20 secrets de réussite des entrepreneurs milliardaires partis de rien

/, Entreprise, SECRETS DE REUSSITE/20 secrets de réussite des entrepreneurs milliardaires partis de rien

20 secrets de réussite des entrepreneurs milliardaires partis de rien

Folorunsho Alakija, Femme milliardaire nigériane

Folorunsho Alakija, Femme milliardaire nigériane

La question est souvent posée : Peut-on entreprendre à partir de zéro franc ? Est-il possible de devenir un entrepreneur milliardaire en partant de rien ? Quels sont les secrets des entrepreneurs milliardaires partis de rien ? Lorsqu’on voit des milliardaires comme Aliko, Dangote, Richard Branson, Jeff Bezos, Mark Zuckerberg, Oprah, Amancio Ortega on peut facilement dire qu’il est possible de devenir milliardaire en partant de rien. Il existe donc des secrets de milliardaires partis de rien. Vous pouvez trouver une idée aujourd’hui, vous concentrez dessus pour en faire une idée milliardaire. Nous avons analysé 20 milliardaires partis de rien et qui grâce à l’entrepreneuriat sont devenir des gens enviés et inspirants. Voici les 20 secrets des entrepreneurs milliardaires partis de rien.

  1. Décider de faire quelque chose de plus grand avec une idée banale

On estime aujourd’hui à près de 54 milliards de dollars la fortune de Mark Zuckerberg le co-fondateur de Facebook. On dit également de lui qu’il a volé une idée que deux de ses camarades lui ont confiée avec pour mission de les aider à la développer. Si on s’en tient à ce que ses camarades voulaient faire de « l’idée originale de Facebook, il est clair que ce ne serait pas aujourd’hui une entreprise milliardaire.

Mark Zuckerberg a eu la chance d’avoir un co-fondateur qui le poussait à toujours voir les choses un peu plus grand. Au lieu de créer un réseau sectaire d’étudiants de Harvard, ils ont décidé de créer « un monde plus ouvert et plus connecté ».

Quand on voit plus grand, on touche plus de personnes et plus d’argent assurément.  Tâchez de regarder un peu au-delà du nez et ne vous en tenez pas seulement à votre région, province, ou pays. Démarrez petit mais n’arrêtez surtout pas de pousser à chaque fois très loin vos limites. Il n’y a pas plus grands secrets des entrepreneurs milliardaires partis de rien que celui-là.

  1. Agir comme si vous saviez à 100% ce que vous faites

Personne ne comprend mieux que Andy Grove l’un de ses secrets des entrepreneurs milliardaires partis de rien. La plupart des gens pensent que  les entrepreneurs milliardaires  savent dès le départ qu’ils allaient devenir si immensément riches. Aliko Dangote savait qu’il allait devenir l’un des grands entrepreneurs du Nigéria et d’Afrique certainement mais il ne savait pas qu’il serait au niveau auquel il est actuellement, lui qui a débuté en vendant des sacs de voyage en plastique.  Il fait partie de la catégorie de gens qui pensent et savent qu’on n’a pas besoin d’être totalement prêt ni totalement sûr avant d’agir comme si on était totalement sûr et totalement prêt.

Rappelez-vous la leçon du milliardaire Andy Grove, PDG de Intel : « Vous devez agir comme si vous saviez à 100% ce que vous faites. Vous devez agir. Vous ne pouvez pas vous permettre d’hésiter ou d’être évasif. Vous risquerez de faire échouer tous vos échouer ».

A vrai dire, n’y a-t-il pas trop de gens qui n’y croient pas autour de vous ? Pourquoi allez-vous intégrer leur cercle en devant hésitant et évasif dans vos choix et orientations?

  1. Garder sa discrétion pour se concentrer à bâtir son business

Lorsqu’ils commencent à connaître du succès avec leur entreprise, certains entrepreneurs s’empressent de devenir des stars des médias. Les milliardaires partis de rien ne font pas ainsi. Ils sont d’une grande discrétion parce qu’ils comprennent que l’argent ne fait pas du bruit et que le bruit ne fait pas l’argent. C’est le cas du milliardaire Amancio Ortega créateur de la marque ZARA. Peu de gens le connaissent parce qu’il ne fait presque jamais d’apparition publique. C’est cette grande discrétion qui lui a permis de se concentrer pour bâtir son empire entrepreneurial.

Il était fils de cheminot quand il s’est lancé. Il quitte l’école à l’âge de 14 ans et travaille comme coursier dans un magasin de textile de La Corogne en Espagne. Discrètement, il commence à réfléchir à ses propres concepts et bientôt il crée sa propre marque à 27 ans. C’est le début d’une aventure discrète et à la fois efficace qui fera de lui l’homme le plus riche d’Espagne.

  1. Ne jamais penser qu’un échec peut vous être fatal

Winston Churchill disait que le succès n’est pas final et que l’échec n’est jamais fatal et que c’est le courage de continuer qui compte. Les entrepreneurs milliardaires partis de rien pensent exactement la même chose. Mieux, ils savent profiter de leur chute ou de ce que les autres appellent « mauvaise fortune » pour se relancer. C’est le cas de Michael LLITCH. Immigré macédonien aux Etats-Unis il se révèle comme un excellent joueur de Baseball. Il allait signer un gros contrat avec les Tigres de Détroit lorsqu’il est victime d’une vilaine blessure. Il décide alors de se lancer dans la restauration. Il ouvre avec sa femme Little Caesars Pizza  en s’inspirant du nom Little Caesars par lequel elle l’appellait. Aujourd’hui des milliers de restaurant du même nom ont ouvert à travers le monde, assurant sa fortune.

