7 règles pour activer la loi de l’attraction et le succès abondant

shutterstock_128202338

Si vous avez participé à l’Académie de la Percussion Personnelle à Lomé, Dakar ou Abidjan, vous savez maintenant comment faire pour changer à chaque fois de fréquence et vous mettre sur la fréquence de ses aspirations profondes et du succès abondant que vous désirez. Le défi majeur est que la plupart du temps, nous passons plus de temps à penser, à voir, à sentir plus ce que nous ne voulons pas que ce que nous voulons ; ce qui nous éloigne de la réalisation de nos aspirations profondes et ne nous permet pas d’activer la loi de l’attraction. Le travail à faire ici, c’est de se reprogrammer pour rester constamment sur la fréquence de l’attraction et l’accélération de l’avènement de la prospérité dans sa vie et sa carrière. Vous pouvez réussir et prospérer, attirer le succès abondant mais cela passe par le travail constant de nettoyage et d’alignement sur les phares du succès. Assurez-vous de respecter constamment les règles suivantes et vous allez activer la loi de l’attraction et attirer le succès abondant dans votre vie et dans votre carrière.

  1. Penser en termes d’opportunité et non en termes de difficulté

La plupart des gens qui travaillent à vivre les principes d’excellence personnelle répètent souvent que les gagnants voient les opportunités là où la plupart des gens voient des difficultés. Ce qui est un excellent rappel. Le travail important  à faire une fois cette étape de prise de conscience franchie, c’est de se programmer effectivement à voir les opportunités là où la plupart des gens voient des difficultés en sachant se poser les questions suivantes : « Quelle leçon je peux en tirer ? Qu’est-ce que je ne savais pas et que je sais maintenant que j’ai ce défi à relever ? Quel est le message que la grâce est en train de m’envoyer ? Quelle amélioration s’avère nécessaire vu ce que nous avons vécu ? Quelle nouvelle solution peut être créée à partir de ceci et qui pourrait aider tous ceux qui vivent la même situation ou d’autres situations? ». Il y a du message dans chaque difficulté et du meilleur à tirer de chaque attente non comblée.

  1. Pratiquer la bonté gratuite systématique en lieu et place de la méchanceté gratuite automatique

Il nous arrive souvent d’être complaisant lorsque nous devons manifester de la bonté. Vous connaissez certainement ce que ceux qui se sentent bêtes d’être bons disent  souvent pour s’obliger à être méchant : « Trop bon, trop couillon ». Le principe de la réciprocité ou la loi du donner et du recevoir est tel que nous ne pouvons pas avoir le contraire de ce que nous donnons. Et si vous êtes bon et victime, c’est peut-être parce que vous n’êtes pas suffisamment et systématiquement bon.

LIRE AUSSI  : 7 raisons pour pratiquer la mentalité de l’abondance

Maintenant, à défaut d’être bon gratuitement et systématiquement, programmez-vous à vous dire constamment : « Je veux la bonté en retour alors je donne la bonté », décidez de désactiver le pilote automatique qui vous pousse souvent à vouloir rendre la méchanceté par la méchanceté jusqu’à commencer à passer plus de temps à vouloir nuire que vous n’en passez à construire et à travailler sur vos objectifs prioritaires et vos aspirations profondes. Mieux, ne punissez pas le reste du monde pour le mal qu’un être vous aurait fait. Ne privez pas d’être bon parce que vous êtes suffisamment bon que les autres finissent par se sentir obligés de vous rendre la bonté en retour.

  1. Passer plus de temps à apprécier que de temps à critiquer ou dévaloriser

A la création, Dieu a su apprécier chaque jour tout qu’il créé : « …et Dieu vit que c’était bon ».  Nous sommes extraordinairement unanimes pour dire que nous sommes créés à l’image de Dieu sauf que personne ne veut agir comme Dieu. Peut-être parce que cela nous parait difficile d’agir à l’image de Dieu. Maintenant, voici une astuce simple pour devenir un appréciateur plutôt qu’un dépréciateur : A chaque fois qu’on vous présente un résultat ou vous devez apprécier un résultat, demandez-vous : « Quelle est l’unique chose que je peux apprécier dans ceci, ne serait-ce que la bonne intention, les efforts, l’engagement, le temps passé par celui qui a créé ce que j’ai en face ? ». Ensuite, demandez-vous : « Qu’est-ce que je peux apprécier d’autres sans prononcer le mot : « mais »…Efforcez-vous de dire : « Félicitations, magnifique, formidable, c’est excellent, super, propre… » à la place de « Ce n’est pas du tout ça, le travail est mal fait, il y a trop de fautes, pourquoi tu as fait ça comme ça ? ».

besoin_coaching

Rappelez-vous une dernière chose importante : Si vous passez souvent votre temps à critiquer et à déprécier, vous vous  habituerez à critiquer et vous ne verrez plus rien de beau chez les autres, dans votre environnement ni chez vous-mêmes, vous transformant en un perfectionniste qui ne sait plus avancer parce qu’il voit constamment ce qui n’est pas bon et beau au lieu de ce qui est appréciable et merveilleux dans chaque réalisation et créature. Pour attirer la beauté dans votre vie, il faut trouver à chaque fois une beauté à apprécier.

