derniers s’en rappellent et disent : « Je n’aurais pas pu devenir ce que je suis aujourd’hui sans lui ». C’est alors que ces leaders deviennent grands et charismatiques, respectables adulés pour ce qu’ils ont fait pour les autres et ce qu’ils représentent…exactement comme Mandela.

 Par Hermann H. CAKPO Hermann H. CAKPO

Herman H. CAKPO est auteur, coach et co-fondateur de The H&C Group, une entreprise de formation et de coaching basée au Bénin, au Burkina Faso, en Côte d’Ivoire, au Mali, au Togo, au Sénégal, au Gabon et prochainement au Niger, Cameroun et en Guinée. Il a déjà écrit et publié plus de 25 livres.

Comments

  1. Daly Kiala Répondre

    Franchement, je suis très ravis de ses grands principes et vérités pour devenir un vrai Leader.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

veuillez partienter

Abonnez-vous a notre newsletter

Vous voulez etre averti lorsque notre article est publie ? Entrez votre adresse e-mail et le nom ci-dessous pour etre le premier a savoir.