Si vous êtes sur le point de faire une grosse affaire et de saisir une opportunité et qu’elle vous glisse entre les mains, cela ne vous empêchent pas de faire partie des entrepreneurs milliardaires partis de rien. Ne pensez surtout pas que tout est fini. Ce n’est jamais fini.

  1. Chercher à « placer une dent dans l’univers »

Il ne fait aucun doute que Steve Jobs est un fou. Déjà lorsqu’il s’est rendu compte que ses parents adoptifs avaient économisé toute une vie pour lui permettre d’étudier, il a préféré renoncer aux études universitaires.  Ce que la plupart des gens ne savent pas, c’est Steve Jobs a été un Sans Domicile Fixe (SDF) dormant un jour  à l’autre chez ses camarades et vendait des bouteilles de Coca-Cola pour survivre. Mais une question lui trottinait dans la tête et sa vie et son oeuvre auront été une réponse parfaite : « Vas-tu passer le reste de ta vie à vendre de l’eau sucrée ou vas-tu placer une dent dans l’univers ? ».

Voilà une tâche difficile mais les entrepreneurs milliardaires partis  de rien comme Steve Jobs savent qu’ils doivent tout faire pour faire quelque chose de radicalement différent, de radicalement inédit, qui nécessite un niveau d’affinement que la plupart des gens ne veulent pas perdre leur temps à faire. Et quand c’est parfait, ils pensent constamment l’améliorer pour aboutir à des produits inédits et chèrement vendus comme Iphone, Ipad, et autre. Aucune surprise lorsqu’il en tire des dizaines de milliards.

  1. Décider de faire des choses plus grandes que soi et continuer de se lancer constamment des défis

Lorsque Richard Branson décida de lancer des vols touristiques dans l’univers, on aurait pu lui demander pourquoi il veut faire une chose pareille.  Lorsqu’il était déjà au lycée, Richard Branson a décidé de lancer un journal pour les étudiants : « Student ». Il va mal s’en tirer et sera même emprisonné pour non paiement d’impôt. Mais il n’a jamais cessé de faire des choses plus grandes que lui. Que ce soit lorsqu’il a décidé de lancer une compagnie aérienne concurrente à British Airways. Il était convaincu qu’il fallait apporter une expérience différente au voyageur. On lui a promis que Virgin Atlantic n’allait pas survivre une semaine. Rien n’y fit, il adore les challenges et ce n’est certainement pas les milliards qu’il recherche…La conséquence étant qu’il a de beaucoup de milliard. Il dit : « Ce qui m’intéresse dans la vie, c’est de me poser un défi énorme, quelque chose d’apparemment infaisable et de me tirer vers le haut en essayant d’y arriver ».

  1. Ne surtout pas écouter les gens qui disent que vous n’allez jamais réussir dans votre vie

L’un des secrets des entrepreneurs milliardaires partis de rien, c’est de savoir se donner une destination à partir de là où ils sont et de se battre ensuite pour y arriver. John Paul Dejoria fait partie ces milliardaires partis de rien qui ont connu aussi bien la rue que les palaces.  Lorsqu’il était enfant, John Paul DeJoria vendait des cartes de Noël et des journaux pour aider sa famille. Sa mère l’envoya à l’orphelinat parce qu’incapable de l’assumer financièrement. Il vit dans la rue après avoir intégré un gang de Los Angeles. Mais il n’oublie pas la provocation que lui avait faite son professeur de maths qui lui disait qu’il n’allait jamais rien réussir dans la vie. Après avoir travail dans un laboratoire de produits capillaires, il se fait viré pour avoir critiqué la stratégie commerciale. Il emprunte 700 dollars (400.000 F CFA) pour lancer sa propre marque John Paul Mitchell Systems. Aujourd’hui il est passé milliardaire avec ses produits capillaires et ses investissements dans l’industrie musicale.

Les Brown disait qu’il ne faut laisser l’opinion des autres devenir votre réalité. C’est l’un des secrets des milliardaires partis de rien. Ils savent que ce qu’ils sont actuellement n’a pas d’importance et qu’il faut savoir se concentrer pour créer son futur à partir du futur qu’on espère et non à partir des douleurs qu’on subit actuellement.

  1. Procéder à des acquisitions

C’est certainement une pratique très peu développée dans le milieu des affaires en Afrique en général sauf au Maroc, au Nigéria ou en Afrique du Sud et dans une certaine mesure en Côte d’Ivoire mais l’un des secrets des entrepreneurs milliardaires, c’est qu’ils savent glaner tout ce qu’ils peuvent glaner sur leur chemin pour finir par se faire une grosse fortune.

Le milliardaire Jean Kacou DIAGOU , fondateur de NSIA GROUP a vu son entreprise prendre une nouvelle dimension lorsqu’il acquiert les AGF Côte d’Ivoire. Vous pouvez partir de rien mais si vous savez utiliser votre flair d’entrepreneur et surtout pouvez gérer et développer votre entreprise plus rapidement que les autres, vous allez avoir les moyens de les racheter et de transformer ce qu’ils vous ont revendu en une vraie fortune.