  1. Imaginer à chaque fois les améliorations plutôt que les complications

Imaginez deux personnes en face d’une situation. L’un dit : « Je pense qu’il doit y avoir une solution pour améliorer cette situation » et l’autre dit : « La situation ne fait que s’empirer et à cette allure, nous fonçons droit dans un gouffre ». Entre les deux, qui sera plus à même d’imaginer et de travailler à trouver une solution à la situation ?. Parfois nous pensons que le fait de décrire une situation de façon très alarmante va tirer suffisamment sur la sonnette d’alarme afin que des améliorations interviennent. Mais il n’y a que ceux qui attendent que les choses ne leur conviennent plus avant d’agir qui en arrivent là.  Devant n’importe quelle situation, sachez-vous dire : « Voyons, il doit y avoir une solution et je vais y travailler. Je vois tout rentrer dans l’ordre ». Asseyez-vous et visualisez la solution et l’amélioration. Voyez les améliorations intervenir progressivement grâce à la provocation, à la création, à l’apport et à l’implémentation de solutions idoines. De toutes les façons, ce sont les améliorations que vous désirez du fond de votre cœur, pourquoi voir les complications ?

  1. Pardonner plus souvent que préparer et passer à la vengeance

La prière du Notre Père est l’une des prières les plus profondes que je connaisse parce qu’elle m’oblige à m’arrêter au niveau où je dis : « Pardonne-nous nos offenses comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés ». Peut-être pour d’autres, c’est normal et banal. Mais s’il y a une raison pour laquelle je m’oblige à pardonner avant la fin d’une journée, c’est parce que je sais que de toutes les manières avant d’aller me coucher ou au réveil, je vais devoir réciter le Notre Père et dire : « Pardonne-nous nos offenses comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés ».

besoin_coaching

C’est pour cela que je me donne 90 secondes au maximum pour pardonner lorsque je me sens offensé. Je sais que mon aspiration, c’est d’être pardonné et d’être tout pur. Je sais aussi que ma prière est plus harmonieuse lorsque je m’empresse de pardonner avant de demander à être pardonné. Je sais que la communication est plus facile lorsque je cherche à comprendre avant de chercher à être compris. Je sais que je suis la seule vraie personne qui peut calmer la brouille entre l’autre et moi à travers mes bonnes réactions et mes initiatives de paix.

  1. Passer plus de temps à chercher des solutions qu’à trouver des excuses

C’est ce que j’appelle un gaspillage de l’utilisation de son imagination créatrice ou de son intelligence pratique. La nouvelle intéressante ici, c’est que les gens qui peuvent bien faire des choses pour produire du résultat et qui ont les ressources mentales, spirituelles, techniques, matériels à cet effet, préfèrent les utiliser pour fabriquer les raisons pour lesquelles ils n’ont pas pu produire du résultat. Si une personne veut atteindre l’excellence et devenir tellement bon qu’il soit impossible qu’on ne puisse l’ignorer et être apprécié à cet effet, il doit absolument à trouver des solutions plutôt que de réfléchir à comment il va se défendre quand on lui demandera quelle solution ou résultat il propose. Les meilleurs que je connais sont des apporteurs de solution et des provocateurs de résultats. Ils s’y attèlent avec tellement d’engagement et sont tellement alignés sur les solutions et les résultats qu’ils les attirent plus facilement dans leur vie ;

  1. Travailler à passer à l’action et produire du résultat plutôt que de parler « et parler seulement »

 J’adore parler ce type de français terre-à-terre et je sais que beaucoup de gens comprennent certainement pourquoi. L’autre disait que trop parler, c’est maladie. Il a certainement raison parce que trop parler est la manifestation pure et simple de l’incapacité à passer à l’action.  Je parlais avec des amis la dernière fois et nous nous demandions ce qui distinguent les vrais entrepreneurs de ceux qui parlent de l’entrepreneuriat ou la promeuvent. J’ai suggéré que être un entrepreneur, c’est avoir le courage d’arrêter de discourir et catalyser clairement son rêve, l’embrasser avec détermination, et se concentrer à le transformer en réalité valeureuse et valorisante. Il me semble que c’est qui distinguent les Thomas Edison, Thomas Watson, Jean Diagou,  Bill Gates, Dangoté, Jean Baptiste Satchivi, Pathé Dione, Yerim Sow, Atepa et autres des autres. Tous ceux qui veulent rejoindre leur ligue doivent changer de fréquence et procéder aux sept ajustements ci-dessus et continuer de s’améliorer jusqu’à s’aligner parfaitement sur leurs aspirations profondes et les réaliser.

Par Hermann H. CAKPO

Auteur, coach et Co-fondateur The H&C Group

Comments

  1. OPENGE UTSHUDI Répondre

    Chers Coachs,
    Près d’un mois aujourd’hui que je suis tombé sur vos publications combien louables et instructives et depuis, je suis devenu accro à chaque fois que je suis sur internet, à en croire ses pertinences.
    Cependant, j’ai l’impression que seuls les pays d’Afrique de l’Ouest vous séduits, pourtant vos connaissances sont indispensables non seulement en Afrique, mais aussi dans le reste coin de la glèbe.
    Par cette occasion, je présente ma disponibilité pour toute proposition susceptible d’envisager l’implantation de vos cabinets dans mon pays qu’est la Rd Congo où, l’entrepreneuriat devient de plus en plus un métier de prédilection pour une majorité de jeunes. J’espère vous lire le plus rapidement possible pour des amples détails.
    Mes considérations

  2. systeme d'alarme Répondre

    Merci d’avoir écrit cette article génial! Je suis votre site depuis longtemps mais je n’avais jamais songé à
    laisser un commentaire.Je me suis inscrit à votre blog et j’ai partager votre article sur
    mon compte Facebook. Merci encore pour cet article!

    • Hermann CAKPO Répondre

      C’est magnifique. Nous sommes ravis de le savoir. Team H&C

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *