13 principes pour vivre le bonheur intense et l’accomplissement véritable dès maintenant

//13 principes pour vivre le bonheur intense et l’accomplissement véritable dès maintenant

13 principes pour vivre le bonheur intense et l’accomplissement véritable dès maintenant

shutterstock_20495069

J’ai l’immense plaisir de partager avec vous aujourd’hui 13 habitudes pour rester toujours dans la dynamique du succès et de réalisation de soi. Ces pépites de simplicité peuvent cependant enclencher le processus de réflexion et vous amener à de belles prises de conscience. Je partage avec vous des principes qui si nous travaillons à les mettre en action vont créer une grande différence dans notre existence.

  1. Vous n’êtes pas un produit de vos circonstances, vous êtes un produit de vos décisions. (Stephen R. Covey).

Lorsque vous vous arrêtez un moment pour observer votre vie, vous allez vous rendre compte que vous êtes aujourd’hui le fruit de toutes les décisions que vous avez pris dans votre vie. C’est parce que vous avez décidez de venir ici ce matin que vous vous êtes là. Accordez une importance capitale à vos décisions, elles peuvent changer le cours de votre existence. Il arrive des cas, où d’autres personnes choisisses pour vous, mais alors si vous suivez ce qu’ils vous imposent, c’est parce que vous avez décidez de le faire comme ça, même si c’est par moment. De toute les façons, vous avez fait un choix.  Je rejoins effectivement Anthony Robbins lorsqu’il dit que « c’est dans nos moments de décisions que se forge notre destiné ». Alors faites beaucoup attention à vos décisions et si vous voulez changez de vie, ce sont des décisions que vous devez prendre.

  1. Chaque jour, Chérissez vos rêves, car elles sont les enfants de votre âme. Jim Rhon

Chaque jour, Formez une image claire de ce que vous voulez avoir dans votre vie, imprégnez le d’une foi intense et vous aurez la potion magique du succès. Stephen Covey, nous dit que chaque chose que nous voyons, a connu deux naissances. Une naissance spirituelle et une naissance physique. La naissance spirituelle forme 90% du chemin, si elle est faite comme cela se doit, la naissance physique ne peut que survenir. Comme le dit Muhamed Ali Les champions ne naissent pas dans un gymnase. Les champions naissent de l’intérieur. D’un désir, d’un rêve, d’une vision. Rêvez de votre vie, aimez votre rêve, faites-lui la cours comme votre copine, donnez-lui des cadeaux (motivation) et elle sera à votre service.

  1. En cherchant le bonheur pour vous même toujours il vous échappera, en cherchant le bonheur pour les autres, c’est pour vous que vous le trouverez. (Waye Dyer).

Vous avez constaté qu’aucun moment ne nous rend aussi fier de nous-même qu’un moment où nous donnons à une autre personne un coup de main sans condition pour l’appuyer, le soutenir et que notre geste soit sauveur pour ce dernier. À cet instant on se sent grandi et notre fierté de notre propre soi atteint les sommets. Imprégnez votre vie de petit geste comme cela, battez-vous pour votre famille, pour votre prochain, alors ils se battrons pour qu’aucun mal ne vous arrive. C’est ce que Gandhi nous montrait lorsqu’il affirmait « soyez le changement que vous voulez voir dans le monde ».

  1. Chaque minute où vous êtes en colère ou déprimé, vous perdez 60 secondes de bonheur. Ralph Waldo Emerson

Il y a tellement de littérature qui nous enseigne de vivre chaque jour comme si c’était le dernier jour de notre vie. Vous imaginez, dans une semaine comptabiliser le nombre de minute que nous sommes en colère ou déprimé. C’est énorme. On ne peut pas être heureux et en colère en même, on ne peut être déprimé et heureux en même. C’est impossible. Votre colère vole votre bonheur. Si vous aimez le bonheur, c’est ce que vous cherchez dans votre vie, pourquoi ne pas profiter de chaque seconde qui s’offre à vous pour le vivre. Décidez aujourd’hui de profiter de chaque minute de votre vie en bannissant la colère car vous avez toujours le choix d’être en colère ou pas.