  1. Se concentrer à bâtir son empire : construire, construire, construire

Lorsqu’on demande au milliardaire J. R. Simplot quel est son secret pour devenir un entrepreneur milliardaire, il répond tout simplement : « Faites honnêtement votre travail : construisez, construisez. C’est tout ce que je peux vous dire »

La force d’Aliko DANGOTE réside dans sa capacité à construire, construire et construire. Aujourd’hui, il est le roi de plusieurs secteurs au Nigéria. En effet, comme il le dit, « il y a ceux qui veulent devenir riche du jour au lendemain mais il y a d’abord et également ceux qui veulent bâtir une riche entreprise. » Et toute la différence se fait à se niveau. Si vous partez de zéro, concentrez-vous à bâtir votre entreprise et elle vous rapportera des milliards.

  1. Privilégier la valeur ajoutée pour le client

S’il y a l’un des secrets des entrepreneurs milliardaires partis de rien qui aidera tout entrepreneur, c’est de savoir que le client est définitivement roi et qu’il faut savoir créer toutes les conditions pour lui apporter la meilleure valeur possible. C’est le secret d’un autre entrepreneur milliardaire parti de rien qui deviendra le premier entrepreneur milliardaire en dollars de moins de 40 ans Michael Dell. Lorsque Dell quitte l’université à 19 ans pour lancer ses propres affaires dans l’assemblage d’ordinateur, il décide de s’adresser directement à l’acheteur au lieu de passer par des intermédiaires. Son but : améliorer l’expérience et la valeur ajoutée pour le client.

Personne ne peut créer une entreprise et réussir durablement s’il ne place pas le client au cœur de son business.

  1. Apporter les solutions pratiques audacieuses là où les autres hésitent à mettre leur argent

Que ce soit aujourd’hui dans la construction de raffinerie, les pates alimentaires ou encore le ciment et la construction de lignes de fibre optique, Aliko Dangote fait parti de ses entrepreneurs milliardaires partis de rien qui voulaient oser là où la plupart des gens hésitent. Alors qu’il est diplômé en gestion, il ne fera pas comme tous ceux qui vont s’installer dans un bureau ou demanderont un emprunt. C’est avec l’aide de son oncle et d’un camion qui va lancer sa propre boite. Aujourd’hui il a conservé la même capacité à aller là où les autres ne veulent pas aller.

Les secrets des entrepreneurs milliardaires partis de rien sont bien à notre portée pour peu que nous sachions utiliser la stratégie de l’océan bleu. Oser aller là où personne ne veut aller. Oser faire ce que personne ne veut faire. Il n’y pas plus grands secrets pour taper dans la source de la richesse.

  1. Accepter faire le sale boulot et s’enrichir avec

Wayne Huiwenga disait qu’il y a de l’argent dans les ordures et pour lui ce n’est pas du tout une blague. Comme la plupart des entrepreneurs milliardaires qui partent de rien, il sait très bien qu’il faut accepter faire ce qui semble « indigne » pour les autres mais parce qu’on sait tout simplement qu’il y a de l’argent. Son entreprise Waste Management est aujourd’hui l’une des sociétés de référence en ramassage d’ordures ménagères aux Etats-Unis. Cependant, lorsque Wayne Huiwenga démarrait son entreprise avec un camion de ramassage d’ordure tout le monde se moquait de lui. C’est impressionnant de voir qu’il est devenu entrepreneur milliardaire en ramassant des ordures.

Je connais des gens qui se moquent de ceux qui vendent des produits dans leurs petits kiosques. Quelqu’un m’a dit la dernière fois que c’est indigne de vendre des produits à base d’aloès (For Ever Living Product) et espérer devenir millionnaire avec. Et pourtant, ce business fait générer  plus de 4.5 milliards de dollars et a fait de son fondateur Rex G. Maughan un milliardaire prospère.  Un entrepreneur malin doit savoir qu’il y a du milliard dans les insignifiances. C’est l’un des secrets des entrepreneurs milliardaires partis de rien.

  1. Proposer à l’échelle mondiale la solution locale

Il a fallu certainement que Mark Zuckerberg regarde un peu au-delà du nez pour devenir un entrepreneur milliardaire. Au lieu de voir juste la notoriété qu’il allait avoir à Harward, il a pensé à l’échelle mondiale. S’il y a une personne qui a pris une solution personnelle et en a fait un fond de commerce à l’échelle mondiale, c’est bien J. K. Rowlings. Elle écrivait des histoires (l’histoire de Harry Potter) qu’elle racontait à sa fille qu’elle avait du mal à nourrir. Son idée était de la consoler et finalement, elle saisit l’idée de prononcer la même histoire à l’échelle mondiale pour consoler des millions de jeunes lecteurs. C’est la naissance de la saga Harry Potter dont les ventes dépassent avec plus de 450 millions de vente. Ce qui fait d’elle une entrepreneur milliardaire.

Trouvez votre fond de commerce. Trouvez un moyen de le vendre et vous feriez votre fortune.  L’argent est dans vos douleurs. Et si vous vivez des douleurs et que vous les résolvez, pensez aux milliards de personne qui ont les mêmes douleurs et donc le même problème et trouvez un moyen de leur vendre votre solution.

  1. Refuser de finir là où on a commencé

Vous imaginez un pompiste qui est devenu un magma du pétrole et milliardaire ? C’est le cas de Harold Hamm, né de parents pauvres qui cueillaient du coton dans les champs de l’Oklahoma pour le supporter. Ses parents vivaient avec ses 12 autres frères et sœurs dans une maison à une seule chambre.  Lorsqu’il fut recruté pompiste, un métier ingrat sans doute, Harold observait les transporteurs qui venaient les livrer et se disait qu’il n’allait pas finir pompiste…Il créé rapidement son entreprise pour transporter du pétrole.

Progressivement il va se familiariser avec le secteur et s’improvise expert en exploration du pétrole et du gaz, signe qu’il ne voulait pas finir ni là où il avait débuté, ni là où il était arrivé. Il eut la chance de découvrir des champs de pétrole et crée un empire milliardaire avec son entreprise ontinental Resources.

  1. Ouvrir les yeux pour savoir profiter de ses relations.

Folorunsho Alakija est aujourd’hui l’une des femmes milliardaires en dollars d’Afrique parce que comme Wayne Huizenga, elle a refusé de finir Assistante de Direction qu’elle était à ses débuts dans une enterprise nigériane dénommée Sijuade Enterprises avant d’intégrer First National Bank of Chicago. Pendant qu’elle travaillait à la banque, elle va créer une entreprise de mode dénommée Supreme Stitches.  Elle va devenir l’habilleur de plusieurs fortunées et personnes haut placées au Nigéria. Elle ne va pas hésiter à en profiter et s’investit à obtenir des permis d’exploration de pétrole. Elle explore la côte nigériane. Et lorsque vous avez l’or noir en plus d’autres investissements, vous devez forcément immensément riche.

  1. Savoir fructifier et multiplier la plus petite ressource

Comme Folorunsho Alakija, Roman Abramovitch est l’autre entrepreneur milliardaire qui  a su profiter de ses relations pour devenir milliardaire en se faisant octroyer des marchés. Et ça, c’est la partie la plus évidente du film. Mais avant de pouvoir bénéficier de contrat très généreux grâce à ses relations favorables et accointances avec le pouvoir en Russie, il a été malin en investissant le cadeau de mariage de 2.000 roubles. Il démarre ses activités dans le marché noir du parfum. Puis, engrenage des profits pour se lancer dans l’industrie du jouet en plastique qui va le rapprocher du secteur du pétrole.

Vous pouvez avoir les meilleures opportunités, les meilleures ressources au monde mais si vous ne savez fructifier et tirer bon profit, mêmes les faveurs du régime en place ne feront pas de vous un entrepreneur milliardaire à vie.

  1. Savoir se battre pour parvenir à ses fins

Dans la vie, vous pouvez tout avoir pourvu que vous soyez prêt à en payer le prix. S’il y a une personne qui sait très bien se battre pour obtenir ce qu’il veut, c’est bien Mark Cuban, aujourd’hui, l’un des entrepreneurs milliardaires en vue aux Etats-Unis. A 12 ans alors qu’il voulait s’acheter des paires de basket, il a décidé de vendre des sacs poubelles pour y arriver. Ce fut son premier coup. De toutes les façons il ne pouvait pas compter sur ses parents qui étaient alors d’une famille ouvrière. Petit-fils d’immigrés russes, il savait user de son génie pour parvenir à ses fins.   Pour se payer l’université, il s’est improvisé revendeur de collections de timbres. Acceptant faire tous les boulots possibles, de barman à professeur de danse, il réussit à rassembler des sous pour lancer son entreprise. Mais c’est en vendant des logiciels de gestion qu’il fera fortune. Il revend son entreprise d’édition de logiciels et devient millionnaire. Il crée ensuite broadcast.com que Yahoo lui achète 5,7 milliards de dollars au plus fort de la bulle Internet. Il est alors devenu milliardaire.

Vous avez compris : savoir se débrouiller et être prêt est l’un des secrets des entrepreneurs milliardaires et comme le  dit si bien Oprah Winfrey : « Le plus grand secret, c’est qu’il n’y a pas de grands secrets. Quel que soit votre but, vous allez l’atteindre si vous êtes prêt à y travailler ».

  1. Accepter la critique même de ses proches et continuer à entreprendre

Il y a quelques semaines, Jeff Bezos, patron d’Amazon.com, le site de vente en ligne le plus puissant au monde, a dévoilé ses nouveaux avions de livraison des commandes aux clients. Il est vraiment fou et est allé jusqu’à acquérir le Washington Post alors qu’il n’y a aucune connexion avec son business, du moins selon ce que la plupart des gens pensent. Et s’il y a une personne qui subit la plus grande critique dans son propre camp et de la part de ses propres actionnaires, c’est bien Jeff Bezos. Pour les faire taire, il leur a écrit une lettre au début des années 2000 et leur en rappelle le contenu à chaque fois quant à ce que l’entreprise doit devenir. Et sans doute qu’il va continuer de grandir lui qui a déjà une fortune de plus de 66 milliards de dollars.