  1. Tous ce que vous avez voulu est juste à l’autre de la peur (GEORGE ADDAIR).

J’ai compris par cela que notre peur est la seule chose qui nous sépare de notre succès et que si nous voulons atteindre le succès, avoir du résultat, c’est le pont de la peur que nous devons franchir et c’est là où tout se joue. Plusieurs personnes vont décider de ne pas franchir le pont et ils n’auront jamais les résultats qu’ils escomptent. L’exemple c’est comme j’avais une idée à vendre à une entreprise d’hydrocarbure, une idée que je trouvais génial et à chaque fois que j’en parlais à mes amis, ils trouvaient aussi que l’idée était géniale. Il fallait que je l’expose devant le PDG du groupe et ses collègues. Et je n’ai jamais pu le faire dans le temps. Ce que je voulais ce trouvait juste de l’autre côté de cet entretien qui était ma peur. Décidez aujourd’hui de toujours aller jusqu’au fond des choses, décidez de surpasser vos peurs car c’est la seule manière d’avoir les résultats. La peur est une étape normale, elle est juste là pour être franchi.

  1. Si vous avez le choix entre être juste et être gentille, choisissez toujours d’être gentille. (Wayne Dyer)

Il y a des moments dans votre vie où vous serrez dans une situation où vous devez choisir entre être juste et être gentille. C’est comme un monsieur qui nous parlais de son malentendu avec son employé qui s’est finalement terminé par une convocation à la justice et l’employé a été mis derrière les barreaux. Il affirmait qu’il allait poursuivre jusqu’au bout car il était dans son plein droit. S’il avait choisi d’être gentille, il aurait rendu un service à un être humain dans le besoin qui n’attend que ça, il aurait respecté la 3 habitude ci haut et il verra sa grandeur et son estime augmenter auprès des gens. Cette action lui suivra même le jour du jugement dernier. Donc choisissez toujours d’être gentille.

  1. Chaque personne qui passe dans votre vie est venue pour vous donner une leçon divine. (Wayne Dyer)

J’ai un ami qui un jour est tombé amoureux d’une fille, mais l’amour n’était pas réciproque. Et la jeune dame ne l’a pas dit à mon ami. C’était son premier amour, la première fois qu’il aime comme ça. Pour lui il a tous donné à la jeune fille. Mais un jour, c’était à la fête d’un 31 décembre, la jeune fille a plaqué mon ami, il était dans tous ses états, un de nos petits frères a dit qu’il a vu la fille avec un garçon dont on connaissait le nom. Et mon ami il a décidé d’aller chercher la jeune fille, et lorsqu’il est parti ce fut un désordre total et devant la masse la jeune fille a dit à mon ami de le laisser en paix qu’il n’avait plus besoin de lui. Il a été déchirer par ces actes. Un jour on a rencontré cette histoire devant un grand frère qui était dans notre groupe. Ce que le grand frère a répondu m’as vraiment émerveillé « Pourquoi tu vas haïr cette jeune dame qui t’as fait découvert, l’amour. Grâce à elle tu as appris à aimer et par elle Dieu t’as montré les souffrances de l’amour. Aujourd’hui tu as compris, tu es riche d’une expérience en amour qui te suivra partout et sur lesquelles tu te baseras pour prendre de bonnes décisions. Au lieu de la haïr, tu feras mieux de la remercier d’être entré dans ta vie car tu as connu de choses merveilleuses au fond de toi qui t’ouvrirons de meilleurs portes »

C’est pareil lorsqu’un mendiant vous demande vous demande quelque chose, lorsque Dieu vous donne et vous reprend votre emploi, ou votre enfant ou votre amour. Il y a toujours une leçon à apprendre, tâchez de le trouver et de l’ajouter à l’actif de votre bilan personnel, vous grandirez.

  1. Faites toujours plus que ce que qu’on attend de vous, ajoutez toujours un bonus dans un travail qu’on vous a confié, ainsi vous investissez dans votre compte futur.

On dit que dans la vie, rien ne disparait mais le tout se transforme. En faisant toujours plus que ce qu’on attend de vous, le bonus que vous avez ajouté se transformera en respect, confiance, amour, etc. dans votre vie. Et même si la personne pour laquelle vous l’avez fait ne reconnait pas votre travail, votre estime de soi le reconnaitra et votre confiance en vous-même d’avoir réalisé quelque chose de plus augmentera. C’est comme rendre un service sans rien attendre en retour.