Et voici ce qu’il conseille à ceux qui ont peur de la critique et hésitent à faire des choix critiquable : « Si vous ne supportez pas la critique, pour l’amour du ciel, n’entreprenez rien de nouveau ». Sincèrement, si vous voulez devenir milliardaire, qu’est-ce que vous avez à faire des critiques des gens qui ne le sont pas ? ».

  1. Utiliser à fond son plus gros atout

Lorsque vous entendez parler d’Oprah Winfrey, vous pensez certainement à la première femme noire entrepreneure à devenir milliardaire. Mais l’histoire d’Oprah Winfrey n’est pas des plus aisées ni des plus faciles à raconter. On aurait pu dire que rien ne lui a marché sauf une seule : son talent de communicateur. Et Oprah va utiliser cet atout pour briser toutes les barrières qui se dresseront sur son chemin. Ce chemin a su se frayer jusqu’à atteindre une fortune de plus de 3 milliards de dollars. Elle qui a été violé par ses propres oncles…

Voyez-vous ? Même si le pire a pu vous arriver, il vous reste sûrement une qualité ou un talent que vous pouvez vous concentrer à exploiter à fond.

  1. Nourrir sa passion pour les grandes réalisations

S’il y a un entrepreneur milliardaire qui s’est nourrir sa passion pour les grandes réalisations et sait s’amuser pendant qu’il entreprend, c’est bien Adelson Sheldon. Aujourd’hui, il est le propriétaire de l’un des hôtels les plus en vue du monde The Venetian à Las Vegas avec 120 000 mètres carrés de halls d’exposition et 50 000 mètres carrés de salles de conférence. Et pourtant il a démarré avec 200 dollars qu’il a empruntés pour vendre des journaux. Plus tard, il va devenir l’organisateur de l’un des plus grands salons majeurs dans l’informatique qu’il a débuté en 1979 : Comdex qu’il vendra plus tard pour plus de 800 millions de dollars.

En effet, qui rêve de milliards doit rêver de réalisation gigantesque même s’il démarre petit. Le plus important c’est de ne laisser rien tarir sa soif pour la grandeur. Si vous n’êtes grand à l’intérieur de vous-même, vous ne pouvez pas devenir milliardaire.

Par Ralph Lionel NGUIMBI,

Coach & Directeur H&C GABON – Membre The H&C Group

Par | 2016-08-18T11:04:43+00:00 août 12th, 2016|Catégories : Création d'entreprise, Entreprise, SECRETS DE REUSSITE|Mots-clés : , , , , , , |73 Commentaires

73 Commentaires

  1. KEGUE SAMUEL 13 août 2016 à 11 h 35 min- Répondre

    Merci pour cette précieuses informations. Nous sommes nombreux à lire vos articles. Je pense que si quelqu’un ne peut démarrer avec un rien du tout, il a encore du chemin à parcourir. Merci beaucoup.

    • Hermann CAKPO 13 août 2016 à 21 h 06 min- Répondre

      Super cool. On avance seulement. Hermann

    • Akoumian Christelle Tresor 23 août 2016 à 23 h 41 min- Répondre

      Merci pour cet article ,je vous tire le chapeau .merci de nous booster

    • Kiritu 24 août 2016 à 23 h 01 min- Répondre

      C’est chouette ! Vous réveillez les génies qui somnolent en chacun de nous.

  2. rodrigue tabet 13 août 2016 à 19 h 19 min- Répondre

    Merci infini pour ce conseil!!!

    • Hermann CAKPO 13 août 2016 à 21 h 06 min- Répondre

      Un grand plaisir pour nous cher Rodrigue Tabet. Hermann

  3. AYITE Cornellie 14 août 2016 à 0 h 26 min- Répondre

    C’est vrai mais…

  4. Bonogo Marc 14 août 2016 à 15 h 30 min- Répondre

    Des enseignements de haut niveau. Je suis très ravis de lire touttes ces expériences des milliardaires du monde. Place à nous maintenant

    • Hermann CAKPO 14 août 2016 à 15 h 33 min- Répondre

      Absolument. Place à nous maintenant cher Bonogo Marc. Super merci. Hermann

  5. Djo Frederic ZAHBI 14 août 2016 à 20 h 44 min- Répondre

    Un jour, on contera mon histoire exceptionnelle.On citera en exemple mon histoire entrepreunariale. Demain, c’est déjà aujourd’hui. Merci H&C.

    • Hermann CAKPO 14 août 2016 à 20 h 49 min- Répondre

      Qu’il en soit ainsi cher Djo Frederic ZAHBI. Rendez-vous au sommet ! Hermann

  6. Akeem oyelękę 15 août 2016 à 18 h 11 min- Répondre

    Je m’ introge pour quoi je ne vous ait pas connu très vite,merci infiniment

    • Hermann CAKPO 15 août 2016 à 18 h 59 min- Répondre

      On est ensemble maintenant cher Akeem Oyeleke. Rendez-vous au sommet !

      • Akeem oyelèkè 16 août 2016 à 1 h 23 min- Répondre

        Merci d’avance alor

  7. Lassané Osée OUEDRAOGO 15 août 2016 à 18 h 40 min- Répondre

    Je lis vraiment vos articles qui nous enseignent beaucoup. Merci pour vos différentes contributions pour nous inciter sur le chemin de la réussite

    • Hermann CAKPO 15 août 2016 à 18 h 53 min- Répondre

      Super ! Nous sommes ravis de le savoir ! Hermann

  8. ralph nguimbi 15 août 2016 à 19 h 34 min- Répondre

    Merci infiniment à tous pour vos commentaires. A toutes ces histoires inspirantes d’Entrepreneurs Milliardaires, nous pouvons y ajouter et conter la votre un jour comme le dit DJO FREDERIC ZAHBI.
    Nous sommes tous potentiellement des Entrepreneurs Milliardaires sur un continent et dans un monde plein de potentiels. Personne d’autre ne fera notre histoire si ce n’est l’écrire et la lire. Continuez à nous suivre et rendez-vous au sommet!

  9. OGUKI-ATAKPAH K. hyacinthe 16 août 2016 à 8 h 37 min- Répondre

    Les expériences des modèles onspirent et nous incitent à mettre la main à l’ouvrage ic et nunc. Merci pour ce partage.

  10. Christian SAGBOHAN 16 août 2016 à 12 h 26 min- Répondre

    Merci pour ce message vraiment important pour le futur entrepreneur que je suis.
    Que Dieu vous bénisse.

  11. nathan 16 août 2016 à 13 h 16 min- Répondre

    bel article a consommer sans moderation.Votre siège du togo se trouve ou??

    • Hermann CAKPO 16 août 2016 à 14 h 41 min- Répondre

      Super ! H&C TOGO est situé au rez de chaussée l’immeuble Edmark à Agbalepedogan (GTA) à Côte de la station MRS

  12. Vincent 17 août 2016 à 1 h 12 min- Répondre

    Au plaisir d’avoir savouré un bel article enrichissant, cela me donne encore plus de courage à continuer de plus fort dans ce que je fais déjà. Merci à vous.
    Vous aurez de mes nouvelles.

    • Hermann CAKPO 17 août 2016 à 1 h 16 min- Répondre

      Super cher Vincent. Nous vous remercions de votre soutien et de votre intérêt. Hermnn

  13. lunang maria victoire 18 août 2016 à 6 h 30 min- Répondre

    Rien de mieux pour me revigorer me reveiller et me rappeler mon esprit dentrepreneuriat et dindependance. Merci beaucoup de rendre ces enseignements gratuits ils sortiront beaucoup de la pauvrete car ce qui nous manque cest le courage.

  14. serge Dagnon 18 août 2016 à 10 h 51 min- Répondre

    C’est vraiment édifiant vos conseils. Je vous en suis très reconnaissant

  15. Louis KUMANDE 18 août 2016 à 10 h 54 min- Répondre

    Bonjour Mr Lionel.
    Votre article est bon et motivant. Ainsi je vous félicite…
    Mais il y a une erreur selon qui ne cole pas avec l’idée de l’un de vos points.
    S’il vous plait, quand vous parlez de Steve Jobs en disant que la phrase suivante « …passer toute sa vie à vendre de l’eau sucré ou bien changer le monde… » tourmentée Steve Jobs, je doute fort. Car cette phrase est bien l’oeuvre de Steve Jobs mais le contexte dont vous l’utiliser est faux, puisque Steve Jobs avait prononcé cette phrase quand il avait déjà fondé Appll, son objectif en disant cette phrase était de convaincre le directeur Marketing et Commercial de Pepsi Cola afin que celui-ci accepte l’offre d’Appll tout en devenant le directeur DM de Appll.
    Vous voyez que la manière dont vous avez parlé de cette Phrase et de Steve Jobs ne colle pas à la réalité ou le contexte… Ceci est mon point de vu. Lisez les livres de la vie de Steve Jobs vous verrez que je vous ai dite rien que la vérité.
    Merci.

    • Hermann CAKPO 18 août 2016 à 12 h 08 min- Répondre

      Cher Louis…Merci de votre brillante contribution. Je suis d’accord avec vous pour la précision du contexte dans laquelle Steve Jobs a utilisé publiquement la phrase pour la première fois. Sans doute que l’utilisation que j’ai faite de la phrase ici prête à confusion comme vous le soulignez bien. J’imagine qu’elle était bien longtemps dans sa tête avant qu’il ne la rende publique comme celle qu’il s’est posée le jour où il a commencé à sortir avec celle qui est devenue sa femme : « Si c’était le dernier jour de ma vie, que ferais-je? ». Ce n’est que plus tard qu’il a fait témoignage publiquement sur cette question…La question était en lui et la tourmentait et l’orientait dans ses choix. Des choix que nous sommes appelés ici à faire grandement…

  16. noella tuji 19 août 2016 à 10 h 57 min- Répondre

    merci beaucoup pr cette illustraction.

    • Hermann CAKPO 19 août 2016 à 11 h 20 min- Répondre

      Un plaisir pour nous. Hermann

  17. ruddy 19 août 2016 à 11 h 17 min- Répondre

    ravi

    • Hermann CAKPO 19 août 2016 à 11 h 20 min- Répondre

      Super ! Hermann

  18. Bernard Houssou 19 août 2016 à 13 h 17 min- Répondre

    Jai la chair du poule en lisant cela. Et ça m’a fait beaucoup reflechir. Merci infinimemt pour vos conseils.