  1. Prenez le temps de vous tourner vers la nature. Les espaces sauvages sont une thérapie. (Wayne Dyer)

Nous sommes tous d’une manière ou d’une autre connecté à la nature. Car elle nous fait à tous automatiquement du bien. Admirez un coucher de soleil splendide au bord de la mer, écouter l’écho des vagues de la mer, vous promenez au zoo ou dans un parc ou dans la savane, écoutez le chant des oiseaux dans les arbres, admirez la beauté du ciel allongé sur du gazon, nous font nous sentir merveilleusement bien, car par moment ils nous font oublier tous le stress du travail, les petits problèmes et on contemple la beauté autour de nous qui envahit notre être de sérénité et paix intérieur. Ne vous privez jamais de ce bonheur si simple.

  1. Faites toujours confiance à votre intuition. La prière c’est quand tu parles à Dieu, l’intuition c’est quand Dieu te parle. (Wayne Dyer)

À plusieurs reprises dans notre vie et surtout face au dilemme, une voix intérieure résonnait en nous, nous parlait, nous montrait un chemin. Souvent on s’y attache, mais dans la plupart des cas, on se rabat sur le concret car c’est ce qu’on connait. Mais à partir du moment où nous apprenons à utiliser notre intuition à notre service, il y a beaucoup de chose que nous pourrons éviter dans la vie, car la conscience est facilement manipulable mais l’intuition est insaisissable, impénétrable par qui que ce soit car elle est pure et spirituelle. C’est pourquoi dans nos conversations on dit « souvent écoutes ton cœur ».

  1. Entrainez-vous à apprécier chaque jour la beauté qui vous entoure.

Un oiseau qui vole, une étoile qui brille, une mère qui nourrit son enfant, ce couple d’amoureux qui se tiennent par la main, autant de beauté vous entoure chaque jour. En vous entrainant à apprécier ces beautés, vous invitez la beauté dans votre être et tous autour de vous ne sera que beauté. Plus vous appréciez ces beautés, plus vous recevez de l’énergie.

  1. Le plus grand service, que vous puissiez rendre à Dieu et à vous-même, c’est d’être au service des hommes. (Wayne Dyer)

Il ne s’agit pas de travailler pour tous les hommes, de faire ce qu’ils veulent. Non, mais d’aider, de soutenir, de partager et d’aimer. Tu peux voir une personne triste dans son bureau et juste par une parole, lui donnez le sourire. Tu peux rencontrer une vielle dame qui veut traverser la route et tu l’aides à traverser. Tu peux tendre de l’eau à une personne qui a visiblement soif, ou aider un enfant à finir ses devoirs. Ce sont là des gestes qui ne coûtent rien, mais dont leur valeur est plus précieuse au dernier jour de notre vie plus qu’une montagne de diamant.

  1. Vous êtes venu dans ce monde sans rien, tout était vierge, mais vous le quitterez avec votre conscience. Alfred Taylor.

Le jour de votre naissance, vous étiez ce petit bonhomme, vous avez appris, à regarder, à toucher, à vous nourrir, à faire des choses, et chaque geste que vous avez fait est rentré dans votre conscience, en bien ou en mal c’est enregistré dans votre conscience. Plusieurs personnes sur leur lit de mort voient défilés leur vie sous leurs yeux, et il y a plusieurs choses qu’ils regrettent d’avoir fait, et plusieurs autres qu’ils regrettent de ne pas avoir fait. Apprenons de ces gens-là.  Mourir la conscience tranquille est si beau mais si difficile. Demain, nous devons rendre compte à un être suprême qui nous à créer et qui nous a prêter la vie sur cette terre comme un investissement. Nous devons alors faire le compte avec lui, pour voir si nous avons fait des bénéfices ou des pertes. Mon grand-père m’a dit que la plus belle mort, c’est de mourir la conscience tranquille. Alors actionnez votre vie de chaque jour de faire du bien autour de vous.

Par Seidina Aly SOW

Coach, Auteur & Directeur H&C Mali

Par | 2016-06-01T23:14:46+00:00 juin 1st, 2016|Catégories : Croissance Personnelle|Mots-clés : , , , , , , , |2 Commentaires

2 Commentaires

  1. KOUAO 2 juillet 2016 à 20 h 56 min- Répondre

    là, vous venez de rendre grand service à l’humanité en écrivant ce bel article. merci à vous.

    • Hermann CAKPO 3 juillet 2016 à 17 h 09 min- Répondre

      Super merci Kouao. Hermann

Laisser un commentaire