  19. Dago Richmond De Sapou 20 août 2016 à 18 h 09 min- Répondre

    Quand on a un idéal et qu’on y croit,il n’y a pas de raison qu’on arrive pas au bout…Nous avons tous un champion qui sommeille en nous,il suffit d’avoir le courage de le réveiller!Merci cher Hermann de participer à l’épanouissement du peuple africain,mais surtout à son développement personnel!

  20. GROGUHE 20 août 2016 à 23 h 31 min- Répondre

    ça fait plaisir de se documenter et parcourir ses oeuvres pour être sur la voie de la réussite

  21. haidara 21 août 2016 à 9 h 05 min- Répondre

    Merci pour vos informations ces très intéressent et sa nous encourage d’aller toujours en avance parce que notre continent a toujours besoin des entrepreneur milliardaire

  22. raoul 21 août 2016 à 10 h 35 min- Répondre

    Bjr je suis tellement galvanisé en lisant votre article ! Mais je souhaiterai que vous m’accompagner à la création de mon entreprise de e-marketing
    Merci à vous

  23. mfoula mfoula andre arthur 21 août 2016 à 11 h 47 min- Répondre

    tres tres edifiant et instructif merci

  24. Koffi 21 août 2016 à 16 h 46 min- Répondre

    J’espère que l’auteur de cet article est un milliadaire ou est en voie de devenir milliardaire … franchement j’ai dévoré l’article, il me fait retrouver mes premiers ardeurs; donc à très bientôt aux club des milliardaires africains, j’y serai de la partie …

  25. frère Paul sylvain 22 août 2016 à 2 h 29 min- Répondre

    Infiniment merci, je comprend maintenant que la pauvreté est un état d’esprit. Nous sommes tous de potentiels milliardaires. Il suffit juste d’oser et faire le premier pas.

  26. Coach Bénimanu 22 août 2016 à 3 h 53 min- Répondre

    Félicitations vous créer des esprits milliardaire pour produire des hommes milliardaires. Merci à vous grâce à ces informations nous pouvons bâtir nos rêves avec précision et abnégation. Comme je le dit toujours : » Pour toute Grande réalisation il faut juste qu’un Homme y croit « 

  27. koffi hyacinthe TAKPAH 22 août 2016 à 4 h 25 min- Répondre

    Hello merci beaucoup pour vos commentaires ,et je pense que cest ce dont nous avons plus besoin atant jeunes.merci infinement

  28. Matthias 22 août 2016 à 9 h 11 min- Répondre

    Vraiment puissant et encourageant

  29. Nkot 22 août 2016 à 15 h 05 min- Répondre

    C’est bien beau et vrai, mais est-ce que ça s’applique en Afrique?

  30. Yacouba OUEDRAOGO 22 août 2016 à 20 h 14 min- Répondre

    Bel article! Motivant et inspirant. Courage à vous dans votre travail pour inciter la jeunesse à regagner espoir et imagination. Et félicitations déjà à vous!

  31. MOTEKA PATRICK 23 août 2016 à 10 h 47 min- Répondre

    Un seul mot « merci »

  32. MARVEL BIAYA 23 août 2016 à 15 h 01 min- Répondre

    merci pour cette exhortation
    demain ça sera De moi qu’on parlera ainsi

  33. cheuna 23 août 2016 à 23 h 21 min- Répondre

    Merci pour ces informations enrichissante cela me donne la conviction de progresser et de vivre mon rêve.Eden

  34. Mathias KOLANI Massato 24 août 2016 à 0 h 21 min- Répondre

    merci pour vos conseil vraiment j’ais apprécié.c’est ce qui nous manque, surtout nous les jeunes Africains.

  35. Goro 25 août 2016 à 3 h 50 min- Répondre

    Super à lire votre article Mr NGUIMBY, car elle est très instructive pour nous les jeunes d’aujourd’hui , Chapeau.

  36. minga 25 août 2016 à 23 h 58 min- Répondre

    Merci pour pareille leçons

  37. papy kimuanga 26 août 2016 à 23 h 27 min- Répondre

    je viens de crée une école secondaire qui va commencé à fonctionné cette année. je crois fermement à ces sages conseils et 5ans plutard , on parlera de moi. papy kimuanga.

  38. Roufai Assane 27 août 2016 à 20 h 45 min- Répondre

    Ok. C est génial c est 1 lesson pour tous les jeunes Africain.Merci on tiendra de tous vos conseils pour en arriver aussi

  39. BIOLO 27 août 2016 à 23 h 02 min- Répondre

    merci infiniment pour cette article qui m’aidera maintenant de dans le futur

  40. Alidor 31 août 2016 à 4 h 38 min- Répondre

    merci pour cette decouverte

  41. Mbouombouo Ibrahim 24 septembre 2016 à 19 h 26 min- Répondre

    J’espère ne pas être en retard? Dans tous les cas je voudrais vous remercier aussi pour votre article et la détermination de faire de nous des nouveaux milliardaires.

  42. Mbouombouo Ibrahim 24 septembre 2016 à 19 h 51 min- Répondre

    Avez vous une représentation au Cameroun? Sinon pourquoi? Si oui à quel niveau êtes vous?

  43. tabi emmanuel berenger 25 septembre 2016 à 14 h 17 min- Répondre

    merci pour le
    s conseils

  44. KPOGLA 9 mars 2017 à 15 h 12 min- Répondre

    Merci infiniment c’est très instructif .merci et merci

  45. djabir alafu 23 avril 2017 à 18 h 44 min- Répondre

    Maintenant je sais pourquoi j’existe. C’est pour laisser mon étoile brillante dans le ciel qui montrera le chemin de la réussite à l’humanité. Je suis née sans habits,ni argent… Car je suis une machine programmée pour transformer tout ressources existant dans l’univers à tout ce dont j’aurais besoin durant mon passage sur terre,et je laisserai en héritage à la création. ON SAIT QUE L’ON VIT.SAIT-ON AU MOINS POURQUOI ON VIT?

  46. henock ilunga 5 mai 2017 à 21 h 33 min- Répondre

    vraiment profond merci de réveiller notre conscience mais moi ça fait now 2 ans que j’essaie d’entreprendre à vrai dire c’est pas facile,..sa demande vraiment du courage

    • Hermann CAKPO 5 mai 2017 à 21 h 34 min- Répondre

      Mille Mercis. Hermann

  47. Désiré DEMBELE 8 mai 2017 à 0 h 24 min- Répondre

    Merci pour le conseil.

    • Hermann CAKPO 12 mai 2017 à 16 h 33 min- Répondre

      C’est un plaisir pour nous. Hermann

  48. hendrick kindula 8 mai 2017 à 11 h 02 min- Répondre

    merci beaucoup pour vos conseils ca va beaucoup m »aider a continuer jusqu’au bout et a devenir un tres grands entrepreneurs.

    • Hermann CAKPO 12 mai 2017 à 13 h 49 min- Répondre

      Nous en sommes ravis Hendrick. Hermann

  49. […] 20 secrets de réussite des entrepreneurs milliardaires partis de rien […]

  50. Mohamed 31 mai 2017 à 15 h 32 min- Répondre

    Merci pour vos motivations, je suis dans l’entreprenariat. j’utulise vos astuces sans souvent m’en rendre compte. l’Afrique à besoin de quelques éléments indispensables à son essor à savoir:
    LE SAVOIR FAIRE
    LA PRODUCTION
    LA TRANSFORMATION
    Continuer à booster les jeunes, seul le salut viendra de l’entreprenariat

  51. Mohamed YOROTE 31 mai 2017 à 15 h 34 min- Répondre

    Merci pour vos motivations, je suis dans l’entreprenariat. j’utulise vos astuces sans souvent m’en rendre compte. l’Afrique à besoin de quelques éléments indispensables à son essor à savoir:
    LE SAVOIR FAIRE
    LA PRODUCTION
    LA TRANSFORMATION
    Continuer à booster les jeunes, seul le salut viendra de l’entreprenariat

    • Hermann CAKPO 31 mai 2017 à 18 h 04 min- Répondre

      C’est un plaisir pour nous. Merci pour vos encouragements. Hermann

  52. BAMENOU Christiane 2 juin 2017 à 11 h 52 min- Répondre

    bonjour à tous.
    Merci au cabinet H & C pour les travaux abattus. moi j’ai une préoccupation. Comment mobiliser les ressources financières (financement) pour lancer mon entreprise surtout que nous sommes dans un environnement où les banques ne financent pas les porteurs de projets. Dois je forcément travailler pour quelqu’un d’abord pour gagner de salaire ? encore que le smig au Bénin est encore à 40 000 mille francs. pendant combien de temps allons nous gagner ces miettes et dire qu’on va économiser (combien par mois ?) pour mobiliser le capital de notre entreprise. veuillez m’aider s’il vous plait à trouver des stratégies de financement de mon entreprise

    • Hermann CAKPO 3 juin 2017 à 12 h 28 min- Répondre

      Merci Chère Christiane. La richesse est un état d’esprit…Ensuite, elle est une attitude…Ensuite on la structure…La première chose à faire, c’est de commencer à penser et à agir comme pensent et agissent les gens qui réussissent…Ensuite, il faut commencer à multiplier des actifs. Par exemple, vous n’avez pas besoin de 40 millions pour démarrer un business. Si vous un mentalité d’entrepreneur, vous serez capable de gagner un salaire de 40.000 F CFA et acheter des produits à vendre avec la moitié (20.000)…Si vous osez faire cela que vous après la vente vous avez 35.000 F CFA. Vous venez d’être riche de 15.000 F CFA. Par contre, si à cause de problèmes, vous n’osez pas mettre 20.000 F CFA dans un business, vous serez à zéro franc après avoir dépensé les 40.000 F CFA et attendrez le prochain salaire…Ce n’est pas comment les banques vous financent mais comment vous faites pour développer la mentalité « Aide-toi et le ciel t’aidera » pour mettre le peu d’argent que vous avez, devenir intéressant pour les banques afin qu’elles se mettent à vous trouver bon à financer. Nous restons à votre disposition. Hermann CAKPO – Team H&C

  53. Rachidatou ALASSANE 14 septembre 2017 à 22 h 42 min- Répondre

    merci Herman. je viens d’intégrer le club

  54. ABRAHAM 2 octobre 2017 à 23 h 51 min- Répondre

    ca m ‘a beaucoup aidé à reorganiseer mes pensées

Laisser un commentaire